Archives par mot-clé : publications Moyen Âge

Explorer les thématiques des Semaines d’Études Médiévales#68 : la Bibliographie de Civilisation Médiévale

La BCM (Bibliographie de civilisation médiévale) est une base de données développée avec Brepols Publishers sous la direction du CESCM accessible via le portail BREPOLIS. Issue de la bibliographie papier parue dans les Cahiers de civilisation médiévale entre 1958 et 2010, elle existe aujourd’hui en format numérique, en collaboration avec l’IMB (International Medieval Bibliography). La BCM étant l’une des principales bibliographies interdisciplinaires sur le Moyen Âge, elle constitue un programme d’importance au sein du CESCM, présentant actuellement les notices de plus de 1 000 000 publications (livres, articles de revues et chapitres de collections éditées) relatives à l’ensemble de la période médiévale. La BCM propose également des informations bibliométriques utiles basées sur une indexation précise qui lui confère sa plus-value scientifique. Elle a à cœur de proposer une utilisation intuitive et facile d’accès.

 À l’occasion de la 68e édition des « Semaines d’études médiévales »,

la BCM a le plaisir de vous présenter une sélection de publications sur les thèmes abordés lors de ces journées d’études. Pour une liste plus exhaustive, vous pouvez vous rendre sur le site Brepolis : http://about.brepolis.net/ecole-dete-semaines-detudes-medievales-de-poitiers-2024/
 

 

Lundi 17 juin

Visite de l’église de Notre-Dame-la-Grande

  • John McNeill, « Romanesque sculpture in England and Aquitaine», dans Marcello Angheben, Pierre Martin, Eric Sparhubert (éds.), Regards croisés sur le monument médiéval : Mélanges offerts à Claude Andrault-Schmitt, Turnhout, Brepols, 2018, pp. 355-366
  • Marie-Thérèse Camus et Claude Andrault-Schmitt (éds), Notre-Dame-la-Grande de Poitiers. L’œuvre romane, Paris/Poitiers, Picard/Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, 2002

Emanuele ARIOLI (Université polytechnique Hauts-de-France) : « Ségurant, le Chevalier au Dragon, le roman oublié de la Table Ronde »

  • Ségurant, le Chevalier au Dragon, édité et traduit par Emanuele Arioli, Paris, Les Belles Lettres, 2023
  • Emanuele Arioli, Ségurant ou le Chevalier au Dragon : étude d’un roman arthurien retrouvé (XIIIe-XVesiècles), Paris, Champion, 2019
  • Emanuele Arioli, Ségurant ou le Chevalier au Dragon, t. 1, Version cardinale, Paris, Champion, 2019
  • Emanuele Arioli, Ségurant ou le Chevalier au Dragon, t. 2, Versions complémentaires et alternatives, Paris, Champion, 2019

Mardi 18 juin

Marc Bompaire (CNRS-Centre Ernest-Babelon) : « Les monnaies médiévales, approches d’un objet multiforme »

  • Frank L. Holt, When Money Talks: A History of Coins and Numismatics, Oxford, Oxford University Press, 2021 https://bmcr.brynmawr.edu/2022/2022.02.16/
  • Rory Naismith, Making Money in the Early Middle Ages, Princeton, N.J., Princeton University Press, 2023
  • Rory Naismith (éd.), A Cultural History of Money in the Medieval Age, London, Bloomsbury Academic, 2021 https://doi.org/10.5040/9781474206839

Mercredi 19 juin

Géraldine Mallet (Université Paul-Valéry, Montpellier) : « Marbres et jeux de polychromie dans les cloîtres et sur les portails médiévaux en Roussillon »

