Archives par mot-clé : exposition

[Exposition] : Les instruments de musique au Moyen Âge

 
Une exposition réalisée par le CESCM – UMR 7302, et proposée par l’UFR Sciences Humaines et Arts et la Bibliothèque Universitaire Michel Foucault
 
Du 4 avril au 9 mai 2023, dans le hall de la BU M. Foucault.
 
 
 
 
 
Cette exposition illustre la variété d’instruments de musique à travers l’iconographie de l’art médiéval : instruments à cordes, frottés ou pincés, instruments à vent et instruments à percussion… Elle présente des photographies issues des fonds du CESCM, de Musiconis et d’Apenutam.

Les arts visuels médiévaux et plus particulièrement la sculpture monumentale et les manuscrits sont les sources principales de documentation concernant les instruments de musique, telle la vièle ou la rote fréquemment représentées. Dans le cadre du projet ANR Musiconis, mené entre 2011 et 2015, des photographies représentant des instruments de musique à l’époque médiévale, réalisées par Lionel Dieu et données à l’association Apemutam, ont fait l’objet d’une numérisation et d’une indexation dans les bases de données du CESCM (ROMANE) et de Musiconis.
Cette sélection est complétée par des photographies argentiques issues du fonds photographique du CESCM, présentées à la BU Michel Foucault.

Exposition réalisée par Stéphanie Thomas et Lisa-Oriane Crosland et l’équipe du pôle documentaire du CESCM, avec la participation de Vanessa Ernst-Maillet, Isabelle Fortuné et Pablo Rousseau.

 

Exposition : Lumière sur les couleurs de Brinay

Exposition à partir du 20 février 2023 au pôle documentaire et dans la salle Crozet du CESCM

Lumière sur les couleurs de Brinay

Campagne photographique de 2020

 

En 2020, l’église Saint-Aignan de Brinay, dans le Cher (18), a fait l’objet d’une nouvelle campagne photographique par Lisa-Oriane Crosland, photographe du CESCM. L’exposition présente quelques détails de ces peintures.

Cette modeste église du XIe-XIIe siècle abrite un cycle remarquable de peintures murales datées du milieu du XIIe siècle et découvertes en 1912. Ces dernières sont situées sur les quatre murs du chœur rectangulaire.

Les peintures, organisées selon deux bandes horizontales superposées, illustrent les événements essentiels de la vie du Christ : une partie du cycle de son Enfance et de sa Vie publique.

  • Chœur, mur nord

– Registre supérieur : Annonciation, Visitation, Nativité, Annonce aux bergers, Voyage des Rois Mages.

– Registre inférieur : Mages devant le roi Hérode, Voyage de Retour des Mages.

  • Chœur, mur est

– Registre supérieur : Hérode ordonnant le Massacre des Innocents, Massacre des Innocents, Baptême du Christ.

– Registre inférieur : Présentation du Christ au Temple, songe de Joseph avant la Fuite en Égypte, Fuite en Égypte.

  • Chœur, mur sud

– Registre supérieur : Le Miracle des Noces de Cana.

– Registre inférieur : Chute des idoles, Tentations du Christ, Christ au désert, Christ servi par deux anges.

Des prophètes, dont Jérémie, des saints et des personnages non identifiés décorent le mur ouest du chœur.

Sur l’intrados de l’arc triomphal, à l’entrée du chœur, figure le calendrier, représenté par les occupations des douze mois.

Toutes les photographies de l’église de Brinay, accompagnées d’une notice descriptive et d’une indexation, sont disponibles sur la base de données Romane : https://base-romane.fr/fiche/18036-EGL-STA-099-N

[20 juin-21 octobre 2022] Exposition : les instruments de musique au Moyen Âge

 Exposition au CESCM (salle Crozet et Pôle documentaire)  du 20 juin au 21 octobre 2022.

 

Les différents instruments de musique au Moyen Âge, à travers les fonds photographiques du CESCM, de Musiconis et d’Apemutam.

 

Les équipes de recherche Patrimoine et langages Musicaux et Sens Texte Informatique Histoire de l’Université Paris-Sorbonne, en association avec l’équipe du Centre d’études supérieur de civilisation médiévale de l’Université de Poitiers, ont mis en place le projet Musiconis. Ce dernier, financé par l’Agence Nationale de la Recherche, s’est réalisé de 2011 à 2015. Dans ce cadre, les photographies représentant des instruments de musique à l’époque médiévale, réalisées par Lionel Dieu et données à l’association Apemutam, ont fait l’objet d’une numérisation et d’une indexation dans les bases de données du CESCM ( ROMANE ) et de Musiconis.

 

Cliché Lionel Dieu (CESCM-Musiconis-Apemutam)

Au Moyen Âge, la musique est essentiellement vocale et jusqu’au XIIIe siècle, le nombre des instruments est relativement limité.

Les arts visuels médiévaux et plus particulièrement la sculpture monumentale et les manuscrits sont les sources principales de documentation concernant les instruments de musique, telle la vièle ou la rote fréquemment représentées.

