Archives par mot-clé : Moyen Âge

De la Perse à Poitiers

Le projet De la Perse à Poitiers, porté par l’association les Clefs de Notre-Dame, est né de la rencontre des deux artistes François Diot et Jaleh Talebpour, a pour but de présenter, à travers divers événements artistiques, l’échange culturel millénaire entre la Perse et Poitiers.

Ces manifestations artistiques, créées pour les Journées européennes du patrimoine 2018, reprennent ainsi le thème « L’art du partage ».


L’exposition de Jaleh Talebpour se tiendra les 15 et 16 septembre à la cathédrale de Poitiers et présentera ses peintures, inspirées par les sculptures de Persépolis et la statuaire médiévale de Notre-Dame-la-Grande et de la Cathédrale Saint-Pierre.

En préambule, sa résidence de création va donner lieu à une journée porte-ouverte le mercredi 12 septembre (3 rue du 125e Régiment d’Infanterie à Poitiers).

 

La projection de photographies de François Diot offre un voyage poétique entre les sculptures de Persépolis et la façade sculptées de Notre-Dame-la-Grande. La diffusion de ces images ouvrira une conférence et des échanges avec le public, les 15 et 16 septembre de 16h à 17h à Notre-Dame-la-Grande.

 

Le concert de l’ensemble Cor D-LUS accompagné par Shadi Fathi (15 septembre à 20h, Notre-Dame-la-Grande) se poursuivra dans un échange avec les musiciens. Les commentaires sur les poèmes chantés lors du concert ainsi que l’échange, seront l’occasion de découvrir l’histoire du Vase dit d’Aliénor et des troubadours occitans, histoire liée à une Perse à la fois réelle et imaginaire.

La Bibliothèque Universitaire Michel Foucault et le CESCM s’associent au projet en présentant une exposition photographique de François Diot (du 5 au 29 septembre dans l’espace exposition Bât E18 et dans les bâtiments du CESCM).

 

Martin Aurell, directeur du Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale (CESCM, Poitiers) présentera une conférence sur « Les Comtes de Poitou et l’Orient » le vendredi 14 septembre à 18h en salle Crozet du CESCM.

 

 

Le projet se déploie également à travers les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/Perse.a.Poitiers/ et sur le site internet  : https://www.perse-poitiers.fr/

 


Les contenus et les échanges interactifs seront assurés par Dihia Kissoum (dihia.kissoum@etu.univ-poitiers.fr).

L’histoire monastique à l’honneur

Rendez-vous trimestriel de la culture, L’Actualité Nouvelle-Aquitaine est une revue hors norme. Jean-Luc Terradillos et son équipe réussissent en effet à ancrer le paysage scientifique dans l’imaginaire des lecteurs. Unanimement reconnue, la première caractéristique de cette publication est son exceptionnelle qualité visuelle. La deuxième est son lien étroit avec le territoire régional, sans jamais verser dans le nombrilisme. La troisième est la priorité donnée à la recherche en cours.

Thématique, le numéro d’été de cette année est consacré aux communautés de vie et débute par une soixantaine de pages dédiées à l’histoire monastique. Dix-sept articles font la part belle à l’étude des abbayes médiévales. Ce dossier est présenté dans le cadre du programme régional Aquitania monastica dirigé par Cécile Treffort. Il donne une vitrine aux premiers résultats du projet, avec par exemple une présentation de Pascale Brudy sur l’abbaye de Baignes et son réseau monastique, celle de Manon Durier sur la fondation contestée du prieuré de Rochechouart ou la vision renouvelée des moniales de la région offerte par Cécile Treffort.