  • Fabio Barry, Painting in Stone: Architecture and the Poetics of Marble from Antiquity to the Enlightenment, New Haven, Yale University Press, 2020
  • Lisabelle Pagniez, « Le marbre de Céret : un matériau complexe et méconnu de la production artistique roussillonnaise (XIe-XVe) », Cahiers de Saint-Michel-de-Cuxà, 33, 2002, pp. 159-171
  • Xavier Barral Altet, Georges Duby, « Romanesque art (1000-1200) », dans Georges Duby, Jean-Luc Duval (éds), Sculpture from Antiquity to the Present Day: From the Eighth Century BC to the Twentieth Century, Köln: Taschen, 2002, pp. 266-300

Laurent Morelle (École pratique des hautes études-Université PSL Paris) : « Forgeries et falsifications de chartes au Moyen Âge : du travail du faussaire à celui du critique »

  • Robert F. Berkhofer, Forgeries and Historical Writing in England, France, and Flanders, 900-1200, Woodbridge, Boydell & Brewer, 2022
  • Levi Roach, Forgery and Memory at the End of the First Millennium, Princeton, Princeton University Press, 2021
  • Gonzalo J. Escudero Manzano, « Las falsificaciones documentales medievales: del rechazo a los nuevos retos », Roda da Fortuna, 5.1-1, 2016, pp. 165-177 https://www.revistarodadafortuna.com/issues

Jeudi 20 juin

Blanca Garí de Aguilera (Université de Barcelone) : « Le pouvoir de l’objet : le cercueil vide et le drap d’or dans les rites funéraires de la Couronne d’Aragon, 13e-15e siècle »

  • Blanca Garí, El poder del objeto. Materialidad, memoria y representación en la Baja Edad Media europea, Madrid, Siruela, 2024
  • Blanca Garí, « The Chest of Memory. The Funeral Rites of Maria Álvarez de Xèrica and her Burial in the Convent of Santa Catarina in Barcelona », Journal of Medieval Iberian Studies, vol. 16, 2024, pp. 33-46
  • Blanca Garí, « Blanca de Tarento, condesa de las Montañas de Prades. Estrategias de construcción de memoria », Medieval Sophia. Studi e ricerche sui saperi Medievali, 25, 2023, pp. 57-71

Vendredi 21 juin

Elizabeth Carson Pastan (Emory University-Atlanta) : « Une donation controversée au chantier de la cathédrale de Paris : les prostituées ont-elles offert une verrière à Notre Dame ? »

  • Keiko Nowacka, « Persecution, Marginalization, or Tolerance: Prostitutes in Thirteenth-Century Parisian Society », dans Meredith Cohen, Justine Firnhaber-Baker (éds.), Difference and Identity in Francia and Medieval France, Farnham, Ashgate Publishing, 2010, p. 175-196
  • John W. Baldwin, Masters, Princes, and Merchants: the social views of Peter the Chanter & his circle, New Jersey, Princeton, 1970
  • Wolfgang Kemp, The Narratives of Gothic Stained Glass, Cambridge, Cambridge University Press, 1997

Cécile Treffort (Université de Poitiers-CESCM/IUF) : « Sepelierunt in sepulchro quod ipse sibi paraverat vivens… Autour de la sépulture d’Eigil à Saint-Michel de Fulda »

  • Philippe Depreux et al. (éd.), Raban Maur et son temps, Turnhout, Brepols, 2010
  • Elżbieta Dąbrowska, « Archéologie et rituel funéraire : la sépulture des évêques et des abbés en Haut Moyen Âge », Annals of the Archive of “Ferran Valls i Taberner’s Library”: Studies in the History of Political Thought, Political and Moral Philosophy, Business and Medical Ethics, Public Health and Juridical Literature, 9-10, 1991, pp. 87-101

