Archives de catégorie : Publications

El Cerco de Zamora: historia, leyenda y legado cultural

 El Cerco de Zamora: historia, leyenda y legado cultural

Arsenio Dacosta et Charles Garcia

Zamora : Ayuntamiento de Zamora / UNED de Zamora, 2022

ISBN : 978-84-09-43875-4 – 259 p.

 

L’épisode du légendaire « Siège de Zamora » est l’un des événements historiques les plus marquants du Moyen Âge hispanique. Peu après le régicide de Sanche II de Castille sous les murs de la cité, on se mit à écrire sur l’assassinat royal et à commenter la douloureuse tragédie. Les circonstances politiques et le dramatisme qui entourent l’agression militaire ont laissé de profondes traces dans la culture et la littérature espagnoles.

Que se passa -t-il exactement dans la Zamora assiégée ? Quelle est la signification de l’encerclement au regard de la mémoire collective ? C’est à ces questions, et à d’autres encore, que tentent de répondre les auteurs réunis pour l’occasion par Arsenio Dacosta et Charles Garcia dans le présent recueil. 

L’Abbaye de Solignac (7e-18e siècle)

L’Abbaye de Solignac (7e-18e siècle) : Mémoires plurielles d’une très ancienne fondation

Coord. éd. de Claude Andrault-Schmitt, Stéphane Lafaye, Jean-Loup Lemaitre

Limoges : Éditeur Presses universitaires de Limoges, 2022.
 
360 p. – ISBN : 10 2842878523 / ISBN : 3 9782842878528, 25€
 

Cet ouvrage réunit les actes du colloque tenu dans l’abbaye de Solignac du 20 au 22 septembre 2018. Il s’agissait d’une troisième rencontre ayant pour but une exploration pluridisciplinaire des établissements religieux du Limousin ayant connu leur gloire à l’époque médiévale, après Saint-Martial de Limoges et Saint-Yrieix. Parce que le colloque a tenu ses promesses en matière d’échanges, il est apparu indispensable de commanditer d’autres études, ainsi des éditions de sources supplémentaires ou des relevés enfin exacts permettant de mieux lire l’abbatiale et son contexte urbain.

Le monastère bénédictin dispose de grands atouts pour prendre une place plus qu’honorable dans la grande Histoire. Les fonds textuels sont importants, y compris pour le Haut Moyen Âge ; les fonds iconographiques ne sont pas moins exceptionnels, y compris pour l’Époque moderne.

Si ce recueil invite à mettre à jour la riche historiographie de champs d’étude déjà explorés, s’il met en lumière des sources documentaires jusque-là peu ou pas analysées, il ne peut prétendre résoudre toutes les questions posées. Espérons qu’il encouragera de nouvelles recherches.

Présentation, Claude Andrault-Schmitt

Éloi et la question de la fondation de Solignac  au VIIe siècle

– La charte de cession d’Éloi (21 décembre 638) : Édition et traduction (Stéphane Lafaye, Jean-François Boyer, Robert Chanaud, Cécile Treffort)

– L’abbaye de Solignac : une fondation modèle ? (Catherine Faure)

– Les miracles de saint Éloi (Edina Bozoky)

Éloi, Remacle et leurs successeurs au nord de la Seine

Sub habitu saeculari – in episcopatu. Notes biographiques sur saint Éloi (Charles Mériaux)

– Jalons pour une histoire des relations entre les abbayes de Stavelot  et de Solignac, du VIIe au XIIIe siècle (Alain Dierkens)

– Le monastère de Stavelot. Les vestiges archéologiques du haut Moyen Âge (Brigitte Neuray)

Le monastère de Solignac à la lumière des sources écrites

– Le fonds d’archives de l’abbaye de Solignac (Pascale Marouseau)

Sub immunitatis nostrae regiaque tuitione… Solignac, une grande abbaye carolingiennensous protection royalen(Cécile Treffort)

– La gestion des documents juridiques à l’abbaye de Solignac au XIIe siècle. À propos des manuscrits des cartulaires (Laura Viaut)

– Le rouleau des morts de Solignac (1240-1241) (Robert Chanaud)

– Alimentation & liturgie à Solignac  dans les premières années du XIVe siècle (Jean-Loup Lemaitre)

– La contribution de l’abbaye de Solignac  à la congrégation de Saint-Maur (XVIIe-XVIIIe siècles) (Daniel-Odon Hurel)

Une abbaye bénédictine dans son diocèse et sa ville

– L’abbaye de Solignac aux XIe et XIIe siècles. Mutations d’un patrimoine et relations au monde (Stéphane Lafaye)

– Les fouilles de la place Lemaigre Dubreuil à Solignac (2014) (Dimitri Paloumbas-Odile et Charlotte Halavant)

– Morphologie d’un bourg monastique :  du castrum abbatial à la ville de Solignac (Christian Remy)

– « L’en-dessous » de la ville. Les cavités du bourg monastique de Solignac  au Moyen Âge  et à la période moderne (Patrice Conte, Eric Balbo, Jean-Claude Grany)

