Archives de catégorie : Vie des programmes

Recrutement : ingénieur·e de recherche CNRS en épigraphie médiévale

Le poste d’ingénieur·e de recherche en épigraphie médiévale pour le Corpus des inscriptions de la France médiévale au CESCM est mis au concours par le CNRS : concours n° 50 BAP D – Ingénieur·e de recherche en analyse des sources historiques et culturelles.
 
Les candidatures sont à déposer avant la fin du mois de juin sur le portail emploi CNRS uniquement.
 
 
BAP : D – Sciences humaines et sociales
Corps : Ingénieur de recherche
Emploi type : Ingénieur·e de recherche en analyse des sources historiques et culturelles (D1C23)

Mission :

L’ingénieur·e de recherche conduit en expert l’élaboration et l’exploitation du Corpus des inscriptions de la France médiévale (papier et numérique), en lien avec le directeur de collection et l’équipe d’épigraphie.

Activités :

• Inventorier, répertorier et étudier les sources épigraphiques médiévales.

• Préparer et réaliser des missions de terrain.

• Assurer le suivi scientifique et matériel de la production du Corpus des inscriptions de la France médiévale.

• Concevoir les outils, papier et numériques, de traitement, d’analyse critique et de diffusion des sources épigraphiques ; les alimenter.

• Exploiter ces sources dans son domaine d’expertise pour produire des connaissances.

• Gérer, enrichir et valoriser des ressources documentaires et scientifiques spécialisées en épigraphie médiévale.

• Assurer une veille scientifique et technique.

• Participer à l’organisation des manifestations scientifiques, aux montages de projets, et au développement des réseaux européens et des collaborations internationales.

• Organiser et assurer la diffusion des sources et des connaissances auprès de la communauté scientifique, nationale et internationale.

• Valoriser sa discipline auprès du public ; concevoir et réaliser des supports de communication.

• Actualiser ses connaissances disciplinaires et techniques.

Compétences :

Savoirs

 

• Bonne connaissance de l’épigraphie médiévale.

• Bonne connaissance de la paléographie médiévale.

• Maîtriser le latin et avoir des connaissances générales en français médiéval.

• Connaître les méthodes, pratiques et instruments de travail en épigraphie médiévale et plus largement en médiévistique.

• Maîtrise de l’anglais niveau B1 (cadre européen commun de référence pour les langues).

• Connaissance bienvenue d’autres langues vivantes.

 

Savoir-faire

• Maîtriser et contrôler les méthodes de prospection et d’inventaire des sources.

• Transcrire et analyser les écritures (manuscrits, documents épigraphiques et imprimés anciens, etc.).

• Éditer les textes épigraphiques médiévaux.

• Formaliser les besoins et contraintes pour l’élaboration des outils de traitement des données ; être en mesure de contrôler leur développement en fonction des objectifs scientifiques.

• Connaître le fonctionnement des bases de données et de l’édition numérique en XML-TEI.

• Connaître les règles juridiques en matière de propriété scientifique et intellectuelle.

• Avoir le sens du travail en équipe et du dialogue avec les différents partenaires.

• Avoir des capacités rédactionnelles.

Contexte :

Le CESCM est une unité mixte de recherche relevant de l’Université de Poitiers et du CNRS, qui soutient, développe et anime une recherche scientifique d’excellence dans le domaine des études médiévales (histoire, histoire de l’art, archéologie, littérature, philologie, épigraphie, musicologie etc.).
L’épigraphie médiévale est un des domaines d’excellence du CESCM, créée il y a plus de 50 ans. Elle se déploie autour de quatre activités : l’édition (le Corpus des inscriptions de la France médiévale/TITULUS, édition numérique de ce corpus : https://titulus.huma-num.fr/), la documentation (inscripthèque), la formation (enseignement en master, écoles d’été) et la recherche (projets en cours comme European Research Council GRAPH-EAST, Equipement d’excellence+ Biblissima+, projet Institut Universitaire de France CARMECA, IGAMA), valorisée par une revue numérique (http://in-scription.edel.univ-poitiers.fr/) et des carnets de recherche (https://epimed.hypotheses.org/). L’ensemble est désormais regroupé au sein du laboratoire dans une structure en cours de constitution : la « Maison de l’épigraphie », qui a pour but de promouvoir et d’enrichir la discipline, d’accueillir et former les jeunes chercheurs français et étrangers et de développer le réseau des épigraphistes en Europe et en Méditerranée.