Dimanche 23 juin

Excursion à Angoulême, La Rochefoucauld, Saint-Amant-de-Boixe

  • Timothy J. Hunter, « “Quid milites pugnantes?” An early representation of chanson de geste on the Romanesque frieze of Angoulême cathedral reexamined », Studies in Iconography, 34, 2013, pp. 133-174 https://scholarworks.wmich.edu/studies_in_iconography/ 
  • Philippe Durand, « Le château de la Rochefoucauld : le Moyen Âge », Congrès archéologique de France, 153, 1999, pp. 217-230
  • Anaël Vignet, « Les fouilles archéologiques du cloître de l’abbaye de Saint-Amant-de-Boixe (2002-2005) », dans Cécile Treffort, Pascale Brudy (éds.), Monastères entre Loire et Charente, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2013, pp. 235-247

Lundi 24 juin

Giovanni Borriero (Université de Bologne) : « Le projet AtLive (Atlas of the Literature of medieval Veneto) : problèmes méthodologiques »

Mardi 25 juin 

Jerzy Pysiak (Université de Varsovie) : Les rois polyglottes ? En quelles langues les souverains du Moyen Âge communiquaient avec leurs sujets ? Visite du Palais des comtes

  • Philippe Caron and Douglas A. Kibbee, « Les images de l’autorité en matière de langue en France (1453–1647) », dans Karen L. Fresco (éd.), Authority of Images / Images of Authority: Shaping Political and Cultural Identities in the Pre-Modern World, Kalamazoo, Medieval Institute Publications, 2016, pp. 37-52
  • Jan-Dirk Müller, « Mehrsprachigkeit am Kaiserhof. Multilinguisme à la cour impériale », dans Jean Balsamo et Anna Kathrin Bleuler, Les Cours comme lieux de rencontre et d’élaboration des langues vernaculaires à la Renaissance (1480-1620) / Höfe als Laboratorien der Volkssprachigkeit zur Zeit der Renaissance (1480-1620), Genève, Droz, 2016, pp. 51-69 http://www.droz.org.ressources.univ-poitiers.fr/eur/fr/10-travaux-humanisme-renaissance
  • Yong-Jin Hong, « Langue et politique : les actes royaux en France 1315-1360 », dans Atsushi Kawahara (éd.), Medieval Communication: Some Aspects, Tokyo, Japan Society for Medieval European Studies, 2019, pp. 58-69

Visite « sur les pas de Radegonde »

  •  Claude Andrault-Schmitt (éd.), La Cathédrale Saint-Pierre de Poitiers : Enquêtes croisées, La Crèche, Geste, 2013
  • Brigitte Boissavit-Camus, Le Baptistère Saint-Jean de Poitiers : De l’édifice à l’histoire urbaine, Turnhout, Brepols, 2014
  • Claudine Landry-Delcroix, Les peintures murales de l’église Sainte-Radegonde de Poitiers, l., s.n. 1994

Médiathèque François-Mitterrand : présentation des Évangiles de Sainte-Croix par Éric Palazzo (CESCM) et de l’exposition « Radegonde, 1500 ans de présence à Poitiers » par Florent Palluault (Médiathèque) et Cécile Treffort (CESCM/IUF)

  • Lynley Anne Herbert, « A tale of two tables: echoes of the past in the canons of the Sainte-Croix Gospels» dans Alessandro Bausi, Bruno Reudenbach, Hanna Wimmer (éds.) Canones – The Art of Harmony: The Canon Tables of the Four Gospels, Berlin, De Gruyter, 2020, pp. 173-191 https://doi-org.ressources.univ-poitiers.fr/10.1515/9783110625844-008
  • Jennifer C. Edwards, Superior Women: Medieval Female Authority in Poitiers’ Abbey of Sainte-Croix, Oxford, Oxford University Press, 2019

Mercredi 26 juin 

Brigitte Boissavit-Camus (Université Paris Nanterre) : « D’Hilaire à Aliénor : une tranche urbaine pivot du développement urbain de Poitiers »