Cadre monumental et commande artistique

– Les constructions du Moyen Âge. Une abbatiale singulière, un ensemble conventuel à imaginer (XIIe-XIIIe siècles) (Claude Andrault-Schmitt)

– Les bâtiments de la Congrégation de Saint-Maur (Marie-Luce Pujalte)

– Les stalles de l’église Saint-Pierre-Saint-Paul de Solignac (Kristiane Lemé-Hébuterne)

– Reliques, reliquaires et orfèvrerie  au monastère Saint-Pierre de Solignac (VIIe-XVIIIe siècle) (Jean-François Boyer)

Annexes

– Listes des abbés et titulaires d’offices religieux (Christian Remy)

– Les images du Livre du chapitre (Légendées par Claude Andrault-Schmitt)

– Plans, coupes et relevés (Éric Balbo, légendes de Claude Andrault-Schmitt)

Conclusion

Regards sur l’histoire d’une abbaye (Jean-Loup Lemaitre)

 
 

Monastic Communities and Canonical Clergy in the Carolingian World (780–840). Categorizing the Church

Monastic Communities and Canonical Clergy in the Carolingian World (780–840). Categorizing the Church

Rutger Kramer, Emilie Kurdziel, Graeme Ward (eds)

Turnhout : Brepols, 2022

454 p. ISBN : 978-2-503-57935-1 -hardback) / 978-2-503-57936-8 (E-book). €120

In the years 816–819, a series of councils was held at the imperial palace in Aachen. The goal of the meetings was to settle a number of questions about ecclesiastical organization. These issues were hotly debated throughout the Christian Roman Empire of the fourth and fifth centuries, and then reinvigorated by the renewal of empire under Charlemagne and his son Louis the Pious. At the centre of the ensuing debate stood the distinction between monks and monastic communities on the one hand, and the so-called clerici canonici and their communities on the other. Many other reforms were proposed in its wake: the position of the episcopacy needed to be renegotiated, the role of the imperial court needed to be consolidated, and the place of every Christian within the renewed Carolingian Church needed to be redefined. What started out as a seemingly straightforward reorganisation of the religious communities that dotted the Frankish ecclesiastical landscape thus quickly turned into a broad movement that necessitated an almost complete categorization of the orders of the Church. The contributions to this volume each zoom in on various aspects of these negotiations: their prehistory, their implementation, and their influence. In doing so, previously held assumptions about the scope, the goals, and the impact of the ‘Carolingian Church Reforms’ will also be re-assessed.

Table of contents

Institutions, Identities, and the Realisation of Reform: An Introduction — Rutger KRAMER, Emilie KURDZIEL, and Graeme WARD

The Monastic Reforms of 816–19: Ideals and Reality — Charles MÉRIAUX

Origins

The Organization of the Clergy and the canonici in the Sixth Century — Sebastian SCHOLZ

Choreography and Confession: the Memoriale qualiter and Carolingian Monasticism — Albrecht DIEM

Confusion and the Need to Choose? A Fresh Look at the Objectives Behind the Carolingian Reform Efforts in Capitularies and Conciliar Legislation (c. 750–813) — Brigitte MEIJNS

Old Norms, New Boundaries

What is a canonicus? The Carolingians and the Rethinking of Ecclesiastical ordines — Emilie KURDZIEL

Reduce, Reuse, Recycle: Episcopal Self-Reflection and the Use of Church Fathers in the Institutio canonicorum — Rutger KRAMER and Veronika WIESER

Loose Canonesses? (Non-)Gendered Aspects of the Aachen Institutiones — Michael EBER

Reception and Reflection

‘Superior to Canons, and remaining inferior to Monks’: Monks, Canons and Alcuin’s Third Order — Stephen LING

This is a Cleric: Hrabanus Maurus’s De institutione clericorum, Clerical Monks, and the Carolingian Church — Cinzia GRIFONI

The ‘Apostates’ of Saint-Denis: Reforms, Dissent and Carolingian Monasticism — Ingrid REMBOLD

Debating the “una regula“: Reflections on Monastic Life in Ninth-Century Manuscripts from St Gall — Jphanna JEBE

Reform in Practice

Monks Pray, Priest Teach, Canons Sing and the Laity Listens: The Regula Benedicti and Conceptual Diversity of Sacred Space in Carolingian Discourse — Miriam CZOCK

Cathedral and Monastic: Applying Baumstark’s Categories to the Carolingian Divine Office — Renie CHOY

Implementing Liturgical Change in Ninth-Century Lyon: Authority, Antiphoners, and Aachen 816 — Graeme WARD

Ordering the Church in the Ordines Romani — Arthur WESTWELL

Index


Rutger Kramer currently works as an assistant professor at the Radboud University Nijmegen and as a lecturer in medieval history at Utrecht University.

Emilie Kurdziel is Maître de conférences in medieval history, Université de Poitiers / CESCM (Centre d’études supérieures de civilisation médiévale).

