Archives de catégorie : Colloques …

[11 mai 2022] : Fonctions et stratégies de l’écriture historiographique d’Alphonse X le Sage

Les rdv de l’équipe “Lettres et textes médiévaux” (Équipe 1) sont de retour : Ce ne sont pas des conférences ! Ce sont des moments pour se rencontrer, discuter, apprendre en échangeant…

Vous êtes conviés à notre troisième rdv de l’année le Mercredi 11 mai, de 15h à 17h en salle Berger du CESCM

Soizic ESCURIGNAN nous parlera de ses recherches autour des fonctions et stratégies de l’écriture historiographique d’Alphonse X le Sage, des mythes et des représentations du pouvoir. 

 

[12 mai 2022] Treizièmes rencontres du GRIM (Paris) : Les états du corps en images

 Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale / IMAGO

Treizièmes Rencontres du GRIM

“Les états du corps en images”

 

 Date : Jeudi 12 mai 2022

Lieu : Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari, INHA, 2 rue Vivienne ou 6 rue des Petits- Champs – 75 002 Paris

Métro : Ligne 3 : Bourse Lignes 1 et 7 : Palais Royal – Musée du Louvre Lignes 7 et 14 : Pyramides

Accueil INHA : 01 47 03 89 00 –  www.inha.fr

 

Organisé par le CESCM, l’Université Paris I et l’INHA.


PROGRAMME

 

10h – Introduction

10h10  – Christian HECK (professeur émérite d’histoire de l’art médiéval, université de Lille) : Pour une anthropologie des positions du corps dans l’art médiéval

10h30 – Jean-Louis WALTER (chercheur indépendant) : Le corps mis en scène dans la Genèse de Moutier-Grandval et ses soeurs carolingiennes ; une vision anthropologique évolutive entre 833 et 875

10h50 – Discussion et pause

11h20 – Gabrielle SCHMID (doctorante, université de Poitiers) : Le Christ androgyne : un corps pénétrable ?

11h40 – Sabine MAFFRE (Conservatrice au département des manuscrits de la BNF, doctorante, université de Poitiers) : Abel et Caïn ou le miroir inversé : du corps exemplaire au corps réprouvé

12h – Discussion

12h15 – Pause déjeuner

14h – Sébastien BIAY (chercheur indépendant) : Combattre, résister, succomber : les corps à l’épreuve du mal dans l’art roman

14h30 – Marjolaine MASSE (doctorante, université de Poitiers) : Le rôle du corps en dévotion dans les images des puissants : l’exemple de l’évangéliaire d’Egmond

14h50 – Discussion

15h10 – Emeric RIGAULT (doctorant, université Toulouse-Jean Jaurès) : Corps, danse et martyre dans l’enluminure ottonienne.

 15h30 – Carlyne HENOCQ (doctorante, université Toulouse-Jean Jaurès) : Du corps martyrisé au corps glorieux : pour une lecture eucharistique du décor mural peint de l’autel nord de la chapelle Galilée (cathédrale de Durham)

15h50 – Discussion et pause

16h20 – Cécile MARUEJOULS (doctorante, université de Poitiers) : De la pécheresse à la sainte : mise en images et mise en signes du changement d’état de Marie l’Égyptienne

16h40 – Juliette BOURDIER (Maître de conférences, Université de Charleston) : Le corps de la mère du Christ, Manuscrit de Courtanvaux (c. 1464)

17h – Discussion

 

 

[7 avril 2022] : L’édition électronique du Manuscrit du Roi, Paris BnF fr 844

Les rdv de l’équipe “Lettres et textes médiévaux” (Équipe 1) sont de retour : Ce ne sont pas des conférences ! Ce sont des moments pour se rencontrer, discuter, apprendre en échangeant…

Vous êtes conviés à notre second rdv de l’année le Jeudi 7 avril, 15h-17h en salle Berger du CESCM

Viola MARIOTTI (ingénieure de recherche,  docteure du CESCM) :

L’édition électronique du Manuscrit du Roi, Paris BnF fr 844

avec la participation de Christelle Chaillou-Amadieu, responsable du Projet ANR JCJC MaRITeM

Vous pouvez aussi vous connecter à l’adresse :

https://univpoitiers.webex.com/meet/cinzia.pignatelli

[20-30 juin] Semaines d’études médiévales 2022

Le CESCM organise depuis 1954 une session annuelle internationale francophone de formation, qui regroupe une cinquantaine d’étudiants, doctorants et jeunes chercheurs, français et étrangers. Les conférences, les séances de travail autour des ressources documentaires, les excursions et visites au programme des stagiaires sont proposées par des spécialistes du Moyen Âge venus du monde entier.