  • Bénédicte Fillion-Braguet, « Poitiers : état des recherches en cours sur le palais des comtes», Bulletin monumental, 178.1, 2020, pp. 170-175
  • Brigitte Boissavit-Camus, « Poitiers religieux et monumental entre le IVe et le XIIe siècle», dans Christian Sapin (éd), Stucs et décors de la fin de l’Antiquité au Moyen Âge (Ve-XIIe siècle). Actes du Colloque international tenu à Poitiers du 16 au 19 septembre 2004, Turnhout, Brepols, 2006, pp. 69-83 https://doi-org.ressources.univ-poitiers.fr/10.1484/M.BAT-EB.3.131

Excursion à Antigny et Saint-Savin

  • Claire Boisseau, « L’exaltation du martyre par le décor peint : l’exemple de la Passion des saints Savin et Cyprien à Saint-Savin-sur-Gartempe (XIe siècle) », dans Isabelle Fernandes (éd.) Martyr et martyre dans la Chrétienté de l’Europe occidentale du Moyen Age jusqu’au début du XVIIe siècle, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2021, pp. 59-84
  • Marcello Angheben, « Le cycle vétérotestamentaire de Saint-Savin et la liturgie de la Septuagésime », dans Sulamith Brodbeck, Anne-Orange Poilpré, Ioanna Rapti (éds.), Histoires chrétiennes en images : espace, temps et structures de la narration. Byzance et Moyen Âge occidental, Paris, Editions de la Sorbonne, 2022, pp. 275-290

Jeudi 27 juin 

Cécile Voyer (Université de Poitiers-CESCM) : « Le regard du Juge : nouvelles approches du tympan de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques »

Vendredi 28 juin 

Francesco Stella (Université de Sienne) : « Mourir de la mort des autres : réutilisation du formulaire épigraphique de Venance Fortunat à l’époque carolingienne et après »

Pouvoir et solidarités d’une famille seigneuriale

Pouvoir et solidarités d’une famille seigneuriale. Le « Parentat » Lusignan entre France, Îles Britanniques et Orient latin (Xe-XIVe siècles)

Clément de Vasselot de Régné

Turnhout : Brepols, 2024

(Histoires de famille. La parenté au Moyen Age, vol. 24)

ISBN : 978-2-503-59615-0 (hardback) / 978-2-503-59615-0 (e-book)

795 p. – 125€

La famille châtelaine de Lusignan est un excellent exemple du phénomène de diffusion dynastique de l’aristocratie française. Elle connaît à la fin du XIIe siècle et surtout au début du XIIIe siècle, une ascension fulgurante, étendant son emprise sur le Haut puis le Bas-Poitou, s’emparant du comté de la Marche puis de celui d’Angoulême, imposant sa domination sur le nord du duché d’Aquitaine. Une série de mariages ajoute au patrimoine de ses membres le comté d’Eu, en Normandie, celui de Penthièvre et les seigneuries de Fougères et de Porhoët, en Bretagne, ainsi que, dans les îles Britanniques, les honneurs de Hastings et de Tickhill, l’évêché de Winchester, les comtés de Pembroke et de Wexford. La couronne de Jérusalem et son substitut, le trône chypriote, reste leur plus marquante acquisition, d’autant qu’elle est directement liée à la perte de la ville sainte.
Cet ouvrage est né d’une interrogation sur le potentiel politique que pouvait constituer un tel ensemble familial, pourvu que les liens du sang perdurent. De fait, la famille de Lusignan forme un groupe cohérent, structuré par les liens de la parenté, dont les membres partagent une identité entretenue par un certain nombre de repères communs ainsi qu’un réseau de coopération et de soutien mutuel. Leur union constitue une véritable puissance politique et territoriale, qui transcende les limites des royaumes et des principautés. Le concept de « parentat » a été forgé à partir d’un vocable latin emprunté à une chronique médiévale pour saisir de manière holistique ce pouvoir politique réticulaire fondé sur la solidarité des membres d’une même famille, ayant rassemblé, au fil des générations, une grande diversité de principautés et de seigneuries parfois voisines, parfois très dispersées.
Cette étude du parentat Lusignan s’intéresse à sa propagation transrégionale, au pouvoir exercé, à l’échelle de l’individu, comme à celle du groupe familial, sur les hommes et les biens, aux pratiques de gouvernementalité, aux procédés de matérialisation du pouvoir comme aux modes de sa contestation, ainsi qu’aux dynamiques familiales qui concourent à structurer le parentat politiquement et socialement, qui entretiennent sa cohésion, forgent sa mémoire, construisent son identité et affermissent son unité.

