Archives par mot-clé : COSME

[1er avril 2022] : Atelier du groupe « dates et formules » – COSME

Atelier du groupe de travail « Dates et formules » du Consortium Sources Médiévales (COSME2) : « Le traitement de la donnée « date » dans les éditions numériques de corpus de sources médiévales ».

Organisation : Emilie Kurdziel (U. Poitiers/ CESCM) et Thomas Brunner (U. Strasbourg/ ARCHE).

Lieu : CESCM, salle Berger, de 9h30 à 17h.

La date est l’un des premiers critères d’identification et d’analyse de tout document ancien, et pour cette raison l’élément qui figure normalement en tête de toute édition, quelle que soit la nature du corpus (diplomatique, épigraphique, sigillographique, etc.). Dans les entreprises d’édition numérique et de bases de données, le traitement de l’élément date n’est pourtant pas sans poser problème. Cela tient à la diversité des modes d’expression de la date en usage au Moyen-Âge, dans certains cas à l’absence de datation explicite et plus marginalement aux opérations de falsifications, qui imposent à l’éditeur de réattribuer à chaque document ou objet une date ou une fourchette de dates exprimée dans un système contemporain et standardisé. Or ces opérations de normalisation sont en elles-mêmes problématiques, par les choix qu’elles impliquent (quel format et quelles règles de datation adopter ? comment traiter des dates incertaines ? etc.) et parce qu’elles comportent un risque de déperdition d’information, lié à la rigidité des formulaires établis dans le cadre de l’édition numérique. Un autre enjeu est celui de l’interopérabilité.

Deux ateliers consacrés à ces problèmes sont organisés en 2022 (le 1er avril à Poitiers, à l’automne à Strasbourg) avec pour objectifs :

  • de dresser un état des lieux des pratiques et des problèmes en matière de traitement de l’élément « date » dans les corpus et bases de données numériques récents ou en cours d’élaboration ;
  • de recenser et d’évaluer les outils susceptibles de faciliter l’interopérabilité et les interrogations croisées (permettant par exemple l’analyse automatique de datation ou la mise en concordance des systèmes de datation médiévaux) ;
  • de penser les moyens d’une interrogation croisée des différents corpus (moteur(-s) de recherche(-s) commun(-s) ou partagé(-s)) et donc d’une interopérabilité renforcée, sur le critère de la date.
  • d’établir un référentiel (livre blanc) pour le traitement et l’encodage de l’élément « date » formulant des recommandations pour l’harmonisation du traitement de cette information dans les futurs corpus et bases de données de sources médiévales ;

Associant chercheurs et ingénieurs d’études actifs dans le champ des Humanités Numériques et étudiants avancés (master et doctorat), ces deux ateliers se conçoivent autant comme un temps d’élaboration scientifique que de formation.


Participants :

 

Thomas Brunner (U. Strasbourg, ARCHE) et Guillaume Porte (U. Strasbourg, ARCHE) : Le traitement des dates dans les bases de l’ARCHE sous Telma et Heurist (Chartae Galliae, Chirographum, Strasbourg XV, etc.)

Manon Durier (CESCM, ERC GRAPH-EAST) : La datation des inscriptions au sein du projet GRAPH-EAST : enjeux méthodologiques et solutions mises en œuvre

Philippe Jacquet (SIGILLA) : Enjeux et traitement de la date dans SIGILLA

Eliana Magnani et Nicolas Perreaux (LAMOP) : Enjeux et traitement de la date dans le Corpus Burgundiae Medii Aevi (CBMA), le Corpus des actes royaux (CARo) et les Cartae Europae Medii Aevi (CEMA)

Anne Massoni (U. Limoges, CRIHAM) et Rémi Crouzevialle (U. Limoges) : Enjeux et traitement de la date dans le projet COL&MON – Analyse spatiale du phénomène religieux (ANR-15-CE27-0005)

Cécile Treffort (U. Poitiers, CESCM) : L’évolution du traitement de la date dans le Corpus des inscriptions de la France médiévale

Hanno Wijsman (IRHT) : Enjeux et traitement de la date dans BIBALE

Morgane Uberti (Groupe TEAPIMEG, U. Complutense, Madrid) : Quand la date devient l’objet même du corpus : le projet ITLAMA (Inscribing Time from Late Antiquity to Middle Ages)

Discutants : Fatiha Idmhand (U. Poitiers, consortium CAHIER), Emilie Kurdziel (U. Poitiers, CESCM),

 

 

[Annulé] Atelier du groupe « dates et formules » – COSME

Le traitement de la donnée « date » dans les éditions numériques de corpus de sources médiévales, journée annulée en raison du contexte sanitaire actuel

Christine de Pizan Multi-Tasking, par Mike Licht. Flickr.com. CC BY 2.0

 

Date : le jeudi 12 mars, 9h-17h

Lieu : CESCM (salle Crozet) Poitiers

Cet atelier, premier d’une série organisée par le groupe « dates et formules » du consortium COSME a pour objectifs :

1. de dresser un état des lieux des pratiques et des problèmes en matière de traitement de l’élément « date » dans les corpus et bases de données numériques récents ou en cours d’édition ;

2. de recenser et d’évaluer les outils susceptibles de faciliter l’interopérabilité et les interrogations croisées (permettant par exemple la mise en concordance des systèmes de datation médiévaux).

Il s’agira in fine d’établir un référentiel pour le traitement et l’encodage de la donnée « date » dans les différents types de corpus et bases de données de textes et d’objets médiévaux, mais aussi de penser les moyens d’une interrogation croisée des différents corpus (moteur(-s) de recherche(-s) commun(-s) ou partagé(-s)) et donc d’une interopérabilité renforcée, sur le critère de la date.

Participant.e.s :

  • Thomas Brunner (Strasbourg),
  • Sarah Casano (Poitiers),
  • Grégory Combalbert (Caen),
  • Laurent Hablot (EPHE),
  • Anne Massoni (Limoges),
  • Guillaume Porte (Strasbourg),
  • Coraline Rey (Dijon),
  • Cécile Treffort (Poitiers),
  • Morgane Uberti (Bordeaux Montaigne),
  • Hanno Wijsmann (IRHT).

Organisateurs : Emilie Kurdziel (U. Poitiers/CESCM) et Thomas Brunner (U. Strasbourg/ARCHE).