[3 oct. 2024] Le théâtre au Moyen Âge. Verbe, geste & jeu : retrouver et comprendre

Journée d’études coordonnée par Pierre-Marie Joris, maître de conférences en littérature médiévale, CESCM et UFR Lettres et langues, université de Poitiers et organisée en partenariat avec le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (CESCM) – UMR 7302, atelier interdisciplinaire du master « Mondes médiévaux ».

Lieu : Espace Mendès France de Poitiers

Date : 3 octobre 2024 – 9h45 -> 17h45

Lien EMF pour réservation ICI

Le « théâtre médiéval » – art et technique – couvre trois siècles de jeux, mystères, farces, miracles, soties et moralités, qui ont enchanté les villes et les campagnes à la fin du Moyen Âge, dans les auberges, aux carrefours des routes, sur les places publiques aux jours de fête ou de marché, et dans les toutes premières salles de théâtre.
En plus des formes monumentales des mystères qui duraient plusieurs jours, on représente aussi des pièces plus courtes, souvent jouées par les premières troupes professionnelles, héritières des jongleurs et jongleresses, à la fois acteurs, mimes, transformistes, chanteurs et instrumentistes.

Spectacle de farce. Chansonnier français flamand Bruges


Ces trois siècles de production théâtrale (XIIIe-XVe s.) nous ont laissé de véritables chefs-d’œuvre aussi bien pour la pratique dramaturgique que pour la richesse de la langue et la variété des styles, depuis le Jeu d’Adam à Maître Pathelin, de Robin et Marion à la Passion d’Arnoul Gréban.

Programme

9h45. Accueil et présentation de la journée par Mariannig Hall, directrice de l’Espace Mendès France ; Cécile Voyer, directrice du CESCM et Pierre-Marie Joris, CESCM

10h. Retrouver le théâtre médiéval
Par Darwin Smith (université Paris I Panthéon-Sorbonne – CNRS)
Dans l’intervalle de mille ans qui sépare le théâtre antique de celui de la Renaissance, on ne connait que les trois derniers siècles : on appelle cela « théâtre médiéval ». Que savons-nous des formes de ce théâtre, de ses acteurs et actrices, de ses représentations, des conditions pratiques et techniques de jeu ?

11h. Questions

11h15. L’héritage du théâtre antique
Par Frédéric Duval (École nationale des chartes) et Élisa Guadagnini (Cnr-Istituto di Linguistica Computazionale “Antonio Zampolli”)
D’après l’historiographie, rien n’a subsisté du théâtre antique, redécouvert seulement à la Renaissance. On sait désormais que les médiévaux ont conceptualisé l’héritage du théâtre antique : l’étude de la documentation vernaculaire, en français et en italien, permet de dépasser l’historiographie de la rupture entre les mondes théâtraux de l’Antiquité et de la Renaissance.

12h15. Questions

12h30. Pause

14h. La langue du théâtre médiéval
Par Gabriella Parussa (Sorbonne-université)
Le théâtre médiéval en langue française nous offre un échantillon de langue aux registres très variés. Peu présents dans les grands corpus de langue médiévale, les textes dramatiques, par leur attention à la diversité des langues en fonction des classes sociales et des métiers, représente l’une des premières techniques d’enregistrement de l’oral par l’écrit.

15h. Questions

15h15. La Passion d’Arnoul Gréban et Notre-Dame de Paris
Par Véronique Dominguez-Guillaume (université de Picardie) et Darwin Smith (université Paris I Panthéon-Sorbonne – CNRS)
La clôture du chœur de Notre-Dame de Paris et l’ensemble de la cathédrale ont servi de matrice théologique, narrative et stylistique à l’écriture du plus célèbre mystère du Moyen Âge, la Passion d’Arnoul Gréban, organiste et maître du chœur, qui déroule en 35000 vers sur 4 journées l’histoire du monde et de Jésus-Christ.

