Archives par mot-clé : Moyen Âge

[15 novembre] Focus n° 2 : le ciborium de San Marco

Vous êtes chaleureusement convié.e.s au Focus n° 2, autour du ciborium de San Marco de Venise.

Le jeudi 15 novembre, 12h-13h, CESCM-Pôle documentaire.

Construit comme un high-light sur le fonds iconographique du CESCM, les « Focus » proposent de montrer la corrélation entre le fonds physique, la base Romane et le travail scientifique, et ce par la collaboration des chercheurs et de l’équipe de la Photothèque.

Le 15 novembre, nous vous proposons une discussion scientifique et conviviale sur le ciborium de San Marco de Venise, en compagnie de notre invitée Maria Villano, doctorante sous la direction de Stefano Riccioni et de Vincent Debiais. Le questionnement portera sur une sélection iconographique et épigraphique de cette œuvre célèbre, mais peu étudiée jusqu’à présent et à la datation controversée. Ouvert à tous et axé sur l’interactivité, vous êtes convié à partager ce moment autour d’un verre.

N’hésitez pas à apporter votre casse-croûte, nous déjeunerons ensemble lors de cet échange.

Maria, doctorante à l’internationale

Maria Aimé Villano est née et a grandi en Argentine. Mais c’est à Florence puis à Venise que cette charmante doctorante a fait et poursuit ses études. Elle est à Poitiers jusqu’à fin novembre.

Maria, quel est ton parcours universitaire ?

J’ai fait mon Master 1 et 2 en histoire de l’art à Florence, mon directeur de mémoire était le Professeur Guido Tigler et il a suscité chez moi un engouement pour l’histoire de l’art et Venise, grâce à ses cours en sculpture vénitienne ; c’est ainsi que j’ai découvert les colonnes de ciborium de san Marco. Je suis actuellement en 3ème année de doctorat.

Parle-nous de ton sujet de thèse …

J’ai obtenu une place de doctorat à l’université Cà Foscari de Venise et j’ai poursuivi sur ce sujet « Les colonnes du ciborium de la basilique de Saint Marc à Venise », surtout du point de vue de l’iconographie et des inscriptions qui les accompagnent, avec Stefano Riccioni (université de Venise) et Fabio Coden (université de Vérone).

Pourquoi ce choix de Poitiers ?

Avec Stefano Riccioni on a décidé d’approfondir mes recherches liées aux inscriptions et leur rapport aux images, d’où la co-tutelle avec l’université de Poitiers sous la direction de Vincent Debiais, chargé de recherche CNRS à l’EHESS. Tout le monde sait que Poitiers et le CESCM sont l’endroit idéal pour étudier les inscriptions. Il était très important que je puisse consulter l’inscripthèque et la photothèque du CESCM : je crois être parvenue à « exploiter » toutes les personnes susceptibles d’apporter des réponses à mes questions. Le programme et les journées Epimed m’ont beaucoup apporté aussi, une occasion de croiser des professionnels ; c’est une sorte de full immersion pour moi d’être à Poitiers car je ne connaissais pas grand-chose au sujet : j’ai de plus la chance de croiser chaque jour Monsieur Robert Favreau, quel privilège !

Tu es arrivée depuis quelques mois, qu’est-ce que tu ressors de ton séjour ?

C’est la dimension internationale qui est riche ici et la façon de travailler en groupe, de partager pour faire ressortir au mieux ce qu’il y a chez chacun : ce côté collaboratif. Pour une doctorante, ça permet vraiment de gagner en confiance. Poitiers est une ville merveilleuse, il y a une vraie dimension humaine de par sa taille et beaucoup d’activités culturelles, pour une médiéviste c’est le paradis !

 

[25 oct.] Journée d’études : Carnet de recherche en histoire de l’art et en archéologie

Journée d’études dédiée à l’actualité de la recherche par les étudiants de master en Histoire de l’art et Archéologie de l’Université de Poitiers, avec la participation de l’Institut Catholique de Paris. Dans le cadre de cette journée d’études, les étudiants ayant terminé leur année de Master 1 ou 2 peuvent présenter les résultats de leur mémoire de recherche.
Organisée par le département d’Histoire de l’art et Archéologie de l’Université de Poitiers, sous la coordination de Marcello Angheben (CESCM) et Véronique Meyer (Criham), avec la participation des laboratoires CESCM, Criham et HeRMA, et de l’Institut catholique de Paris.
Date : 25 octobre / 9h – 17h30
Lieu : Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts, hôtel Berthelot, salle Crozet
24 rue de la Chaîne – Bât. E13
La participation à cette journée est obligatoire pour tous les étudiants de Licence 3 – parcours Histoire de l’art et parcours Archéologie.
Ouvert à tous