La photothèque du CESCM vous propose une exposition présentant des photographies issues du fonds du CESCM et de Musiconis illustrant divers instruments de musique de l’époque médiévale : instruments à cordes (frottés ou pincés), instruments à vent et instruments à percussion.

Un projet collectif de recherches et un chantier de fouilles au palais de Poitiers

Le palais comtal et ducal de Poitiers est un monument exceptionnel, mais qui n’est pas aussi bien connu qu’on pourrait le supposer. Dans la plupart des monographies, ce sont les programmes constructifs et décoratifs de la fin du Moyen Âge, et notamment ceux mis en œuvre par Jean de France duc de Berry, qui ont principalement retenu l’attention des chercheurs. On ne sait pratiquement rien de l’occupation du quartier à l’époque altomédiévale et la forme qu’à pu prendre le premier complexe palatial carolingien, si tant est qu’il ait existé à cet endroit. Comme l’a rappelé Luc Bourgeois, la morphologie du palais de Poitiers avant le XIIIe siècle est, elle aussi, très mal connue.

Grande Salle du palais de Poitiers (dite « Salle des pas perdus)
Cl. N. Prouteau 2019

Dans cette conjoncture, a été entrepris, au CESCM (UMR 7302 du CNRS/Université de Poitiers) un Projet Collectif de Recherche de trois ans minimum sur le palais de Poitiers et son quartier à l’époque médiévale (IXe-XVIe s.). Ce PCR est placé sous la direction de Nicolas Prouteau, maître de conférences en archéologie médiévale et Claude Andrault-Schmitt, professeure émérite en histoire de l’architecture médiévale en partenariat avec la DRAC Nouvelle-Aquitaine site de Poitiers et la Ville de Poitiers. Il réunit près d’une quinzaine de chercheurs et doctorants médiévistes du Cescm. Dans la mesure où les origines du quartier du palais et son évolution sur la longue durée sont analysées, le Pcr intègre aussi des spécialistes de l’Antiquité (HeRMA- EA 3811 Université de Poitiers) et de la période moderne et contemporaine (Criham- EA 4270 Universités de Poitiers et Limoges). 

Dans le cadre de ce PCR, une fouille archéologique programmée sera organisée chaque année pendant 2 mois. À partir du 17 août et jusqu’au 25 septembre prochain, un premier chantier débutera au palais avec pour mission d’étudier la tour Maubergeon et le corps de logis qui lui est adossé. Ce chantier-école permettra à une vingtaine d’étudiants en archéologie de l’université de Poitiers de se former, de perfectionner leurs techniques de fouilles et d’en apprendre plus sur l’histoire de ce monument.

Vue de la tour Maubergeon et du pignon sud de la salle des pas perdus (Cl. GrandPoitiers)

La recherche archéologique sur le site est basée sur une démarche résolument interdisciplinaire et intègre à la fois des sondages dans le sol mais aussi des études d’archéologie du bâti. Le programme prévoyait d’aborder initialement quatre secteurs différents : Le soubassement du corps de logis et de la tour Maubergeon dans le square Jeanne d’Arc, le sous-sol de la tour Maubergeon, le premier étage de la tour Maubergeon et une petite salle dotée d’une citerne médiévale sous le corps de logis. Etant donné le contexte et les contraintes sanitaires, seuls le sous-sol de la tour Maubergeon et la salle de la citerne seront fouillés en 2020. Les autres secteurs seront fouillés à la fin du premier semestre 2021.  

Pour des raisons d’accès et de contexte sanitaire, les fouilles archéologiques ne feront pas l’objet de visites publiques cette année. Un volet médiation (visites du chantier, ateliers, conférences) est cependant prévu dès 2021.   


Afin de retracer à grands traits l’évolution du palais et le rôle de ses mécènes ou visiteurs prestigieux, une exposition intitulée « Les belles heures du palais » est accessible gratuitement au public du 15 juillet au 27 septembre 2020, du mardi au dimanche de 11h à 18h. L’exposition a été réalisée par Claude Andrault-Schmitt et Nicolas Prouteau en collaboration avec le service Culture de la ville de Poitiers.

Les belles heures du Palais à Poitiers

 

[Exposition] Photothèque du CESCM, janvier-mars 2020

Si on tournait la page… avec la nouvelle exposition installée au pôle documentaire du CESCM.

Cliché Lisa-Oriane Crosland (CESCM)

Prendre le temps de déambuler du couloir de la photothèque à la salle Crozet.

Cliché Lisa-Oriane Crosland (CESCM)

Voilà la nouvelle activité à ajouter à votre To do list. L’exposition installée au CESCM jusqu’en mars prochain vous propose de découvrir ou de redécouvrir l’univers du manuscrit médiéval et de l’enluminure. Au travers de 13 clichés tirés du fond documentaire de la photothèque, vous pourrez apprécier le travail exceptionnel de ceux qui ont donné au livre médiéval toute sa splendeur. 

Pour tourner la page de façon plus moderne qu’au Moyen Âge, une tablette numérique installée à l’entrée du pôle documentaire permet de consulter les images en couleurs et de voir d’autres œuvres citées dans l’exposition.