16h15. Pause

16h30. De la Passion d’Arnoul Gréban à Maître Pierre Pathelin
Par Darwin Smith (université Paris I Panthéon-Sorbonne – CNRS)
Le développement des formes monumentales des mystères et moralités va de pair avec la multiplication des formes brèves du théâtre comique.
Maître Pierre Pathelin, première comédie avant Molière, fait exploser le cadre de la farce par une intrigue complexe et une mécanique dramatique horlogère, dont l’immense succès a laissé des traces dans la langue d’aujourd’hui : C’est lui tout craché ! Revenons à nos moutons !

17h30. Questions et conclusion de la journée

 

Herbert Leon Kessler, Docteur Honoris Causa de l’université de Poitiers

L’université de Poitiers a décerné le jeudi 30 mai 2024, le titre de docteur Honoris Causa au professeur Herbert Leon Kessler, historien renommé de l’art du Moyen Âge dans la zone nord-américaine et dans le monde.
 

Cette cérémonie s’est déroulée dans le cadre du colloque international « L’art roman au XXIe siècle – L’avenir d’un passé à réinventer » organisé par le CESCM.

De renommée internationale, Herbert Leon Kessler est considéré comme un des plus grands historiens de l’art du Moyen Âge dans la zone nord-américaine et dans le monde. Son doctorat de 1965 portait sur l’étude de l’un des principaux groupes de manuscrits enluminés de l’époque carolingienne, réalisés au monastère de Saint-Martin de Tours.

L’influence intellectuelle de Herbert L. Kessler a été considérable durant les cinquante dernières années sur le continent nord-américain mais aussi très largement en Europe. Depuis de nombreuses années, ses liens avec la France sont très étroits et n’ont cessé de croître d’année en année, et son œuvre a marqué plusieurs générations d’historiennes et d’historiens de l’art du Moyen Âge en France.

Ses relations avec le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale sont depuis longtemps très actives. Outre les liens personnels étroits noués au fil des années avec les historiennes et historiens de l’art du Moyen Âge à Poitiers, Herbert L. Kessler a participé à plusieurs manifestations organisées par le CESCM, notamment avec sa conférence donnée à l’occasion du cinquantenaire du Centre en 2003.

C’est pour sa carrière et son amitié que l’université de Poitiers a décidé d’honorer Herbert Leon Kessler en lui décernant le titre de docteur Honoris Causa.

Explorer les thématiques des Semaines d’Études Médiévales#68 : la Bibliographie de Civilisation Médiévale

La BCM (Bibliographie de civilisation médiévale) est une base de données développée avec Brepols Publishers sous la direction du CESCM accessible via le portail BREPOLIS. Issue de la bibliographie papier parue dans les Cahiers de civilisation médiévale entre 1958 et 2010, elle existe aujourd’hui en format numérique, en collaboration avec l’IMB (International Medieval Bibliography). La BCM étant l’une des principales bibliographies interdisciplinaires sur le Moyen Âge, elle constitue un programme d’importance au sein du CESCM, présentant actuellement les notices de plus de 1 000 000 publications (livres, articles de revues et chapitres de collections éditées) relatives à l’ensemble de la période médiévale. La BCM propose également des informations bibliométriques utiles basées sur une indexation précise qui lui confère sa plus-value scientifique. Elle a à cœur de proposer une utilisation intuitive et facile d’accès.

 À l’occasion de la 68e édition des « Semaines d’études médiévales », la BCM a le plaisir de vous présenter une sélection de publications sur les thèmes abordés lors de ces journées d’études. Pour une liste plus exhaustive, vous pouvez vous rendre sur le site Brepolis : https://about.brepolis.net/ecole-dete-semaines-detudes-medievales-de-poitiers-2023/

 

Lundi 17 juin

Visite de l’église de Notre-Dame-la-Grande

  • John McNeill, « Romanesque sculpture in England and Aquitaine», dans Marcello Angheben, Pierre Martin, Eric Sparhubert (éds.), Regards croisés sur le monument médiéval : Mélanges offerts à Claude Andrault-Schmitt, Turnhout, Brepols, 2018, pp. 355-366
  • Marie-Thérèse Camus et Claude Andrault-Schmitt (éds), Notre-Dame-la-Grande de Poitiers. L’œuvre romane, Paris/Poitiers, Picard/Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, 2002

Emanuele ARIOLI (Université polytechnique Hauts-de-France) : « Ségurant, le Chevalier au Dragon, le roman oublié de la Table Ronde »