Programme

9h – Accueil café

• 9h15 – Véronique Meyer (Criham) et Marcello Angheben (CESCM) : Introduction

• 9h30 – Dihia Kissoum (CESCM) : La représentation des Saintes Femmes au Tombeau dans le décor monumental des églises de l’ancienne région Poitou-Charentes entre le XIe et le XIIIe siècle

• 10h – Emma Dubroca (CESCM) : Les anneaux et les bagues du XIVe au XVIIe siècle : de la production à l’étude archéologique

10h30 – Pause

• 11h – Blanche Lagrange (CESCM) : Le Psautier d’Odbert (Boulogne-sur-Mer, Bibliothèque municipale, ms. 20)

• 11h30 – Henrique Sarmento Pedro (CESCM) : L’artisanat des matières dures d’origine animale en contexte aristocratique dans le Centre-Ouest de la France (XIIe-XVe siècles). Contribution à l’étude d’un artisanat méconnu

• 12h – Claire Jouy (Institut catholique de Paris) : Les vélins de zoologie de Nicolas Maréchal (1753-1802). La vie sensible et plurielle au Muséum national d’histoire naturelle entre 1793 et 1802

• 13h30 – Manon Jamain (Criham) : La mise en valeur du vêtement : préparation de l’exposition Le vêtement et l’école au Musée national de l’Éducation

• 14h – Alice Gautier (Criham) : L’inventaire général du patrimoine culturel à l’échelle des communes, l’exemple de Nalliers (Vienne)

14h30 – Malwina Pottier (HeRMA) : La place des coffrets à canopes en Égypte antique, étude stylistique et typo-chronologique

15h – Pause

• 15h30 – Anne Dubus  (Institut catholique de Paris) : Alberto Pasini, le voyage comme carrefour de la création (1826-1899)

• 16h – Sandra Guinot (Institut catholique de Paris) : La photographie néo-pictorialiste des années 1980

• 16h30 – Jonathan Achard (Criham) : La pochettes de disques : entre inscription dans l’Histoire de l’art et autonomie d’un medium, une lecture transmusicale

• 17h – Véronique Meyer (Criham) et Marcello Angheben (CESCM) : Conclusions

Télécharger le programme de la journée d’études

       

Actus CESCM 2018/11

Actualités

 

Le billet qui signe une nouvelle étape pour notre collègue du CESCM, M. Éric Palazzo : https://cescm.hypotheses.org/8019

***

Nous avons le plaisir d’accueillir au CESCM :

Fabrice Debost pour l’entretien et la logistique des bâtiments A4

Marie Métraud qui remplace Karine Corre, en congé formation pour quelques mois

***

Découvrez le site du master mention Mondes Médiévaux :  http://sha.univ-poitiers.fr/master-mention-mondes-medievaux/


Colloques, journées d’études et autres

 

L’atelier interdisciplinaire du master « Mondes Médiévaux » organisé par P.-M. Joris aura lieu du 1er au 5 octobre. Voir le programme ICI

Notez la Conférence de la maison du Moyen Âge :

Conférence-Lecture chantée : La musique profane médiévale : la lyrique des troubadours et des trouvères par Gérard Le Vot (Univ. Lyon)

Le jeudi 4 octobre à 18h30 – Médiathèque François-Mitterrand (en partenariat avec l’UFR Lettres & Langues)

 

***

Du 10 au 12 octobre au CESCM, se tient le colloque Categorising the Church II:  Clerical and monastic communities in the Carolingian World (8th-10th) / Ordonner l’Église II : Communautés cléricales et communautés monastiques dans le monde carolingien (8e-10e s.), organisé par Émilie Kurdziel et Cécile Treffort.

***

Le corpus épigraphique bourguignon (VIIIe-XVe s.) : des catalogues aux applications numériques,  journée d’études le 23 octobre 2018, 10h-17h à la Galerie Colbert (salle AVD), 6 rue des Petits-Champs, Paris 2e, portée par Eliana Magnani (LAMOP) et Estelle Ingrand-Varenne (CESCM).

***

La journée d’étude des Carnets de recherche en Histoire de l’art et Archéologie, coordonnée par Marcello Angheben et Véronique Meyer (Criham), aura lieu le 25 octobre en salle Crozet du CESCM. Les étudiant.e.s ayant terminé leur année de master 1 ou master 2 présentent les résultats de leur mémoire de recherche.