Introduction

Partie I : Pouvoir et gestion d’un groupe familial

Chapitre I. La propagation arborescente d’un lignage
Chapitre II. Maîtriser les hommes et l’espace
Chapitre III. Pouvoirs concurrents et conflictualités

Partie II : De la parenté vécue au parentat

Chapitre IV. Structures d’une cohésion familiale
Chapitre V. Les mécanismes de la perpétuation lignagère
Chapitre VI. Les pratiques religieuses : affirmation spirituelle et temporelle

Conclusion


Ancien élève de l’École normale supérieure de Lyon, agrégé d’histoire et titulaire d’un doctorat en histoire médiévale obtenu à l’Université de Nantes, Clément de Vasselot de Régné enseigne actuellement en tant qu’ATER à l’Université de Lille.

Cahiers de civilisation médiévale 66 (fascicule 263-264)

Le dernier numéro des Cahiers de civilisation médiévale, 66e année, numéro 263-264, juillet-décembre 2023 est paru.


DOI : https://doi.org/10.4000/ccm.13974


Articles

Georges Declercq, L’abbaye de Ripoll et la fête des morts au XIe siècle. À propos d’un témoin inédit du Statutum de defunctis d’Odilon de Cluny, p. 235-248. DOI : https://doi.org/10.4000/ccm.14058
 
Alain Guerreau, L’église abbatiale Saint-Martin de Chapaize, p. 249-304. DOI : https://doi.org/10.4000/ccm.14118

 

Nécrologie

Stéphane Boissellier, In memoriam : José Mattoso (1933-2023) , p. 305-306. DOI : https://doi.org/10.4000/ccm.14204

Stéphane Boissellier, In memoriam : Robert Durand (1936-2023) , p. 307-308. DOI : https://doi.org/10.4000/ccm.14208


Comptes rendus

Charis Messis, The Tale of Livistros and Rodamne. A Byzantine Love Romance of the 13th Century, Panagiotis A. Agapitos (intro. et trad.), Liverpool, Liverpool University Press (Translated Texts for Byzantinists, 10), 2021, X-194 p., p. 309-311
 
Thomas Granier, Narrating Martyrdom. Rewriting Late-Antique Virgin Martyrs in Byzantium. Anne Priyani Alwis (éd. et trad.), Liverpool, Liverpool University Press (Translated texts for Byzantinists, 9), 2020, XIV-210 p., p. 311-313.
 
Éric Palazzo, C. Edson Armi, Studies in Romanesque Architecture and Sculpture. Cluny, Jumièges, Montceaux-l’Étoile and Paray-le-Monial, Rome/Bristol, « L’Erma » di Bretschneider (Bibliotheca Archaeologica, 72), 2022, 119 p., p. 313-314.
 
Agata Sobczyk, Sophie Brouquet, Saints, reliques et miracles au Moyen Âge, Rennes, Éditions Ouest-France, 2021, 127 p., p. 314-316.
 
Alessia Bauer, Gilduin Davy, La Saga des diseurs de loi. Esquisse juridique de l’Islande médiévale, Paris, Classique Garnier (Histoire du droit, 10), 2021, 454 p. p. 316-318.
 
Christian Remy, Château-Gaillard 28. Études de castellologie médiévale. L’environnement du château, actes du colloque international de Roscommon (Irlande, 14-18 août 2016), Peter Ettel, Anne-Marie Flambard Héricher et Kieran O’Conor (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Publications du CRAHAM, Château-Gaillard, 28), 2018, 364 p., p. 318-320.
 