  • Ségurant, le Chevalier au Dragon, édité et traduit par Emanuele Arioli, Paris, Les Belles Lettres, 2023
  • Emanuele Arioli, Ségurant ou le Chevalier au Dragon : étude d’un roman arthurien retrouvé (XIIIe-XVesiècles), Paris, Champion, 2019
  • Emanuele Arioli, Ségurant ou le Chevalier au Dragon, t. 1, Version cardinale, Paris, Champion, 2019
  • Emanuele Arioli, Ségurant ou le Chevalier au Dragon, t. 2, Versions complémentaires et alternatives, Paris, Champion, 2019

Mardi 18 juin

Marc Bompaire (CNRS-Centre Ernest-Babelon) : « Les monnaies médiévales, approches d’un objet multiforme »

  • Frank L. Holt, When Money Talks: A History of Coins and Numismatics, Oxford, Oxford University Press, 2021 https://bmcr.brynmawr.edu/2022/2022.02.16/
  • Rory Naismith, Making Money in the Early Middle Ages, Princeton, N.J., Princeton University Press, 2023
  • Rory Naismith (éd.), A Cultural History of Money in the Medieval Age, London, Bloomsbury Academic, 2021 https://doi.org/10.5040/9781474206839

Mercredi 19 juin

Géraldine Mallet (Université Paul-Valéry, Montpellier) : « Marbres et jeux de polychromie dans les cloîtres et sur les portails médiévaux en Roussillon »

  • Fabio Barry, Painting in Stone: Architecture and the Poetics of Marble from Antiquity to the Enlightenment, New Haven, Yale University Press, 2020
  • Lisabelle Pagniez, « Le marbre de Céret : un matériau complexe et méconnu de la production artistique roussillonnaise (XIe-XVe) », Cahiers de Saint-Michel-de-Cuxà, 33, 2002, pp. 159-171
  • Xavier Barral Altet, Georges Duby, « Romanesque art (1000-1200) », dans Georges Duby, Jean-Luc Duval (éds), Sculpture from Antiquity to the Present Day: From the Eighth Century BC to the Twentieth Century, Köln: Taschen, 2002, pp. 266-300

Laurent Morelle (École pratique des hautes études-Université PSL Paris) : « Forgeries et falsifications de chartes au Moyen Âge : du travail du faussaire à celui du critique »

  • Robert F. Berkhofer, Forgeries and Historical Writing in England, France, and Flanders, 900-1200, Woodbridge, Boydell & Brewer, 2022
  • Levi Roach, Forgery and Memory at the End of the First Millennium, Princeton, Princeton University Press, 2021
  • Gonzalo J. Escudero Manzano, « Las falsificaciones documentales medievales: del rechazo a los nuevos retos », Roda da Fortuna, 5.1-1, 2016, pp. 165-177 https://www.revistarodadafortuna.com/issues

Jeudi 20 juin

Blanca Garí de Aguilera (Université de Barcelone) : « Le pouvoir de l’objet : le cercueil vide et le drap d’or dans les rites funéraires de la Couronne d’Aragon, 13e-15e siècle »

  • Blanca Garí, El poder del objeto. Materialidad, memoria y representación en la Baja Edad Media europea, Madrid, Siruela, 2024
  • Blanca Garí, « The Chest of Memory. The Funeral Rites of Maria Álvarez de Xèrica and her Burial in the Convent of Santa Catarina in Barcelona », Journal of Medieval Iberian Studies, vol. 16, 2024, pp. 33-46
  • Blanca Garí, « Blanca de Tarento, condesa de las Montañas de Prades. Estrategias de construcción de memoria », Medieval Sophia. Studi e ricerche sui saperi Medievali, 25, 2023, pp. 57-71

Vendredi 21 juin

Elizabeth Carson Pastan (Emory University-Atlanta) : « Une donation controversée au chantier de la cathédrale de Paris : les prostituées ont-elles offert une verrière à Notre Dame ? »