 

Nous avons le plaisir d’accueillir le 13 novembre à 16h, en salle Crozet, Raluca Radulescu, professeur de philologie anglaise à l’université de Bangor – où elle dirige le Center for Arthurian Studies -, pour la conférence :

Narrer Arthur après Geoffroy de Monmouth : émotions, langages et pouvoir.

Détails ICI

 

***

SEMPER saison 3 : L’épigraphie en mouvement, première séance le 22 novembre.

 

Le séminaire permanent sur l’écriture médiévale en dehors du monde manuscrit (SEMPER) lance en 2018-2019 sa 3e saison avec pour thématique « L’épigraphie en mouvement ».

 


Publications

 

Anne Wagner et Nicole Brocard, Les Royaumes de Bourgogne jusqu’en 1032 à travers la culture et la religion Besançon, 2-4 octobre 2014. Turnhout : Brepols, 2018 (Culture & Société médiévales)

Voir ICI

 

Parution imminente du nouveau Cahier de civilisation médiévale : https://cescm.hypotheses.org/8375

 


La photothèque et ses actus !

 

  • Vous êtes chaleureusement convié.e.s le jeudi 4 octobre 2018, 12h-13h, au CESCM-Pôle documentaire. Le premier Focus de la saison accueille Claire Boisseau, pour le thème consacré aux peintures de la chapelle axiale de Saint-Savin.

 

Besoin de consulter l’Index of Medieval Art de Princeton ? 

Contactez-nous ! phototheque.cescm@univ-poitiers.fr

 

  • Carolina Sarrade et Claire Boisseau seront en mission de terrain pour des relevés de peintures de la tribune de l’Abbaye de Saint-Savin, du 24 octobre au 4 novembre.

 

  • Le CESCM s’associe au projet De la Perse à Poitiers et poursuit une exposition photographique de François Diot jusqu’à fin octobre dans la salle Crozet et le Pôle documentaire.

… Suivez les tweets de la Photothèque sur @polephototheque

 

 

[13 nov.] Conférence de Raluca Radulescu

Raluca Radulescu, professeur de philologie anglaise à l’université de Bangor – où elle dirige le Center for Arthurian Studies -, prononcera  la conférence :


« Narrer Arthur après Geoffroy de Monmouth : émotions, langages et pouvoir »

Date : Mardi 13 novembre, 16h-18h
 
Lieu : Poitiers, Faculté des Sciences humaines et arts, salle Crozet  du CESCM, 24 rue de la chaîne – Bâtiment E13
 
Entrée libre – Ouvert à tous
 

Cette présentation a pour objet  le développement du thème  du pouvoir dans les chroniques écrites par les successeurs de Geoffroy de Monmouth – en particuliers les auteurs ‘anonymes’ du Brut en dialecte Anglo-Normand et en moyen anglais. Dans les  manuscrits encore disponibles à l’heure actuelle  (plus de 200)  des remaniements peuvent être identifiés, non seulement dans les chapitres traitant de l’histoire récente, à savoir le Haut  Moyen Âge (la période où les manuscrits les plus modifies ont été produits), mais aussi dans les chapitres traitant de la figure  légendaire du roi Arthur. Quelques exemples représentatifs seront examinés, ainsi que l’influence qu’ils  ont exercé sur l’évolution ultérieure de la littérature anglaise.


Raluca Radulescu est professeure de littérature médiévale à l’Université de Bangor, Pays de Galles, et directrice du Centre d’Études Arthuriennes. Elle a été  élue Fellow of the Learned Society of Wales (équivalente a la British Academy pour le Pays de Galles) en 2018. Elle a édité le Journal of the International Arthurian Society (revue scientifique de la Société Internationale Arthurienne) de 2011 à 2017 et co-directrice de l’Institut d’Etudes Médiévales et de la Renaissance (Institute for Medieval and Early Modern Studies) de 2013 à 2018. Ce centre multidisciplinaire réunit plus de 50 spécialistes  de cinq universités au Pays de Galles. Elle a publié deux monographies (The Gentry Context for Malory’s Morte Darthur, Cambridge, 2003; Romance and Its Contexts in Late Medieval England: Politics, Piety and Penitence, Cambridge, 2013) et coordonné huit autres ouvrages, sur des thèmes allant de la politique à la généalogie, etc. (publiés par Oxford University Press, Brepols, Boydell & Brewer, etc.).

Voir sa pageacadémique ICI