Marie-Geneviève Grossel, Garin de Monglane, chanson de geste du XIIIe siècle, Bernard Guidot (éd.), Paris, Honoré Champion (Classiques français du Moyen Âge, 194), 2021, 1216 p., p. 320-323.
 
Antonio Sordillo, Godefridus de Sancto Victore, L’œuvre de Godefroid de Saint-Victor. 1 – Le Microcosme (Microcosmus), Françoise Gasparri (éd et trad.), Turnhout, Brepols (Sous la Règle de Saint Augustin, 16), 2020, 526 p., p. 323-326.
 
Alfredo Maria Santoro, Graham A. Loud, The social world of the Abbey of Cava, c. 1020-1300, Woodbridge, Boydell Press (Studies in the history of medieval, p. 326-329.
 
Steven Vanderputten, Carolyn Muessig, The Stigmata in Medieval and Early Modern Europe, Oxford, Oxford University Press, 2020, XVI-290 p., p. 329-331. DOI :  https://doi.org/10.4000/ccm.14324
 
Hadrien Collet, Anneliese Nef, Révolutions islamiques : Émergences de l’Islam en Méditerranée (VIIe-Xe siècle), Rome, École française de Rome (Lectures méditerranéennes), 2021, 225 p., p. 331-334.
 
Pierre Vey, Thierry Pécout, Le livre du chapitre cathédral Notre-Dame de la Seds de Toulon, Jacques Verger (dir.), Nathalie Molina et Jean-Loup Lemaître (collab.), Paris, Académie des inscriptions et belles lettres (Recueil des historiens de la France, Obituaires, série in-8°, 20), 2020, 481 p., p. 334-336.
 
Isabelle Fabre, Robert de Reims, Songs and Motets, Eglal Doss-Quinby, Gaël Saint-Cricq, Samuel N. Rosenberg (éd. et trad.), University Park, Pennsylvania, The Pennsylvania University Press, 2020, 142 p., p. 336-339. DOI : https://doi.org/10.4000/ccm.14376
 
Florian Artaud, Hilary M. Rhodes, The Crown and the Cross. Burgundy, France and the Crusades (1095-1223), Turnhout, Brepols (Outremer. Studies in the Crusades and the Latin East, 9), 2020, 263 p., p. 339-342.
 
Élodie Attia, Chiara Ruzzier, Entre université et ordres mendiants. La production des bibles portatives latines au XIIIe siècle, Berlin/Boston, De Gruyter (Manuscripta Biblica, 8), 2022, xiv-338 p., p. 342-345.
 
Benoît Grévin, Rüdiger Schnell, Epistolae duorum amantium: Parodien – auf ein berühmtes Liebespaar ?, Leyde, Brill (Mittellateinische Studien und Texte, 55), 2022, 628 p., p. 345-348.
 
Virginie Adam, Eric Shane Bryan, Discourse in Old Norse Literature, Cambridge, D. S. Brewer (Studies in Old Norse Literature, 8), 2021, xiii-259 p., p. 349-351.
 
Sylvain Demarthe, Mark Spurrell, The Symbolism of Medieval Churches. An Introduction, New York, Routledge, 2019, xii-195 p., p. 351-353.
 
Jérôme Devard, La traduction à casus du code de Justinien. Édition critique du livre II, Frédéric Duval (éd.), Paris, École des Chartes (Mémoires et documents de l’École des chartes, 111), 2020, 310 p., p. 353-355.

