Archives par mot-clé : ANR MARITEM

H/F Ingénieur(e) de recherche en sources anciennes dans le cadre du projet ANR MARITEM

Informations générales

Référence : UMR7302-CHRCHA-003
Lieu de travail : POITIERS
Date de publication : vendredi 25 octobre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 15 février 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : salaire brut mensuel 2399.48€ selon expérience inférieure à 3 ans
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le projet ANR MARITEM (MAnuscrit du Roi. Image, TExte, Musique) consiste en l’édition intégrale (texte et musique) et l’étude interdisciplinaire du Manuscrit Paris BnF fr. 844 (troisième quart du XIIIe siècle, consultable sur Gallica) sur support numérique, de sa conception jusque dans sa réception contemporaine (circulation des répertoires, éditions, partitions, performances musicales).
Au CNRS, au CESCM, s’inscrivant dans le cadre du recherche Maritem, l’ingénieur(e) de recherche aura pour principales perspectives la transcription et l’édition numérique des textes des chansons de trouvères du manuscrit Paris BnF fr. 844, la mise en place et le suivi de la base en ligne.

Activités

– Transcription et édition numérique des textes de la partie française du manuscrit Paris BnF fr. 844
– Organisation de journées d’études/colloques
– Rédaction/édition (rapports, actes de colloques, ouvrages collectifs)
– mise en place de la plateforme Web accueillant l’édition et l’étude du manuscrit Paris BnF fr. 844

Compétences

L’ingénieur(e) de recherche sera titulaire d’un doctorat (ou titre étranger équivalent) en études médiévales (philologie romane, littérature médiévale ou linguistique) et possèdera une très bonne connaissance de l’ancien français et des humanités numériques. En plus de cette formation initiale, des compétences et/ou un intérêt pour les domaines suivants sont vivement souhaitables :
– Musicologie médiévale (savoir déchiffrer la notation du XIIIe siècle) ou/et pratique musicale ;
– Occitan et latin médiéval.

Contexte de travail

L’ingénieur(e) de recherche intégrera une équipe interdisciplinaire composée de philologues, musicologues, linguistes et historiens de l’art et sera rattaché au Centre d’études de civilisation médiévale de Poitiers (CESCM UMR 7302). L’ingénieur(e) de recherche travaillera sous la responsabilité hiérarchique du responsable du programme de recherche Maritem.

Contraintes et risques

Missions de courte ou longue durée en France, en Italie et en Allemagne

Informations complémentaires

À l’issue d’une première sélection sur dossier, les candidats recevront une notification pour un éventuel entretien qui se déroulera début janvier 2020.

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Postuler ICI

Offre de contrat doctoral H/F-ANR MARITEM

Postuler ICI

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7302-CHRCHA-001
Lieu de travail : POITIERS
Date de publication : mardi 11 juin 2019
Nom du responsable scientifique : Christelle Chaillou-Amadieu
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Contexte de travail

Le projet ANR MARITEM (MAnuscrit du Roi. Image, TExte, Musique) consiste en l’édition intégrale (texte et musique) et en l’étude interdisciplinaire du Manuscrit Paris BnF fr. 844 (troisième quart du XIIIe siècle, consultable sur Gallica) sur support numérique, de sa conception jusque dans sa réception contemporaine (circulation des répertoires, éditions, partitions, performances musicales). S’inscrivant dans le cadre de ce projet de recherche, la thèse aura pour perspectives : 1) la transcription et l’édition numérique des textes des chansons de trouvères ; 2) une étude entre le texte et la musique dans ce même corpus selon un axe choisi par le/la doctorant(e). Le travail de thèse sera encadré en co-direction (philologie et musicologie).

Le/la doctorant(e) sera titulaire d’un master II (ou titre étranger équivalent) en études médiévales (philologie romane, littérature médiévale ou linguistique) et possèdera une très bonne connaissance de l’ancien français. En plus de cette formation initiale, des compétences et/ou un intérêt pour les domaines suivants sont souhaitables :
-Humanités numériques (langages TEI et MEI ; logiciels de transcription automatique, etc.) ;
-Musicologie médiévale (savoir déchiffrer la notation du XIIIe siècle) ou/et pratique musicale ;
-Occitan médiéval.

Contraintes et risques

Sont à prévoir :
-des déplacements en France (notamment à Paris)
-des séjours de recherche en Italie et en Allemagne

Informations complémentaires

Date limite pour l’envoi des candidatures : 3 juillet 2019
Les candidat(e)s enverront les pièces suivantes :
-Une copie de leur diplôme de master (ou titre équivalent)
-Un curriculum vitae détaillé ;
-Une lettre de motivation (2 pages maximum) ;
-Un projet de recherche (2 pages maximum) ;
-Une ou deux lettres de recommandation.
À l’issue d’une première sélection sur dossier, les candidats recevront une notification pour un éventuel entretien. Les entretiens se dérouleront en juillet 2019.

On en parle sur Twitter !

EmploiCNRS @EmploiCNRS
 

Offre de contrat doctoral H/F-ANR MARITEM (POITIERS) http://bit.ly/2XFCiM7 

Voir les autres Tweets de EmploiCNRS