L’ingénieur·e sera placé·e sous l’autorité hiérarchique de la directrice d’unité. Il·elle s’intégrera au sein d’une équipe composée d’enseignants chercheurs, de chercheurs, de doctorants et d’ingénieurs contractuels. Il·elle interagira avec les autres services du pôle documentaire du CESCM (photothèque, bibliothèque, laboratoire photo), et avec les chercheurs du CESCM, notamment ceux des équipes Ecclesia et Culture visuelle. Il·elle s’impliquera dans la communauté scientifique, les communautés d’intérêt et de pratique et les réseaux professionnels. Il·elle pourra effectuer des déplacements sur le terrain en France (environ 4 semaines par an) et en Europe (de façon occasionnelle).

 

[14 juin 2024] Rencontres imago#3

La troisième des rencontres IMAGO de l’année 2023-2024 se tiendra le vendredi 14 juin au CESCM à 12h30 (salle Gaston Berger)
Saint jean mesurant le temple, beatus de saint sever, fol. 150v
 
P. Scott Brown, Professor of Art History, Department of Art, Art History & Design, University of North Florida, présentera ses réflexions sur :
 
La mise en scène du Beatus de Saint-Sever : Son contexte monumental dans le portail et l’antéglise du transept nord de l’abbaye.
 

 

Il s’agit d’une présentation-discussion informelle à l’heure du déjeuner : pensez à apporter votre repas. Des boissons seront à votre disposition.

 

Les rencontres IMAGO sont consacrées aux images médiévales, aux signes, aux formes et  aux représentations. Ouvertes à toutes et à tous, elles sont pensées comme un espace de discussion autour d’un sujet, d’un thème, un dossier.

 

Nous espérons tous vous retrouver, chères et chers collègues, chères et chers ami.e.s, chères et chers étudiant.e.s, le 14 juin, et sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

 

Contact : cecile.voyer@univ-poitiers.fr

[4 avril 2024] rencontres imago #2

La deuxième des rencontres IMAGO de l’année 2023-2024 se tiendra le jeudi 4 avril au CESCM à 12h15 (salle Gaston Berger)

 

Rowanne Dean est une doctorante en histoire de l’art à l’Université de Chicago, où elle prépare une thèse sur les notions de technicité, de compétence et de virtuosité en orfèvrerie à la fin du Moyen Âge1. Elle est lauréate du  Paul Mellon Fellow au Center for Advanced Studies in the Visual Arts, de 2023 à 2026.

Elle présentera ses réflexions sous le titre de :

Double Standard : Les pierres précieuses comme représentations fabriquées à la fin du Moyen Âge

L’artefact, objet de la présentation, est le Calvaire-reliquaire de la Vraie Croix de Binche (Belgique), donné par Marguerite d’York au chapitre de Saint-Ursmer. Il a probablement été fabriqué à Paris durant la première moitié du XVe siècle et offert en 1479 à Marguerite d’York.  

Il s’agit d’une présentation-discussion informelle à l’heure du déjeuner : pensez à apporter votre repas. Des boissons seront à votre disposition.

Les rencontres IMAGO sont consacrées aux images médiévales, aux signes, aux formes et  aux représentations. Ouvertes à toutes et à tous, elles sont pensées comme un espace de discussion autour d’un sujet, d’un thème, un dossier.

Nous espérons tous vous retrouver, chères et chers collègues, chères et chers ami.es, chères et chers étudiant.es, le 4 avril, et sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Contact : cecile.voyer@univ-poitiers.fr

  1. “Valuing Virtuosity: Goldsmiths’ Work in Northwestern Europe, c. 1350–1500” []

Epigraphie… ou pas ? Séminaire SEMPER 2023-24

C’est cette expression devenue banale cette dernière décennie – “ou pas ?” – appliquée à l’épigraphie qui nous accompagnera cette année pour le séminaire SEMPER sur l’écriture en dehors du monde manuscrit.  Cette locution verbale moqueuse voire ironique offre l’occasion d’un retour sur la discipline “épigraphie”, sur ses contours flous autour d’un consensus pragmatique et fonctionnel, ses porosités et son caractère peut-être indiscipliné. 