Cette manifestation interdisciplinaire, unique en son genre, a contribué à construire et à renforcer, depuis une soixantaine d’années, un solide réseau national et international dans le domaine de l’étude du Moyen Âge.

Date : 20 au 30 juin 2022

Lieu : CESCM – Hôtel Berthelot – 24 rue de la Chaine – Poitiers


Admission sur dossier, date limite de candidature : 29 avril 2022

 

Les candidatures des stagiaires peuvent être renvoyées dès à présent* au moyen du Formulaire de candidature

*Merci d’imprimer le document et de le remplir puis de nous le transmettre par courriel ou par voie postale.


Renseignement : sem.cescm@univ-poitiers.fr

Tél.  33(0)5 49 45 45 57

Cliché J.-P. Brouard/CESCM



Programme

Lundi 20 juin

9h30 – Accueil des stagiaires, présentation du CESCM et de ses  ressources documentaires

14h – Visite de l’église Notre-Dame-la-Grande

16h30 – Conférence inaugurale de  Laura Weigert (Rutgers University–New Brunswick USA) : Hors cadre : expérience immersive et nouveaux media au XVe siècle

18h : Allocutions et pot d’accueil

Mardi 21 juin

9h – Marcella Lopes Guimarães (Université fédérale de Paraná, Brésil) : Que veut-on dire quand on parle de biographie médiévale ?

14h – Annette Kehnel (Université de Mannheim, Allemagne) : ‘Scientists for Future’ et les études médiévales.  Étude de cas sur les Frères du Pont d’Avignon

16h30 – Présentation des manuscrits enluminés de la Médiathèque François-Mitterrand

Mercredi 22 juin

9h – Sini Kangas (Université de Tampere, Finlande / Université de Poitiers – CESCM) : La guerre, la violence et le concept d’inimitié dans les sources des croisades du XIIe siècle

14h – Jean-François Nieus (Université de Namur–FNRS, Belgique) :  Le sceau médiéval, des pratiques de l’écrit à l’histoire sociale (séance aux Archives départementales)

16h30 – Visite des Archives départementales de la Vienne

Jeudi 23 juin

9h – Corinne Beck (Université de Valenciennes) : Géohistoire forestière : entre territorialités et temporalités

14h – Jean-Marie Fritz (Université de Bourgogne) : Moraliser le crime et le délit : approche comparée des Ovide moralisés latins et français

16h30 – Visite de l’église Saint-Hilaire-le-Grand

Vendredi 24 juin

9h – Martin Aurell (Université de Poitiers – CESCM) : Autour de la déchirure intra-familiale : grande révolte de 1173 contre Henri II, roi d’Angleterre

14h – Café-débat animé par l’Association Janua

16h – Visite de la cathédrale Saint-Pierre et du baptistère Saint-Jean

Samedi 25 juin – journée libre

Dimanche 26 juin

Excursion en Touraine (Tavant, Tours, Cormery)

Lundi 27 juin

14h – Conférence : Éric Palazzo (Université de Poitiers – CESCM) : Godescalc : Diacre et liturgiste carolingien oublié

16h30 – Visite de l’église Saint-Jean de Montierneuf

Mardi 28 juin

9h – Javier Martínez de Aguirre (Université Complutense de Madrid, Espagne) : La voix et le regard: images et propagande spirituelle dans quelques églises romanes du Chemin de Saint-Jacques

13h30 – Excursion à Saint-Savin et Chauvigny

Mercredi 29 juin

9h – Bernard Outtier (CNRS-LEM, Paris) : Du rouge dans des manuscrits géorgiens du Xe siècle

14h – Visite des collections médiévales du Musée Sainte-Croix

19h – Soirée internationale

Jeudi 30 juin

9h00 : Jean-René Valette (Sorbonne Université) : Les mystiques courtoises (XIIe-XIIIe siècles)

11h00 : Conclusions et clôture des Semaines.