  • Keiko Nowacka, « Persecution, Marginalization, or Tolerance: Prostitutes in Thirteenth-Century Parisian Society », dans Meredith Cohen, Justine Firnhaber-Baker (éds.), Difference and Identity in Francia and Medieval France, Farnham, Ashgate Publishing, 2010, p. 175-196
  • John W. Baldwin, Masters, Princes, and Merchants: the social views of Peter the Chanter & his circle, New Jersey, Princeton, 1970
  • Wolfgang Kemp, The Narratives of Gothic Stained Glass, Cambridge, Cambridge University Press, 1997

Cécile Treffort (Université de Poitiers-CESCM/IUF) : « Sepelierunt in sepulchro quod ipse sibi paraverat vivens… Autour de la sépulture d’Eigil à Saint-Michel de Fulda »

  • Philippe Depreux et al. (éd.), Raban Maur et son temps, Turnhout, Brepols, 2010
  • Elżbieta Dąbrowska, « Archéologie et rituel funéraire : la sépulture des évêques et des abbés en Haut Moyen Âge », Annals of the Archive of “Ferran Valls i Taberner’s Library”: Studies in the History of Political Thought, Political and Moral Philosophy, Business and Medical Ethics, Public Health and Juridical Literature, 9-10, 1991, pp. 87-101

Dimanche 23 juin

Excursion à Angoulême, La Rochefoucauld, Saint-Amant-de-Boixe

  • Timothy J. Hunter, « “Quid milites pugnantes?” An early representation of chanson de geste on the Romanesque frieze of Angoulême cathedral reexamined », Studies in Iconography, 34, 2013, pp. 133-174 https://scholarworks.wmich.edu/studies_in_iconography/ 
  • Philippe Durand, « Le château de la Rochefoucauld : le Moyen Âge », Congrès archéologique de France, 153, 1999, pp. 217-230
  • Anaël Vignet, « Les fouilles archéologiques du cloître de l’abbaye de Saint-Amant-de-Boixe (2002-2005) », dans Cécile Treffort, Pascale Brudy (éds.), Monastères entre Loire et Charente, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2013, pp. 235-247

Lundi 24 juin

Giovanni Borriero (Université de Bologne) : « Le projet AtLive (Atlas of the Literature of medieval Veneto) : problèmes méthodologiques »

Mardi 25 juin 

Jerzy Pysiak (Université de Varsovie) : Les rois polyglottes ? En quelles langues les souverains du Moyen Âge communiquaient avec leurs sujets ? Visite du Palais des comtes

  • Philippe Caron and Douglas A. Kibbee, « Les images de l’autorité en matière de langue en France (1453–1647) », dans Karen L. Fresco (éd.), Authority of Images / Images of Authority: Shaping Political and Cultural Identities in the Pre-Modern World, Kalamazoo, Medieval Institute Publications, 2016, pp. 37-52
  • Jan-Dirk Müller, « Mehrsprachigkeit am Kaiserhof. Multilinguisme à la cour impériale », dans Jean Balsamo et Anna Kathrin Bleuler, Les Cours comme lieux de rencontre et d’élaboration des langues vernaculaires à la Renaissance (1480-1620) / Höfe als Laboratorien der Volkssprachigkeit zur Zeit der Renaissance (1480-1620), Genève, Droz, 2016, pp. 51-69 http://www.droz.org.ressources.univ-poitiers.fr/eur/fr/10-travaux-humanisme-renaissance
  • Yong-Jin Hong, « Langue et politique : les actes royaux en France 1315-1360 », dans Atsushi Kawahara (éd.), Medieval Communication: Some Aspects, Tokyo, Japan Society for Medieval European Studies, 2019, pp. 58-69

Visite « sur les pas de Radegonde »

  •  Claude Andrault-Schmitt (éd.), La Cathédrale Saint-Pierre de Poitiers : Enquêtes croisées, La Crèche, Geste, 2013
  • Brigitte Boissavit-Camus, Le Baptistère Saint-Jean de Poitiers : De l’édifice à l’histoire urbaine, Turnhout, Brepols, 2014
  • Claudine Landry-Delcroix, Les peintures murales de l’église Sainte-Radegonde de Poitiers, l., s.n. 1994

Médiathèque François-Mitterrand : présentation des Évangiles de Sainte-Croix par Éric Palazzo (CESCM) et de l’exposition « Radegonde, 1500 ans de présence à Poitiers » par Florent Palluault (Médiathèque) et Cécile Treffort (CESCM/IUF)