Graeme Ward is an associate member of the Faculty of History of the University of Oxford.

Le monde viking : portraits de femmes et d’hommes de l’ancienne Scandinavie

Le monde viking : portraits de femmes et d’hommes de l’ancienne Scandinavie

Lucie Malbos

Paris, Tallandier, 2022

ISBN : 9-791-021049-2-91

385 p., 21,9€

 

Qui étaient les femmes et les hommes des temps vikings qui naquirent en Scandinavie, y vécurent, la quittèrent parfois ?

Pour un Rollon, « fondateur » de la Normandie, ou un Éric le Rouge, grand explorateur de l’Atlantique Nord, restés tous deux célèbres, combien de personnages méconnus ? Textes médiévaux, découvertes archéologiques et pierres runiques permettent de retracer certains pans de l’histoire de Godfred, roi des Danois qui résista à Charlemagne, des pieuses Frideburg et Catla, riches marchandes du port de Birka, du perfide Hásteinn, terreur de l’Occident, ou encore d’Estrid, qui voyagea peut-être jusqu’à Jérusalem. Illustres inconnus et obscurs héros, femmes et hommes, libres et esclaves se côtoient dans cet ouvrage original, où résonnent les voix de celles et ceux qui contribuèrent, à leur échelle, à faire toute la richesse et la complexité des sociétés scandinaves du IXe au XIe siècle. À travers quatorze parcours individuels, Lucie Malbos nous invite, avec une grande finesse d’analyse et une réelle part d’émotion, à découvrir un monde tapi dans l’ombre des guerriers vikings.

Sommaire

Introduction

Première partie : Le premier âge viking. Le temps des roitelets et des marchands, des pirates païens et des prophétesses.

Chapitre I. – Godfred, le roi des Danois qui tint tête à Charlemagne.
Chapitre II. – La saga des défuntes d’Oseberg, ou l’histoire d’une sépulture à bateau extraordinaire.
Chapitre III. – Riches et pieuses à Birka : Frideburg et Catla, telle mère telle fille.
Chapitre IV. – Le perfide et rapace Hásteinn, ou « le pire des païens ».

Deuxième partie : Deuxième âge viking, l’âge d’or des marchands et des guerriers, des rois et des aventuriers.

Chapitre V. – Ottar et ses fabuleux voyages à travers les mers nordiques.
Chapitre VI. – La petite fille qui n’était pas de Birka.
Chapitre VII. – Comment Harald « l’ébouriffé » devint Harald « à la Chapitre VIII. – L’illustre inconnue de la tombe BJ 581 : enquête en cours.
Chapitre IX. – Rollon, le glorieux loup du Nord devenu l’illustre agneau de Normandie.

Troisième partie : Le troisième âge viking. L’ère des explorateurs, des rois chrétiens et des grands propriétaires.

Chapitre X. – Harald à la Dent bleue, de la pierre runique au Bluetooth.
Chapitre XI. – Éric le Rouge et les siens, explorateurs de père en fils et en fille.
Chapitre XII. – Olof III Skötkonung, portrait monétaire d’un roi suédois chrétien.
Chapitre XIII. – Tóki le Forgeron, l’esclave fortuné.
Chapitre XIV. – Estrid, la « matriarche » voyageuse et bâtisseuse.

Conclusion
Repères chronologiques
Cartes
Index.


Lucie Malbos est maître de conférences en histoire médiévale à l’université de Poitiers et membre du CESCM. Spécialiste des sociétés scandinaves au premier Moyen Âge, elle a déjà publié plusieurs articles, chapitres et ouvrages, dont Les Ports des mers nordiques à l’époque viking (VIIe-Xe siècle) (2017) et Harald à la Dent bleue. Viking, roi, chrétien (2022).

Religión y sociedad en la Zamora medieval

 Religión y sociedad en la Zamora medieval

Charles Garcia

Zamora : Instituto de estudios zamoranos ‘Florián de Ocampo’ – Diputación de Zamora, 2021

282 p.

ISBN : 978-84-18846-05-2

 

Les études portant sur les liens entre religion et société dans le présent volume ont pour but de montrer les relations dialectiques qui se développèrent à Zamora, et dans les terres environnantes, entre les catégories vivant à cet endroit au Moyen Âge ; une série de relations qui aboutit, de fait, à l’organisation de cet espace dans ses aspects les plus variés.   

Les premiers chapitres renvoient à la figure de Marie en ce que la dévotion mariale constatée localement permet d’étudier des thèmes comme l’organisation de l’espace, le contrôle de la société par les clercs, les activités agraires, voire la signification du sacrement du mariage. La deuxième partie traite de la croyance médiévale en l’intercession des saints et dans la présence matérielle et effective de Dieu à travers les espèces consacrées, les images ou les reliques. Le dernier volet évoque, enfin, le contrôle politique de la société tel qu’il fut exercé par la monarchie et la noblesse à travers le mécénat d’œuvres monumentales ou la fondation de monastères et prieurés.