Émanation de l’équipe Aquitania monastica, le numéro valorise aussi le travail d’une autre communauté : celle du CESCM. Plusieurs collègues du laboratoire ont été sollicités, comme Christelle Chailloux autour de la musicologie ou Edina Bozóky pour les pèlerinages. Un portrait de Georges Pon retrace également son parcours d’enseignant-chercheur à l’université de Poitiers. Les collaborations scientifiques sont aussi à l’honneur : une interview de l’archéologue Christian Sapin ouvre le numéro, une autre donne la parole à l’historien de l’art américain Scott Brown. On y trouve encore un article de Stéphane Lafaye présentant l’implantation de Cluny en Aquitaine ou une mise en lumière du fonds photographique légué par Jean Cabanot à la photothèque du CESCM.

Sommaire :

Christian Sapin : à la recherche des monastères perdus. Entretien Cécile Treffort et Jean-Luc Terradillos.

Hors du temps, hors du monde ? Cécile Treffort

Communauté de silence. Vincent Debiais

Chanter à Saint-Martial du xie au xiiie siècle. Christelle Chaillou-Amadieu

Enquête monastique. Pascale Brudy

1067 : les chanoines de Saint-Junien se rebiffent. Manon Durier

Requiem pour Ramnulfe. Manon Durier

Cluny en Aquitaine. Stéphane Lafaye

Moines au féminin. Cécile Treffort

Fontevraud en Castille. Communauté de deux sexes ou assemblée de femmes ? Charles Garcia

Aquitania Monastica : retour aux sources. Cécile Treffort

Claude Andrault-Schmitt : la fabrique de la mémoire. Entretien Cécile Lavergne et Jean-Luc Terradillos

Scott Brown. Vous êtes les propriétaires, je suis le visiteur. Entretien Manon Durier

Terrain archéologique. Seaux et brouettes. Pascale Brudy

Les confréries Saint-Jacques. Edina Bozóky

Jean Cabanot. Historien d’art et photographe. Carolina Sarrade et Jean Cabanot

Georges Pon. Traduction, édition, érudition. Entretien Edina Bozóky et Jean-Luc Terradillos

Ce riche et beau numéro vient clore une année universitaire par ailleurs très active dans le domaine de la transmission des savoirs. Outre un important travail de recherche fondamentale sur les sources et l’enrichissement de la base nationale Monastères, le travail de l’équipe a en effet permis d’irriguer l’enseignement universitaire (Atelier interdisciplinaire, cours de licence et de master) et d’enrichir plusieurs manifestations scientifiques destinées au grand public (4e rencontres de Trizay, XXe congrès archéologique de France…)

Visite de la salle capitulaire de Fontdouce (17) dans le cadre du congrès de la SFA (cl. P. Brudy)

Le prochain article de médiation scientifique du programme Aquitania monastica est à paraître dans la revue du CNRS Microscoop en octobre prochain.

Je remercie Cécile Treffort et Pascale Brudy pour leur précieuse relecture.

Inscriptions médiévales et humanités numériques : le stage était presque parfait

Alexandre Gaudin est venu faire son stage de fin d’études au CESCM. Toujours à l’écoute et d’une efficacité redoutable, sa venue de trois mois et demi au sein du laboratoire a été très appréciée. La soutenance prochaine de son mémoire est l’occasion de faire connaître son travail.

Portrait sur la fouille du château de Scorbé-Clairvaux (Cl. : M. Durier)

Tu as intégré l’École des chartes au sein d’un master professionnel. De quoi s’agit-il ?

L’École des chartes est connue pour sa formation d’archiviste-paléographe avec un parcours en 4 ans finalisé par une thèse. Mais l’École propose par ailleurs 4 masters ; le mien s’appelle « Technologies numériques appliquées à l’histoire ». Les cours sont communs avec les archivistes-paléographes en première année, tandis que la formation au numérique est concentrée sur la deuxième. On apprend des langages de programmation, des langages à balises… C’est à la fois général et très appliqué grâce à des projets réalisés par groupe de 4 ou 5 personnes. Le mien devait créer un flux d’information : une sorte de Twitter qui récupère des flux RSS et où l’utilisateur peut poster des informations sur le monde des archives et des bibliothèques.

Pourquoi avoir choisi le CESCM pour ton stage de fin d’études ?

