Archives par mot-clé : International Medieval Congress

Retour sur Leeds 2018

Article co-rédigé par Thierry Gregor, Estelle Ingrand-Varenne, Émilie Kurdziel et Pamela Nourrigeon.

L’International Medieval Congress de Leeds (2-5 juillet) fêtait cette année ses 25 ans, d’où le choix du thème « Memory », analysé dans de nombreuses sessions et conférences plénières comme celle de Mary Carruthers et Richard Dance. À cet anniversaire s’en ajoutaient deux autres : les 50 ans de l’Institute for Medieval Studies, désormais lié par convention au CESCM, et de l’International Medieval Bibliography, partenaire de longue date de la bibliographie de civilisation médiévale. Une délégation de 6 membres du laboratoire y était présente, parmi plus de 2500 participants cette année !

Ils y ont présenté certaines de leurs recherches en cours dans trois sessions sponsorisées conjointement par le CESCM et l’IMS de Leeds, consacrées au thème de la relation entre mémoire et communauté (‘Memory and Community I, II et III’). L’un des aspects saillants des neuf conférences prononcées dans ce cadre s’est révélé être la question du lien entre la mémoire et sa matérialité, rejoignant ainsi l’intervention de Pamela Nourrigeon dans une autre session intitulée ‘Memory and the Materiality of Medieval Texts, II: Books and Beyond’. La publication de ces travaux est envisagée sous la forme d’un dossier spécial dans une revue.

En plus d’un nombre de sessions déjà impressionnant, le programme du congrès regorge d’ateliers de travail, de réunions informatives ou encore d’expositions. Ainsi, par exemple, l’Institute for Medieval Research de Nottingham, dans une séance organisée par Rob Lutton, proposait aux doctorants et jeunes chercheurs de se retrouver pour échanger autour de la difficile question de l’insertion professionnelle dans le domaine de la recherche et l’enseignement supérieur. Plusieurs interventions ont permis de donner des clés aux futurs candidats pour postuler correctement aux offres d’emploi, mettant en avant les différences capitales entre Royaume-Uni et États-Unis.

Selon une toute autre idée, CARMEN, réseau regroupant des médiévistes du monde entier et auquel le CESCM est associé, proposait un atelier collectif autour de la question de la mémoire au Moyen Âge et dans l’historiographie. La distribution de textes et l’entreprise résolument participative ont permis de créer un lieu de travail et d’échanges entre les participants comme ne le font pas les autres sessions. L’initiative tend à faire du congrès un vrai moment de collaborations entre les médiévistes de tous horizons.

Saluons enfin l’initiative du personnel de la Brotherton Library de la bibliothèque universitaire de Leeds qui a proposé chaque midi un temps fort autour de ses collections spéciales. Les bibliothécaires y ont présenté certains des documents les plus précieux des réserves : livres d’Heures du XVe siècle, rouleau du tribunal de Ripon ou encore premiers livres de voyages à Jérusalem imprimés du XVIIe siècle. L’objectif est de faire connaître le fonds conservé et d’inviter les chercheurs à y travailler.

A peine rentrés, les idées fusent pour organiser de nouvelles sessions l’an prochain sur le thème « Materialities » (le congrès aura lieu du 1er au 4 juillet 2019).

IMC, Leeds, 7-10 juillet 2014 : Réflexions sur la notion d’Empire.

 

Au cours de quatre journées, entre le 7 et le 10 juillet 2014, 2060 chercheurs, de 50 pays différents – un record ! – furent réunis lors de l’International Medieval Congress de Leeds afin de célébrer l’histoire médiévale. Décor et salles de conférence soignés, personnel disponible, ce cadre propice à la réflexion offrit une image irréprochable de l’IMC de Leeds. Un unique dilemme fut laissé aux nouveaux arrivants : que choisir parmi les 545 sessions et tables rondes ? Chaque session comprenait environ trois communications. Regrettant le don d’ubiquité, les congressistes établirent leur propre sélection à partir du guide remis par l’IMC.