Lettres graffitées non destinées à durer, poésie manuscrite à caractère épigraphique, tatouages, marques lapidaires, enseignes, pseudépigraphie… autant de cas qui interrogent quand on cherche à établir un corpus. Le séminaire proposera un dialogue avec les autres disciplines, telles que la sigillographie, la numismatique, l’archéologie, la paléographie ou encore la typographie. L’enjeu n’est pas d’ériger des frontières, mais de se poster au seuil et de garder la porte ouverte, notamment au moment du lancement de la Maison de l’épigraphie au CESCM. 

7 séances se dérouleront au cours de l’année 2023-2024, à raison d’une par mois, à la fois sous forme de journée au CESCM et sous forme de webinaire de 2h par Zoom.

Lien pour suivre à distance par Zoom les webinaires : https://cnrs.zoom.us/j/99288325188?pwd=SWNya2JLd2pzVDF5azJ2Szd1UEw0Zz09

ID de réunion: 992 8832 5188     Code secret: ia4rmk

  • Vendredi 13 octobre 2023, 9h-17h30 (Salle des Actes, UFR SHA) : Graffitis médiévaux, de Bethléem à Marmande : programme détaillé de la journée et lien spécifique ici 
  • Jeudi 16 novembre 2023, 10h-12h : webinaire avec Délia Préteux, “Transcrire la légende du sceau médiéval, Sigilla–Anrt”
  • Jeudi 14 décembre 2023, 9h30-17h (CESCM) : Poésie à caractère épigraphique, séminaire organisé par Cécile Treffort (IUF) en lien avec le projet CARMECA.
  • Jeudi 15 février 2024, wébinaire 10h-12h : Enimie Rouquette (Université de Nantes), “La poésie de Théodulphe d’Orléans”.
  • Jeudi 14 mars 2024, wébinaire 14h30-16h30 : Katherine Dauge-Roth (Associate Professor of Romance Languages and Literatures, Bowdoin College), “Signing the Body; tattoos and pilgrimages”.
  • Jeudi 16 avril 2024, wébinaire 16h-18h : Hallie G. Meredith (Assistant Professor of the History of Ancient Art, Washington State University), “When Inscriptions are Not: The Case of Imagistic Script as Makers’ Marks on Late Antique Diatreta”.
  • Jeudi 16 mai 2024, wébinaire 10h-12h : Lei Huang, “Les marques lapidaires de l’église abbatiale de Conques”.

Concours et accueil au CESCM pour les chercheur·euse·s CNRS 2024 (section 32 et 35)

Le CESCM invite les candidat·e·s au concours CNRS « chercheurs et chercheuses 2024 » (sections 32 et 35), demandant le rattachement à notre laboratoire en cas de réussite, à nous adresser un dossier avant le 1er décembre 2023 afin d’obtenir une lettre d’accueil.

Annales du concours de la section 32 ICI

Voir documents et dossiers ci-dessous


IMPORTANT : L’Université de Poitiers avec le soutien de Grand Poitiers met en place un dispositif d’accueil de nouveaux chercheurs ou chercheuses au sein des UMR du site de Poitiers.

Voir les modalités  dans le lien ICI


Le dossier de rattachement au CESCM doit comporter les éléments suivants :

– le projet de recherche présenté au CNRS (version provisoire le cas échéant, à condition qu’elle permette de se prononcer sur l’opportunité d’un accueil) ;

– un CV avec la liste complète des publications ;

– le rapport de soutenance de thèse (si disponible) ;

– une lettre d’accompagnement expliquant le choix du CESCM comme laboratoire de rattachement.

Le CESCM apportera son aide au candidat pour le concours (relecture du projet de recherche et préparation à l’audition)

Le dossier doit être adressé au CESCM, par courriel uniquement : direction.cescm@univ-poitiers.fr

Lien vers la page du CNRS expliquant le concours : https://www.cnrs.fr/fr/concours-ch

Le guide du candidat ICI

Candidature jusqu’au 9 février 2024.