J’aime bien tout ce qui concerne le Moyen Âge : sa part d’inconnu m’a donné envie de le découvrir. C’est déjà pour ça que j’avais choisi le parcours « archives médiévales » en entrant à l’École des chartes.

Tu as rejoint plus spécifiquement le projet Titulus, dirigé par Estelle Ingrand-Varenne dans le cadre du Corpus des inscriptions de la France médiévale (CIFM). Quelles étaient tes missions ?

Le projet Titulus vise à rendre plus accessible le CIFM, et plus largement l’épigraphie médiévale. On trouve sur son site les anciens volumes publiés entre 1974 et 2010, mais aussi des notices inédites et enrichies de nouvelles formes d’analyses. Ces nouvelles notices sont encodées dans un langage adapté : l’XML-TEI. Il s’agit d’un système de description d’un document au moyen de balises, qui permet d’une part d’en faire une analyse textuelle et d’autre part de préparer l’automatisation de sa mise en page. Cet encodage a été mis en place pour Titulus par Clara Renedo Mirambell lors d’un précédent stage puis d’un contrat comme ingénieure d’études.

L’un des objectifs de mon stage était d’enrichir le site de Titulus par une carte interactive répertoriant l’ensemble des inscriptions présentes dans les 26 volumes parus du CIFM. Cependant, Clara ayant déjà mis en place l’édition numérique, ma principale mission était de développer un complément pour l’édition papier. Il s’agissait de pouvoir créer (presque) automatiquement un document PDF à envoyer à l’imprimeur. Je devais donc générer ce fichier à partir des notices encodées en XML-TEI, mais aussi composer le restant du volume : une carte, des index… J’ai travaillé, pour mettre en place les outils nécessaires, sur le volume hors-série de Cécile Treffort à paraître prochainement sur les inscriptions carolingiennes.

Tu avais seulement 3 mois et demi pour réaliser ce programme ambitieux : y es-tu parvenu ?

Oui ! La quasi-totalité du travail de mise en page des volumes publiés par le CIFM est maintenant automatisé. J’ai écrit pour cela plusieurs feuilles de style qui traitent les notices et génèrent les index. J’ai aussi créé des fonds de carte réutilisables ainsi qu’une méthodologie pour faciliter la cartographie des prochaines publications.

Carte de localisation des inscriptions carolingiennes réalisée par Alexandre Gaudin.

La carte interactive est également en ligne, avec tous les volumes distingués par des couleurs différentes. Quand on clique sur le signet, une fenêtre pop-up indique le nom de la ville, la référence bibliographique de l’inscription dans le CIFM et le lien vers la notice numérique lorsqu’elle existe.

Visualisation de la cartographie interactive réalisée par Alexandre Gaudin.

Bravo ! Il faut ajouter que tu n’as pas seulement suivi des instructions : tu as aussi su choisir la marche à suivre… Quitte à mettre en œuvre un langage de programmation (LateX) et des logiciels de cartographie (QGis, U-Map) que tu n’avais jusqu’alors jamais utilisés…

Ce stage t’a-t-il plu ?

Oui, d’autant que le projet Titulus permet de voir rapidement l’avancement de son travail ! Par ailleurs, l’avantage de ce stage est aussi d’assister à des conférences sur le Moyen Âge, notamment lors des Semaines d’études médiévales.

Je voudrais remercier tout le monde : les collègues et le cadre de travail sont très sympathiques. C’est vraiment génial.

Merci, nous sommes ravis de t’accueillir ! Ta formation se termine : quels sont tes nouveaux projets ?

Je commence dès cet automne un contrat de 3 mois aux Archives nationales ! Parallèlement, je vais passer les concours de conservateur dès 2019.

Bonne continuation et merci encore pour ton travail !

Actus CESCM 2018/9

Colloques, journées d’études et autres

 

Du 20 au 22 sept. : Transferts culturels franco-italiens au Moyen Âge / Transferts culturali italo-francesi nel contesto medievale europeo .