  • Lynley Anne Herbert, « A tale of two tables: echoes of the past in the canons of the Sainte-Croix Gospels» dans Alessandro Bausi, Bruno Reudenbach, Hanna Wimmer (éds.) Canones – The Art of Harmony: The Canon Tables of the Four Gospels, Berlin, De Gruyter, 2020, pp. 173-191 https://doi-org.ressources.univ-poitiers.fr/10.1515/9783110625844-008
  • Jennifer C. Edwards, Superior Women: Medieval Female Authority in Poitiers’ Abbey of Sainte-Croix, Oxford, Oxford University Press, 2019

Mercredi 26 juin 

Brigitte Boissavit-Camus (Université Paris Nanterre) : « D’Hilaire à Aliénor : une tranche urbaine pivot du développement urbain de Poitiers »

  • Bénédicte Fillion-Braguet, « Poitiers : état des recherches en cours sur le palais des comtes», Bulletin monumental, 178.1, 2020, pp. 170-175
  • Brigitte Boissavit-Camus, « Poitiers religieux et monumental entre le IVe et le XIIe siècle», dans Christian Sapin (éd), Stucs et décors de la fin de l’Antiquité au Moyen Âge (Ve-XIIe siècle). Actes du Colloque international tenu à Poitiers du 16 au 19 septembre 2004, Turnhout, Brepols, 2006, pp. 69-83 https://doi-org.ressources.univ-poitiers.fr/10.1484/M.BAT-EB.3.131

Excursion à Antigny et Saint-Savin

  • Claire Boisseau, « L’exaltation du martyre par le décor peint : l’exemple de la Passion des saints Savin et Cyprien à Saint-Savin-sur-Gartempe (XIe siècle) », dans Isabelle Fernandes (éd.) Martyr et martyre dans la Chrétienté de l’Europe occidentale du Moyen Age jusqu’au début du XVIIe siècle, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2021, pp. 59-84
  • Marcello Angheben, « Le cycle vétérotestamentaire de Saint-Savin et la liturgie de la Septuagésime », dans Sulamith Brodbeck, Anne-Orange Poilpré, Ioanna Rapti (éds.), Histoires chrétiennes en images : espace, temps et structures de la narration. Byzance et Moyen Âge occidental, Paris, Editions de la Sorbonne, 2022, pp. 275-290

Jeudi 27 juin 

Cécile Voyer (Université de Poitiers-CESCM) : « Le regard du Juge : nouvelles approches du tympan de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques »

Vendredi 28 juin 

Francesco Stella (Université de Sienne) : « Mourir de la mort des autres : réutilisation du formulaire épigraphique de Venance Fortunat à l’époque carolingienne et après »

Actus CESCM 2024/5

Événements

 

[14 juin 2024] Rencontres imago#3

Les prochaines Journées Européennes de l’Archéologie (14 au 16 juin)  :
 
Au Palais de Poitiers = Exposition “Le chantier de construction au palais du Moyen Âge à nos jours” (N. Prouteau, commissaire d’exposition ; avec la participation de Claude Andrault-Schmitt, Héloïse Dupin, Fabrice Vigier.
 
Un atelier initiation à la taille de pierre par Nicolas Prouteau et Thierry Gregor.
 
Sur réservation ICI
_______________________________________
 
Les 15 et 16 juin seront dédiés à la présentation de la compagnie des Archéografs. Ce projet, porté par le Château de Marmande, vise à former des personnes de tous horizons au recensement des graffiti anciens que l’on peut trouver dans différents édifices afin de les inventorier dans une grande bibliothèque numérique : La Graffithèque. Vous pouvez la découvrir ici : https://graffitheque.eu/s/site/page/welcome.
Clément Dussart et Damien Strzelecki du CESCM, Aymeric Gaubert du CESR à Tours, et Véronique Kleiner du Château de Marmande, animeront la journée du samedi.
Le dimanche, Rémi Bonnin du CESCM, Aymeric Gaubert et Véronique Kleiner, seront présents.

 

[19 juin] Le Moyen Âge nous parle !


