Archives par mot-clé : CAHIERS de CIVILISATION MÉDIÉVALE

Cahiers de civilisation médiévale 59/3 (fascicule 235) : Hommage inédit à Jacques Le Goff

 Hommage inédit à Jacques Le Goff

 Le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale – CESCM – (Université de Poitiers-CNRS) publie un hommage à ce médiéviste exceptionnel qu’était Jacques Le Goff, dans le numéro 235 de sa revue Cahiers de civilisation médiévale.

bat2_cescm_235_couv_page_1

Intitulé Jacques Le Goff, approches interdisciplinaires d’une œuvre, le fascicule 235 des Cahiers de civilisation médiévale  propose un recueil d’analyses historiographiques. Anciens collaborateurs et jeunes chercheurs européens se sont associés pour mettre en lumière la richesse du cheminement intellectuel de l’historien. L’interdisciplinarité est donc au rendez-vous puisque c’est le plus fort point de convergence entre le médiéviste et les Cahiers de civilisation médiévale.

Amicie Pélissié du Rausas (Université de Poitiers et King’s College de Londres), et Vanina Kopp (Institut historique allemand), étudient la manière choisie par Jacques Le Goff pour renouveler le genre de la biographie historique. Jean-Claude Schmitt revient dans un entretien avec Edina Bozoky (Université de Poitiers – CESCM), sur les réflexions menées sur les « cultures populaires » par celui qui a été son directeur de thèse puis son collègue. L’analyse du fait politique est traitée par Jaume Aurell (Université de Navarre). Quant à Catalina Girbea (Université de Bucarest), elle dresse un premier bilan de l’apport de l’historien à l’étude de la littérature médiévale. Enfin, Henryk Samsonowicz (membre de l’Académie polonaise des sciences) revient sur l’écho international de Jacques Le Goff.

Unanimement admiré, Jacques Le Goff a été le premier historien à recevoir la prestigieuse médaille d’or du CNRS. Il fait partie des rares scientifiques à avoir su combattre les préjugés du grand public sur le Moyen Âge, longtemps considéré comme une sombre parenthèse entre l’Antiquité et la Renaissance. De livres en émissions de radio, Jacques Le Goff a en effet montré que la période médiévale devrait être prolongée jusqu’à la révolution industrielle. Ses riches transformations façonnent encore en partie le monde d’aujourd’hui. Mais le médiéviste est également parvenu à ouvrir l’esprit de ses collègues à un dialogue fructueux entre disciplines. Il est ainsi le fondateur en 1975 de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Le rayonnement international de cette institution reflète bien les liens étroits tissés par Jacques Le Goff avec des chercheurs de nombreux pays. On lui doit également le succès d’une manière profondément pluridisciplinaire d’analyser les sociétés passées : l’anthropologie historique. Ses recherches personnelles ont par ailleurs profondément marqué toute une génération de médiévistes avec des ouvrages aussi influents que La naissance du purgatoire ou le célèbre Saint Louis.

Cette publication paraît le 30 novembre 2016.

Un exemplaire de ce fascicule sera offert par le CESCM à la famille de Jacques Le Goff.


Les Cahiers de civilisation médiévale

Édités par l’Université de Poitiers, les Cahiers de civilisation médiévale ont été créés en 1958 par le CESCM. Destinée à publier en français des auteurs du monde entier, cette revue trimestrielle diffuse l’actualité de la recherche dans tous les domaines concernés par l’époque romane (histoire, histoire de l’art, archéologie, littérature, philologie, musicologie…). La programmation permet d’associer des articles scientifiques à de nombreuses recensions sur la bibliographie récente, informant ainsi les lecteurs de la richesse de l’actualité des nouvelles découvertes sur le Moyen Âge. Aux quatre numéros courants, s’ajoute un fascicule annuel hors-série. Toujours thématique, il rassemble soit des comptes rendus soit des articles.

La revue rend hommage aux médiévistes récemment disparus par le biais de notices nécrologiques. Le décès de Jacques Le Goff (1924-2014) avait ainsi immédiatement été suivi d’un premier bilan biographique en trois pages par  son collègue et ami Alain Boureau. L’importance de Jacques Le Goff dans l’évolution, depuis le milieu du XXe siècle, des recherches sur le Moyen Âge justifie cependant aux yeux du comité scientifique des Cahiers de civilisation médiévale de développer une analyse historiographique de son œuvre pour mieux la comprendre et la faire connaître.

Contact presse

Martin Aurell, directeur du CESCM, directeur des Cahiers de civilisation médiévale

Martin.aurell@univ-poitiers.fr

Manon Durier, secrétaire de rédaction aux Cahiers de civilisation médiévale

Manon.durier@univ-poitiers.fr

Elisabeth Nau, chargée de communication et valorisation du CESCM

elisabeth.nau@univ-poitiers.fr

05 49 45 45 71

—————————————————————

Plus d’informations sur le site du CESCM

CESCM UMR7302

Hôtel Berthelot – 24 rue de la Chaîne E13

TSA 81118

86073 Poitiers Cedex 9

 

—————————————————————

Références

 

Cahiers de civilisation médiévale

Fascicule 235, septembre-octobre 2016

Abonnement ou vente au numéro

 

Contact : abonne.cahiers.cescm@univ-poitiers.fr

 

 

3 Poitiers Cedex 9

 

—————————————————————

Références

 

Cahiers de civilisation médiévale

Fascicule 235, septembre-octobre 2016

Abonnement ou vente au numéro

 

Contact : abonne.cahiers.cescm@univ-poitiers.fr