Colloque organisé par la Società italiana di Filologia romanza, la Société de langues et littératures médiévales d’oc et d’oïl et la Société de Linguistique romane. Sous le haut patronage de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et de la Fondation Primoli.

Avec le soutien du CESCM : Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale (Poitiers–CNRS), de SAPRAT : Savoirs et Pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle (Paris) et d’Alithila : Analyses littéraires et histoire de la langue (Lille)

  • 20 septembre – École pratique des Hautes Études (salle Gaston Paris)
  • 21 septembre – Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
  • 22 septembre – Sorbonne université (Amphi Guizot)

Les professeurs, les doctorant(e)s et les étudiant(e)s qui souhaitent s’inscrire pour assister au colloque pourront le faire sur le site de la « Société de langues et littératures d’oc et d’oïl » : http://www.conjointures.org/


Appel à contributions

 

Congrès « Philologie et musicologie », IVe rencontre franco-italienne : Langues et musiques dans les corpus chantés du Moyen Âge et de la Renaissance, Morimondo, Italie du 1er au 4 juin 2019. Voir le lien : philomusi4@sciencesconf.org

***

Call for paper CESCM-IMS Kalamazoo 2019

Pour la troisième année consécutive, le CESCM, en association avec l’IMS-Paris, organise des sessions au Congrès international des médiévistes de Kalamazoo qui se tiendra dans le Michigan (USA) du 9 au 12 mai 2019. Les sessions porteront sur les transferts de produits culturels entre la France et l’espace méditerranéen au cours des XIIe et XIIIe siècles .


Appel à participation

 

Transcription collaborative – Fonds d’archives du Père de la Croix : Ce projet de transcription collaborative de numérisation et de valorisation en ligne, est intégré au consortium MASA (Mémoire des Archéologues et des Sites Archéologiques) de la TGIR HumaNum. auxquels sont associés HeRMA, le CESCM.

Il est proposé à chacun, chercheurs, étudiants ou public amateur, de contribuer à la transcription des documents numérisés issus du fonds d’archives, de notes et correspondance du Père de la Croix.

Voir ICI


Participations à colloque, séminaire

 

Participent à Leeds 2018, du 2 au 5 juillet :

  • Session 131 / Moderator, Martin Aurell / Emilie Kurdziel (paper 131-a): Memory of the Community or Memory of Its Revenues?: The Cathedral Chapter of Arezzo and the History of the Aretine Custodians / Estelle Ingrand-Varenne and Thierry Gregor (paper 131-c): Connecting the Dots: How the Community of Plaimpied Developed a Graphical Memory
  • Session 215 / Tina Anderlini  (paper 2015-c): The Crusader’s Return
  • Session 231 / Organiser, Estelle Ingrand-Varenne / Vladimir Agrigoroaei (paper 231-b): Collective Memory Loss and Shifting Heterodox Identities in Two Vernacular Textual Communities of the Late 12th Century
  • Session 235 / Pamela Nourrigeon (paper 235-b): Stick Together around the King: Memory of the Coronation in the Time of Charles V
  • Session 331 / Organiser, Martin Aurell, moderator, Estelle Ingrand-Varenne / Martin Aurell (paper 331-b): Excalibur, Curtana, Joyeuse, Durendal, Tizona: Swords in Epic and Genealogical Memory of Aristocratic Communities

 

Cécile Voyer participe aux Journées romanes de Cuxa le 12 juillet : Existe-t-il une pensée iconographique romane ?


Divers

 

Nous accueillons Francis Parent, IE CNRS, en tant que responsable du Pôle administratif, financier & logistique (ancien poste de Lalasoa Raynaud). Il était précédemment responsable financier à la MAE (Maison Archéologie & Ethnologie René Ginouvès USR3225-Paris). Il est installé au bureau 108 (1er étage) : nous lui souhaitons la bienvenue !