 


                   

         

 

[1er avril 2022] : Atelier du groupe « dates et formules » – COSME

Atelier du groupe de travail « Dates et formules » du Consortium Sources Médiévales (COSME2) : « Le traitement de la donnée « date » dans les éditions numériques de corpus de sources médiévales ».

Organisation : Emilie Kurdziel (U. Poitiers/ CESCM) et Thomas Brunner (U. Strasbourg/ ARCHE).

Lieu : CESCM, salle Berger, de 9h30 à 17h.

La date est l’un des premiers critères d’identification et d’analyse de tout document ancien, et pour cette raison l’élément qui figure normalement en tête de toute édition, quelle que soit la nature du corpus (diplomatique, épigraphique, sigillographique, etc.). Dans les entreprises d’édition numérique et de bases de données, le traitement de l’élément date n’est pourtant pas sans poser problème. Cela tient à la diversité des modes d’expression de la date en usage au Moyen-Âge, dans certains cas à l’absence de datation explicite et plus marginalement aux opérations de falsifications, qui imposent à l’éditeur de réattribuer à chaque document ou objet une date ou une fourchette de dates exprimée dans un système contemporain et standardisé. Or ces opérations de normalisation sont en elles-mêmes problématiques, par les choix qu’elles impliquent (quel format et quelles règles de datation adopter ? comment traiter des dates incertaines ? etc.) et parce qu’elles comportent un risque de déperdition d’information, lié à la rigidité des formulaires établis dans le cadre de l’édition numérique. Un autre enjeu est celui de l’interopérabilité.

Deux ateliers consacrés à ces problèmes sont organisés en 2022 (le 1er avril à Poitiers, à l’automne à Strasbourg) avec pour objectifs :

  • de dresser un état des lieux des pratiques et des problèmes en matière de traitement de l’élément « date » dans les corpus et bases de données numériques récents ou en cours d’élaboration ;
  • de recenser et d’évaluer les outils susceptibles de faciliter l’interopérabilité et les interrogations croisées (permettant par exemple l’analyse automatique de datation ou la mise en concordance des systèmes de datation médiévaux) ;
  • de penser les moyens d’une interrogation croisée des différents corpus (moteur(-s) de recherche(-s) commun(-s) ou partagé(-s)) et donc d’une interopérabilité renforcée, sur le critère de la date.
  • d’établir un référentiel (livre blanc) pour le traitement et l’encodage de l’élément « date » formulant des recommandations pour l’harmonisation du traitement de cette information dans les futurs corpus et bases de données de sources médiévales ;

Associant chercheurs et ingénieurs d’études actifs dans le champ des Humanités Numériques et étudiants avancés (master et doctorat), ces deux ateliers se conçoivent autant comme un temps d’élaboration scientifique que de formation.


Participants :

 

Thomas Brunner (U. Strasbourg, ARCHE) et Guillaume Porte (U. Strasbourg, ARCHE) : Le traitement des dates dans les bases de l’ARCHE sous Telma et Heurist (Chartae Galliae, Chirographum, Strasbourg XV, etc.)

Manon Durier (CESCM, ERC GRAPH-EAST) : La datation des inscriptions au sein du projet GRAPH-EAST : enjeux méthodologiques et solutions mises en œuvre

Philippe Jacquet (SIGILLA) : Enjeux et traitement de la date dans SIGILLA

Eliana Magnani et Nicolas Perreaux (LAMOP) : Enjeux et traitement de la date dans le Corpus Burgundiae Medii Aevi (CBMA), le Corpus des actes royaux (CARo) et les Cartae Europae Medii Aevi (CEMA)

Anne Massoni (U. Limoges, CRIHAM) et Rémi Crouzevialle (U. Limoges) : Enjeux et traitement de la date dans le projet COL&MON – Analyse spatiale du phénomène religieux (ANR-15-CE27-0005)

Cécile Treffort (U. Poitiers, CESCM) : L’évolution du traitement de la date dans le Corpus des inscriptions de la France médiévale

Hanno Wijsman (IRHT) : Enjeux et traitement de la date dans BIBALE

Morgane Uberti (Groupe TEAPIMEG, U. Complutense, Madrid) : Quand la date devient l’objet même du corpus : le projet ITLAMA (Inscribing Time from Late Antiquity to Middle Ages)

Discutants : Fatiha Idmhand (U. Poitiers, consortium CAHIER), Emilie Kurdziel (U. Poitiers, CESCM),