Archives par mot-clé : Histoire de l’art

[5 mars] Journée d’études : Les cryptes romanes et leur décor peint

Journée d’études organisée par le CESCM, sous la coordination de Marcello Angheben et Claire Boisseau.
 

Date :  Jeudi 5 mars 2020 – 9h / 17h30

Lieu : Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts, hôtel Berthelot, salle Crozet
24 rue de la chaîne – Bât. E13

Ouvert à tous

Programme :

 

• 9h – Accueil et présentation de la journée

• 9h30 – Christian Sapin (Directeur de recherche émérite CNRS, UMR Artehis, Auxerre-Dijon) : Architecture, fonctions et circulations

• 10h10 – Marcello Angheben (Maître de conférence en histoire de l’art, Université de Poitiers / CESCM) : Présentation des problématiques : les exemples italiens

10h50 – Pause

• 11h10 – Carolina Sarrade (Archéographe, ingénieure d’études, Université de Poitiers / CESCM) : La crypte de Saint-Savin : approche technique

• 11h50 – Claire Boisseau (Doctorante, Université de Poitiers / CESCM) : Comprendre les peintures de la crypte de Saint-Savin à la lumière du culte des saints

 

• 14h – Amaëlle Marzais (Doctorante contractuelle, Université de Tours / CESR, en codirection avec le CESCM) : La crypte de Tavant : architecture et décor peint

• 14h40 – Géraldine Fray (Conservatrice-restauratrice de peinture murale, EURL FRAY) : Bilan sanitaire de la crypte de Notre-Dame-la-Grande : une stabilité précaire

15h20 – Pause

• 15h40 – Claudine Landry (Docteure en histoire de l’art) : Le décor de la crypte de l’église Notre-Dame de Montmorillon

• 16h20 – Cécile Voyer (Professeure d’histoire de l’art, Université de Poitiers, CESCM) : Le décor peint de la crypte de la collégiale de Saint-Aignan-sur-Cher, une image de la confession

• 17h – Conclusions

Voir le programme ICI


       

[4 févr.] : Focus n° 5 : objets vivants, objets sacrés

Nous avons le plaisir de vous convier chaleureusement au Focus n° 5, consacré aux Objets vivants, objets sacrés : le discours visuel sur les images chrétiennes au Moyen Âge.

Le focus aura lieu le mardi 4 février, 12h-13h, au CESCM-Pôle documentaire.

Construit comme un high-light sur le fonds iconographique du CESCM, les « Focus » proposent de montrer la corrélation entre le fonds physique, la base Romane et le travail scientifique, et ce par la collaboration des chercheurs et de l’équipe de la Photothèque. Le 4 février, nous vous proposons une discussion scientifique et conviviale autour des modillons, en compagnie de Fuensanta Murcia Nicolas, post-doctorante à l’université de Murcia.

Ouvert à tous et axé sur l’interactivité, vous êtes conviés à partager ce moment autour d’un verre. N’hésitez pas à apporter votre casse-croûte, nous déjeunerons ensemble lors de cet échange.

[18 février] Les RV du Moyen Âge

Guillaume Durand, Rational des divins offices. 14e siècle. Bibliothèque nationale de France, Ms. français 437.

Une image vaut-elle
vraiment mille mots ?
Regard sur la relation texte-image
dans le manuscrit médiéval,

Par Pamela Nourrigeon
Docteur en histoire de l’art médiéval,
Membre associé du CESCM (Poitiers).

 

 

 

Date : Mardi 18 février à 18h30

Lieu : Médiathèque François-Mitterrand
4 rue de l’Université – Poitiers – Salle Jean-Richard Bloch
Renseignements : 05 49 52 31 51

Entrée libre et gratuite

Voir l’affiche en PDF


   

Soutenance de thèse de Mélanie Riveault, CESCM (22 nov. 2019)

Le 22 novembre 2019, à l’Hôtel Berthelot, en salle Crozet du CESCM, Mélanie Riveault soutenait sa thèse de doctorat en histoire de l’art médiéval.