 

Contextualizing Conques. Imaginaries, Narratives & Geographies

Contextualizing Conques. Imaginaries, Narratives & Geographies

Ivan Foletti, Cynthia Hahn, Kris N. Racaniello, Cécile Voyer, Adrien Palladino (eds)

Turnhout, Brepols, 2023 (Convivium Supplementum, vol. 13)

ISBN : 978-80-280-0425-5 – 75€

 

Reapproaching Conques from new contexts is the basis of the present volume, a product of the international project “Conques in the Global World. Transferring Knowledge: from Material to Immaterial Heritage” (Marie Skłodowska-Curie Research and Innovation Staff Exchange H2020). Although it is an important location of cultural heritage and has been consequential historiographically and in the formation of art history, there has never been a comprehensive, interdisciplinary approach to this momentous site. Thus, this volume publishes the first results of the interdisciplinary and international project, which were initially presented at a conference and enriched by workshops held in New York City in the summer of 2022. The collected essays open with reflective and historiographic work on Conques in the nineteenth century. These segue into essays reconsidering specific integral elements of extant medieval materials at the site. Finally, the volume concludes with a series of essays devoted to placing Conques in a broader context. The entire volume aims to open to as yet unaddressed questions in scholarship on Conques, with the hope that this work will provide a foundation for future studies.

TABLE OF CONTENTS

Ivan Foletti, Cynthia Hahn, Kris N. Racaniello, Cécile Voyer & Adrien Palladino
Contextualizing Conques, an Introduction

ARTICLES

Adrien Palladino
Byzance à Conques? An Unrealized Dream of “Neo-Byzantine” Architecture in Nineteenth-Century France

Martin F. Lešák
The “Glorious Traveler”. St Foy’s Triumphal March from Rodez to Conques or the Liturgical Afterlife of Two Medieval Reliquaries

Lei Huang
Memory between Tradition and Modernity. Odolric’s Historicism and Bégon’s Promotion of Image in Romanesque Conques

Kirk Ambrose
The Counterfeit and the Authentic in the Conques Tympanum

Kris N. Racaniello
The “Iron Man”. Imagining Muslims and Vanishing Objects in the Shrine of Sainte Foy at Conques

Sabina Rosenbergová
Digital Heritage Mapping of Medieval Routes: Retracing Pilgrimage to Conques through the Liber Miraculorum Sanctae Fidis

Michele Luigi Vescovi, with Jasmin Richardson & Tomas Shannon
Mapping Monasticism. A Digital Approach to the Network of Conques

Zuzana Frantová
The Throne of Wisdom of Beaulieu. The Silver Embodiment of the Triumphant Church 

Broder la splendeur – La théologie chrétienne de l’ornement dans l’Antiquité et le Haut Moyen Âge

Broder la splendeur – La théologie chrétienne de l’ornement dans l’Antiquité et le Haut Moyen Âge

Éric PALAZZO

Paris : Les éditions du Cerf, 2024

ISBN : 978-2-204-15508-3 / 36€

 

Comment le christianisme s’est-il approprié le thème de l’ornement issu de la culture romaine ? Comment a-t-il fait de cette notion l’un des piliers de sa théologie ? Comment la liturgie et l’art ont-ils été pensés comme les deux vecteurs essentiels de la beauté de Dieu et de son œuvre de création ?
C’est en expert du Moyen Âge qu’Éric Palazzo explore à nouveaux frais le thème de l’ornement dans le christianisme antique et médiéval ainsi que ses déclinaisons dans les domaines artistique et liturgique. À travers, entre autres, les grandes figures que furent Cassiodore dans l’Antiquité et Théodulf à l’époque carolingienne, et l’analyse de nombreux décors peints, mosaïques ou enluminures, Éric Palazzo nous offre une initiation essentielle et inédite à la théologie de la beauté.
Une magnifique exégèse de l’ornement.

Professeur d’histoire de l’art du Moyen Âge à l’université de Poitiers, membre du Centre d’études supérieures de civilisation médiévale et de l’Institut universitaire de France, professeur invité dans de nombreuses universités à l’étranger et membre de prestigieuses institutions internationales de recherche, Éric Palazzo est l’auteur d’une œuvre majeure, dont L’invention chrétienne des cinq sens dans la liturgie et l’art au Moyen Âge et Le Souffle de Dieu, parus au Cerf.