Appel à communication

 

[Appel à communications] journée d’études : Désunions. La séparation du couple à l’initiative de l’Église dans le monde catholique (XIIe s. – XXIe s.)

Appel à communications : Réappropriations contemporaines des répertoires chantés du Moyen Âge (26-27 sept. 2024)

Appel à candidature : Vers une typographie épigraphique, projet ANRT-Titulus-GraphEast


Publications

 

 Le numéro 89 de la revue Art de l’enluminure est consacré à La vie enluminée de sainte Radegonde, avec :

Cécile Voyer, en collab. avec Cécile Treffort, Maxence Hermant et Cécile Maruéjouls : La vie enluminée de sainte Radegonde.

Cécile Voyer : Portfolio.

 

Joyau de la médiathèque de Poitiers, le manuscrit 250 contient l’unique cycle enluminé qui soit consacré à une moniale dans le corpus des seize récits hagiographiques peints, datant des Xe-XIe siècles, parvenus jusqu’à nous. Cette spectaculaire vie peinte de sainte Radegonde – Vita Radegundis – est actuellement exposée dans le cadre de l’exposition « Radegonde, 1500 ans de présence à Poitiers », qui se tient du 27 avril au 20 juillet 2024 à la médiathèque de Poitiers.

***

La collection Culture et Société Médiévales d’Édina Bozoky vient de publier l’ouvrage de Barbara Franzé, L’Église et les églises : Iconographie du monde grégorien (Rome, Italie, France) chez Brepols, 2024.

***

Explorer les thématiques des Semaines d’Études Médiévales#68 : la Bibliographie de Civilisation Médiévale

Tous les outils sont bons afin de réaliser sa veille documentaire. Savez-vous que les Cahiers de civilisation médiévale et la Bibliographie de civilisation médiévale mettent en ligne la liste de tous les ouvrages reçus en service presse ?

En mai voici les ouvrages reçus par le service presse : https://ccm.cnrs.fr/mai/ 


Pôle documentaire

 

[Exposition] L’art roman dans l’objectif des photographes. Florilège de la photothèque du CESCM

Don d’Isabelle Crozet au CESCM


Inscripthèque et Maison de l’épigraphie

 

Recrutement : ingénieur·e de recherche CNRS en épigraphie médiévale

Voir les actualités de la Maison de l’épigraphie ICI

***

4 jeunes chercheurs ont obtenus des bourses de la Maison de l’épigraphie et sont au CESCM tout le mois de juin :

  • Willum Westenholz, postdoctorant de l’université de Vienne (Autriche) dans le projet ‘Chronicle of the Poles’ de Bishop Vincentius of Cracow.
  • Becca Grose, postdoctorant à l’université de Tübingen (Allemagne)
  • Antonello Vilella, postdoctorant dans l’ERC Graff-IT de Carlo Tedeschi à Chieti (Italie)
  • Sarah Tucci, postdoctorante de l’université de Vienne, dir. Andeas Zajic

Divers

 

Herbert Leon Kessler, Docteur Honoris Causa de l’université de Poitiers

Cécile Maruéjouls entre ciel et terre

Recrutement : ingénieur·e de recherche CNRS en épigraphie médiévale

Le poste d’ingénieur·e de recherche en épigraphie médiévale pour le Corpus des inscriptions de la France médiévale au CESCM est mis au concours par le CNRS : concours n° 50 BAP D – Ingénieur·e de recherche en analyse des sources historiques et culturelles.
 
Les candidatures sont à déposer avant la fin du mois de juin sur le portail emploi CNRS uniquement.
 
 
BAP : D – Sciences humaines et sociales
Corps : Ingénieur de recherche
Emploi type : Ingénieur·e de recherche en analyse des sources historiques et culturelles (D1C23)

Mission :

L’ingénieur·e de recherche conduit en expert l’élaboration et l’exploitation du Corpus des inscriptions de la France médiévale (papier et numérique), en lien avec le directeur de collection et l’équipe d’épigraphie.

Activités :

• Inventorier, répertorier et étudier les sources épigraphiques médiévales.

• Préparer et réaliser des missions de terrain.