Son travail, intitulé L’iconographie des bréviaires monastiques en usage en France ; le décor enluminé et historié du bréviaire de Montiéramey (Paris, BnF, ms. Latin 796), XIIe siècle, a été présenté devant un jury composé d’Éric Palazzo (Université de Poitiers, directeur de thèse), Cécile Voyer (Université de Poitiers), Vincent Debiais (Chargé de recherche CNRS, rapporteur) et Daniel Russo (Université de Bourgogne Franche-Comté, président du jury, rapporteur).

Comme le rappelle l’impétrante lors de l’ouverture des échanges, la thèse de Mélanie Riveault s’inscrit en prolongement des travaux de recherche menés dans le cadre de son master en histoire de l’art médiéval. Initialement consacré à l’analyse des décors de quinze bréviaires-manuscrits d’usage monastique en France médiévale du XIe à la fin du XIVe siècle, ce travail de doctorat a finalement été focalisé sur l’étude des vingt-et-une initiales historiées et de la peinture du bréviaire de Montiéramey. La pertinence de cette approche monographique a été soulignée par le jury, eu égard à l’absence d’étude de ces images et cela en dépit de l’originalité et de l’importance, dorénavant manifeste, de ce manuscrit du XIIe siècle.

Organisé en six chapitres, le volume de 347 pages, richement illustré, s’ouvre sur une large remise en contexte du manuscrit dans l’histoire des bréviaires en occident, du point de vue textuel comme de celui des décors. Le propos de Mélanie Riveault se concentre ensuite sur l’étude de son environnement de création immédiat et la définition de son usage probable au sein du monastère de Montiéramey, monastère dont elle démontre, par ailleurs, toute l’importance et le rayonnement historique.

 Le cœur de l’étude, que constitue l’analyse discursive des décors du manuscrit, est introduit par une nécessaire synthèse d’ordre stylistique de ces derniers. La « démarche iconographique » est organisée de façon thématique et selon une approche sélective des images permettant des développements scientifiques jugés appréciables et perspicaces par le jury, bien que reposants sur un argumentaire qui gagnerait, toujours selon ses membres, à être approfondi. Au-delà d’une analyse justifiée du décor, mettant en lumière le développement d’une véritable « pensée ecclésiologique et sacrificielle », le travail Mélanie Riveault lui permet d’avancer l’hypothèse d’une commande du manuscrit en l’honneur de la translation, dans le monastère, des reliques du saint Victor d’Arcis au XIIe siècle.

Si des défauts de nature formelle ont pu être relevés concernant le corps du texte, la finesse de la réflexion est corroborée par un minutieux examen codicologique, sous la forme d’une base documentaire détaillée et constituée de notices placées en annexe, un travail très solide, amplement salué par le jury pour son irréprochable rigueur et la grande qualité de son contenu.

Ce travail de doctorat sérieux et intéressant, qui participe pleinement à l’approfondissement de la connaissance des manuscrits du XIIe siècle, a fait l’objet d’échanges enrichissants entre la candidate et les membres du jury. Après une brève délibération, le jury a accordé de manière unanime le titre de docteur à Mélanie Riveault.

 

 

[12 déc] Conférence : L’énergie : un concept pour comprendre l’art

Éric PALAZZO, Professeur d’histoire de l’art, Université de Poitiers, CESCM.

L’énergie : un concept pour comprendre l’art

La conférence abordera le thème de l’énergie dans la liturgie et l’art du Moyen Age et son importance pour la théologie chrétienne. Dans ce cadre, l’énergie est pensée comme le cœur de la nature de Dieu et la forme parfaite du chemin spirituel que le chrétien doit accomplir dans les rituels de la liturgie. La conférence s’intéressera aussi au thème de l’énergie à travers la forme de la spirale et de sa réception dans l’art jusqu’au XXe siècle.


Lieu : Médiathèque François-Mitterrand, 4 rue de l’Université – 86000 Poitiers – Salle Jean-Richard Bloch – 05 49 52 31 51

Date : Jeudi 12 décembre à 18h30

Voir l’affiche ICI

 

Dans le cadre de Traversées \ Kimsooja.
En partenariat avec le CESCM et l’INHA.


         

Centre d'Études supérieures de civilisation médiévale (UMR 7302)