Le service de la Bibliographie de civilisation médiévale reçoit en stage pour 1 mois Marie Métraud, M2 CHPS en histoire de l’art avec Cécile Voyer.

 De la Perse à Poitiers par Les Clefs de Notre-Dame (dont le président de l’Association n’est autre que Laurent Hablot), est un projet interculturel et artistique inédit pour les Journées Européennes du Patrimoine (15-16 septembre 2018) en collaboration avec l’UP et dont nous vous reparlerons à la rentrée.

Voici déjà le programme ICI ainsi qu’un appel à soutien du projet ICI

 

  • Une belle intervention de Charles Garcia à Radio Pulsar, qui présente le CESCM dans le cadre des Semaines médiévales : voir le lien ICI pour écouter l’émission


La photothèque et ses actus !

 

Portail de Charlieu-Cliché J-Fr Amelot

Une nouvelle exposition vous est proposée :

« Le portail de Charlieu – Clichés de Jean-François Amelot ».

Du 1er juin au 26 juillet, au Pôle documentaire et Salle Crozet du CESCM.

 

… Suivez les tweets de la Photothèque sur @polephototheque

Call for paper CESCM-IMS Kalamazoo 2019

Pour la troisième année consécutive, le CESCM, en association avec l’IMS-Paris, organise des sessions au Congrès international des médiévistes de Kalamazoo qui se tiendra dans le Michigan (USA) du 9 au 12 mai 2019. Les sessions porteront sur les transferts de produits culturels entre la France et l’espace méditerranéen au cours des XIIe et XIIIe siècles .

Les propositions de communication (titre et résumé de 300 mots) peuvent être adressées à Estelle Ingrand-Varenne (estelle.ingrand.varenne@univ-poitiers.fr) avant le 10 septembre 2018, en français ou en anglais. On trouvera ci-dessous le texte de l’appel à communication et dans ce lien l’appel à communications général du prochain Congrès de Kalamazoo.

Transfer of Cultural Products: France and the Mediterranean Area in the 12th-13th c. (Part I and II).

The two sessions cosponsored by the IMS-Paris and the CESCM-Poitiers aim to explore the transfer of cultural products between France and the Mediterranean area during the twelfth and the thirteenth centuries.
Following the theory of Michel Espagne proposed in the eighties, the notion of “cultural transfer” can be understood in broad sense, as a process of interaction, a dynamics of semantic transformations which results from the passage of a cultural object from one context to another. The transfer can concern material as well as immaterial data: objects, ideas, forms, methods, technologies etc. Within the relations between France and Mediterranean area (notably with the Islamic or the Byzantine world), what kind of transfer of cultural products can we observe? Which/who were the vectors and the “bridges” of these exchanges? Where were the places of mediation? Any object that falls into a new context takes on a new meaning. What processes are involved in the appropriation of an object, its adaptation, what resistance to its integration, what reinterpretation and re-signification? In which way did it transform its new context?
Art historic, archeological, epigraphic, historic and literary approaches are welcome. Participants are invited to submit papers on the following topics (non-exhaustive list):

  • Translation into French; translation from French
  • Islamic or Byzantine material objects brought to France
  • The role of the crusades in the transfer of objects, texts, or mentality
  • The role of pilgrimage in cultural exchange
  •  The go-betweens who assist in keeping the chain of transmissions functioning
  • Hybridity in art forms, music, texts created in a climate of cultural transference

The Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (CESCM) in Poitiers is one of the main research institution in Europe for teaching and research in the field of medieval studies. Founded at the end of the 1950’s, it gathers scholars in different disciplines (history, art history, literature, linguistics, archeology, and musicology) and hosts several publications, among which is the journal Cahiers de civilisation médiévale.

The International Medieval Society-Paris (IMS) is a non-profit association that welcomes international scholars of the Middle Ages in France and promotes international exchange with French colleagues. It organizes an annual symposium in Paris at the end of June and several meetings with senior scholars and graduate students all along the academic year.

Annonce au format PDF.