• Assurer le suivi scientifique et matériel de la production du Corpus des inscriptions de la France médiévale.

• Concevoir les outils, papier et numériques, de traitement, d’analyse critique et de diffusion des sources épigraphiques ; les alimenter.

• Exploiter ces sources dans son domaine d’expertise pour produire des connaissances.

• Gérer, enrichir et valoriser des ressources documentaires et scientifiques spécialisées en épigraphie médiévale.

• Assurer une veille scientifique et technique.

• Participer à l’organisation des manifestations scientifiques, aux montages de projets, et au développement des réseaux européens et des collaborations internationales.

• Organiser et assurer la diffusion des sources et des connaissances auprès de la communauté scientifique, nationale et internationale.

• Valoriser sa discipline auprès du public ; concevoir et réaliser des supports de communication.

• Actualiser ses connaissances disciplinaires et techniques.

Compétences :

Savoirs

 

• Bonne connaissance de l’épigraphie médiévale.

• Bonne connaissance de la paléographie médiévale.

• Maîtriser le latin et avoir des connaissances générales en français médiéval.

• Connaître les méthodes, pratiques et instruments de travail en épigraphie médiévale et plus largement en médiévistique.

• Maîtrise de l’anglais niveau B1 (cadre européen commun de référence pour les langues).

• Connaissance bienvenue d’autres langues vivantes.

 

Savoir-faire

• Maîtriser et contrôler les méthodes de prospection et d’inventaire des sources.

• Transcrire et analyser les écritures (manuscrits, documents épigraphiques et imprimés anciens, etc.).

• Éditer les textes épigraphiques médiévaux.

• Formaliser les besoins et contraintes pour l’élaboration des outils de traitement des données ; être en mesure de contrôler leur développement en fonction des objectifs scientifiques.

• Connaître le fonctionnement des bases de données et de l’édition numérique en XML-TEI.

• Connaître les règles juridiques en matière de propriété scientifique et intellectuelle.

• Avoir le sens du travail en équipe et du dialogue avec les différents partenaires.

• Avoir des capacités rédactionnelles.

Contexte :

Le CESCM est une unité mixte de recherche relevant de l’Université de Poitiers et du CNRS, qui soutient, développe et anime une recherche scientifique d’excellence dans le domaine des études médiévales (histoire, histoire de l’art, archéologie, littérature, philologie, épigraphie, musicologie etc.).
L’épigraphie médiévale est un des domaines d’excellence du CESCM, créée il y a plus de 50 ans. Elle se déploie autour de quatre activités : l’édition (le Corpus des inscriptions de la France médiévale/TITULUS, édition numérique de ce corpus : https://titulus.huma-num.fr/), la documentation (inscripthèque), la formation (enseignement en master, écoles d’été) et la recherche (projets en cours comme European Research Council GRAPH-EAST, Equipement d’excellence+ Biblissima+, projet Institut Universitaire de France CARMECA, IGAMA), valorisée par une revue numérique (http://in-scription.edel.univ-poitiers.fr/) et des carnets de recherche (https://epimed.hypotheses.org/). L’ensemble est désormais regroupé au sein du laboratoire dans une structure en cours de constitution : la « Maison de l’épigraphie », qui a pour but de promouvoir et d’enrichir la discipline, d’accueillir et former les jeunes chercheurs français et étrangers et de développer le réseau des épigraphistes en Europe et en Méditerranée.

L’ingénieur·e sera placé·e sous l’autorité hiérarchique de la directrice d’unité. Il·elle s’intégrera au sein d’une équipe composée d’enseignants chercheurs, de chercheurs, de doctorants et d’ingénieurs contractuels. Il·elle interagira avec les autres services du pôle documentaire du CESCM (photothèque, bibliothèque, laboratoire photo), et avec les chercheurs du CESCM, notamment ceux des équipes Ecclesia et Culture visuelle. Il·elle s’impliquera dans la communauté scientifique, les communautés d’intérêt et de pratique et les réseaux professionnels. Il·elle pourra effectuer des déplacements sur le terrain en France (environ 4 semaines par an) et en Europe (de façon occasionnelle).

 

Centre d'Études supérieures de civilisation médiévale (UMR 7302)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search