Archives par mot-clé : inscriptions

L’ERC Graph-East et ses charmant.e.s collègues au CESCM

Nous avons le plaisir d’accueillir Sercan Sağlam et Maria Villano au CESCM pour un contrat de 2 ans, ils nous racontent le pourquoi de leur présence.

Hello Sercan, who are you ?

I’m specialized in urban history, architectural heritage and archaelogy in the Late Medieval context. As a part of my doctoral thesis1,  I have compiled all the Genoese mural slabs in the Eastern Mediterranean with a particular focus on Galata (Pera) and reinterpreted their inscriptions in Latin from an interdisciplinary perspective. I have continued my research on the same subject also in the postdoctoral level and published several articles, which include significant contributions in the context of epigraphy. I previously worked as a lecturer and had post-doctoral positions in Istanbul and I also participate in archaeological excavations in my hometown, Burhaniye (ancient Adramytteion), on a regular basis.

Now, I’m a postdoctoral researcher for the ERC GRAPH-EAST project, Latin as an Alien Script in the Medieval ‘Latin East’.

Bonjour Maria, peux-tu nous rappeler qui tu es, car tu es déjà venue au CESCM ((Lire le billet sur Maria Villano, octobre 2016 : ) et tu y as été doctorante ?

J’ai fait mon Master 1 et 2 en histoire de l’art à Florence et cela a suscité chez moi un engouement pour l’histoire de l’art et Venise ; c’est par la sculpture vénitienne que j’ai découvert les colonnes de ciborium de san Marco. J’ai soutenu ma thèse en mai 2020, « Les colonnes du ciborium de la basilique de Saint Marc à Venise », surtout du point de vue de l’iconographie et des inscriptions qui les accompagnent. Puis j’ai été post-doctorante à Vérone et me voici désormais dans le projet de l’ERC GRAPH-EAST, dirigé par Estelle Ingrand-Varenne.

Maria, peux-tu nous parler de ton rôle dans le projet ?

Je m’occupe des inscriptions en latin de l’île de Chypre, et comme Sercan je fais un inventaire que nous insèrerons ensuite dans la base de données créée par Manon Durier sur Heurist. Pour cela nous allons faire des missions, une première a déjà eu lieu en juillet 2021 : le travail de l’historienn.e est aussi de transmettre à un large public le fruit de ses découvertes, l’équipe GRAPH-EAST a été suivie sur le terrain par deux vidéastes, lors de la mission en Chypre en juillet 2021. La série documentaire peut être visionnée sur la chaîne YouTube du projet, n’hésitez pas à vous abonner. En parallèle nous allons aussi produire des articles et avoir des réflexions scientifiques plus générales. Dans le cadre du projet on souhaite organiser des écoles d’été et des colloques ; nous allons participer à l’International Congress of Byzantine Studies, du 22 au 27 août 2022 à Venise-Padua.

So, Sercan, what are you doing in this project ? How was your first impressions for Poitiers and the CESCM ?

I am mainly responsible for the Late Medieval inscriptions in Greece, islands, Turkey and Crimea, which especially include the Genoese period. Correspondingly, I will need to visit museums and also to have field trips in order to contribute to the digital database that is going to be accessible in the end of the project.

Poitiers is a small, quiet and very peaceful city, which is ideal for focusing on the research and contribute to the project effectively. During the first day of mine in the CESCM, I was welcomed so warmly and had the valuable chance to meet all the colleagues, therefore it was a very sympathetic and friendly start for me.

Bienvenue à vous et bon séjour de recherche ! Pour en savoir plus sur le projet et découvrir le reste de l’équipe : https://grapheast.hypotheses.org/category/team

 

 

 

 

 

 

  1. Sercan Sağlam, Urban Palimpsest at Galata & An Architectural Inventory Study for the Genoese Colonial Territories in Asia Minor (Politecnico di Milano, 2018 []