Cliché A. Rigollet (CESCM)
Cliché A. Rigollet (CESCM)

A cette occasion, le CESCM fut représenté lors de deux sessions organisées par Vincent Debiais (avec l’IRHT, Cap Digital et APICES) sur le thème de l’empire des lettres. Quatre communications furent également proposées par des membres du CESCM : Cécile Treffort analysa la silencieuse rébellion des scribes carolingiens, Estelle Ingrand-Varenne présenta l’empire des capitales dans les inscriptions du VIIIe au XVe siècle, tandis que Vincent Debiais étudia les inscriptions sur métal, et Amélie Rigollet commenta les relations entre la famille de Briouze et le roi Jean. Nos collègues Poitevins eurent le plaisir de croiser Hélène Sirantoine, chercheuse en histoire médiévale Ibérique, en contrat CNRS pour le projet ANR Épistola, en 2012-2013 au CESCM et désormais Lecturer à Sydney.

La thématique de « l’empire » proposée à la réflexion des chercheurs stimula les échanges lors de 204 sessions, notamment après la communication volontairement polémique de Stephen Church intitulée « What is an Empire ? », dont la suite conclusive est vivement attendue pour l’année prochaine. Car tout l’intérêt de l’IMC de Leeds réside dans ces débats et échanges. Les communications, porteuses des réflexions produites par le chercheur au cours de l’année précédente, résultent d’un travail solitaire. Mais en confrontant ses réflexions aux questions et remarques de ses pairs, et en les complétant par l’écoute de communications diverses, le chercheur collecte méticuleusement de nouvelles pistes de réflexion, étoffant ainsi ses pensées à venir. Une telle émulation est d’autant plus nécessaire que le retour à Poitiers mi-juillet apporte la tentation de l’été et du repos… Quoi de mieux qu’un séjour à l’IMC de Leeds pour repartir glorieusement affronter la page blanche ?

[1-4 July 2013] International medieval Congress of Leeds

Brotherton Collection MS1_26vL’International Medieval Congress 2013 se tiendra du 1er au 4 juillet, à Leeds.
 
 Le CESCM y sera bien représenté avec pas moins de 6 intervenants :

Delphine BOYER-GARDNER : « Oral, Written, and Material Memory: Some Aspects of the Commemoration of Bishops in Aquitaine, 11th-13th Century »

Session 725Remembering the Bishop: Commemorative Strategies, I (Tuesday 2 July 2013 : 14.15-15.45)
————–
Vincent DEBIAIS : « Carolingian Versed Inscriptions and Images: From Aesthetics to Efficiency »
Session 508, Byzantium in Context, I: The Meaning of (Verse) Inscriptions for Byzantine Greek and Medieval Latin Culture – Similarities and Differences (Tuesday 2 July 2013: 09.00-10.30)
————–
Laurent HABLOT : « Two New Brothers ‘de Bourbon’: Why Did the Duke of Bourbon in 1334 Grant Two Unknown Brothers Nobility, His Arms, and His Name? »
Session 107, Medieval Heraldry Revisited, I: Creating Ties of Visuality – Heraldry and the Display of Social Relationships (Monday 1 July 2013: 11.15-12.45)
————-
Estelle INGRAND-VARENNE : « Verses in Latin Inscriptions: From Rhythm and Rimes to Aesthetics »
Session 508Byzantium in Context, I: The Meaning of (Verse) Inscriptions for Byzantine Greek and Medieval Latin Culture – Similarities and Differences (Tuesday 2 July 2013: 09.00-10.30)
————-
Claire LAMY : « To Deal with the Margins: The Monks of Marmoutier and the Classification of Their Possessions, 11th Century »
Session 1207, Peripheral Territories in Early Medieval Europe, 9th-11th Centuries (Wednesday 3 July 2013: 14.15-15.45)
————-
Hélène SIRANTOINE : « What Kinds of Documents Were Useful in a Northern Spanish Episcopal Library at the Beginning of the 12th Century?: The Example of Oviedo »
Session 1125, Shaping Episcopal Ideology: Relics, Images, and Books (Wednesday 3 July 2013: 11.15-12.45)