Tous les articles par Suivi éditorial

L’imaginaire de la sainteté

L’imaginaire de la sainteté

Edina Bozoky

Les éditions du Cerf, 2021

ISBN : 978-2-2041-4726-2

288 p. – 24€

 

 

Dans l’imaginaire de la sainteté chrétienne, il est peu de cultes et de légendes qui ne soient liés à la présence de reliques. À partir du IVe siècle, la croyance en leur pouvoir miraculeux favorise les découvertes – inventions – des tombeaux des saints oubliés ou peu connus, et la reconnaissance officielle de leur sainteté quand des miracles sont attestés. Le processus de la « fabrique » de légendes se met alors en marche, à grand renfort de récits sur l’histoire des saints présumés, et sur la translation miraculeuse de leur corps retrouvé en un lieu inattendu.


De l’Antiquité tardive à l’époque moderne en Occident, de saint Jacques de Compostelle aux saints inconnus des catacombes romaines, en passant par Marie Madeleine à Vézelay et à Saint-Maximin, Edina Bozoky nous offre la première grande synthèse de la genèse des cultes de sainteté liés aux inventions de reliques, assortie d’une iconographie inédite.


Maître de conférences émérite de l’université de Poitiers, et membre du Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, Edina Bozoky est spécialiste de l’histoire religieuse du Moyen Âge.

Les Plantagenêts dans les Pays de la Loire

Les Plantagenêts dans les Pays de la Loire

Nicolas Prouteau (dir.)

Auteurs : Martin Aurell, Teddy Bethus, Pascale Brudy, Nicolas Prouteau
Coédition : Région Pays de la Loire, 2021
224 p. – ISBN : 979-10-93572-63-5, 20

 

« Ce tombeau suffit, à qui le monde n’avait pas suffi. » Tel est le vers par lequel, en juillet 1189, Henri II, roi d’Angleterre, ordonne que débute l’élégie funéraire qui sera gravée sur son tombeau à Fontevraud, l’abbaye la plus chère aux Plantagenêts.

La région des Pays de la Loire se trouve au cœur même de l’Empire Plantagenêt, l’une des constructions politiques les plus fascinantes du Moyen Âge. À la fin du XIIe siècle, ce conglomérat de principautés territoriales couvre tout l’ouest de la France et une grande partie de la Grande-Bretagne et de l’Irlande. Son succès réside dans la stratégie savamment orchestrée par Geoffroy V Plantagenêt, comte d’Anjou et du Maine, et par son fils Henri II, roi d’Angleterre et duc de Normandie, à qui son mariage avec Aliénor d’Aquitaine apporte tout le sud-ouest de la France. Le plus connu des fils de ce couple tumultueux est Richard Cœur de Lion qui, au cours d’une croisade audacieuse, ajoute Chypre aux possessions des chrétiens latins et reconquiert le littoral palestinien.

Cet ouvrage, fruit des dernières recherches menées par les meilleurs spécialistes, rassemble les principaux épisodes d’une histoire complexe : il expose les stratégies qui ont permis de gouverner un territoire très étendu, et nous fait pénétrer dans la vie quotidienne d’une dynastie qui s’est illustrée dans la politique mais aussi dans le domaine des arts, par le biais d’un mécénat brillant et avisé.

Table des matières :

« Ce tombeau suffit, à qui le monde n’avait pas suffi ».

Au cœur de l’Empire Plantagenêt
Henri II, rassembleur de domaines
Richard Cœur de Lion, roi guerrier
Jean sans Terre et la fin de l’Empire
La volte-face des seigneurs en révolte

Un territoire vaste et complexe à gouverner
Sur les routes de l’Empire
La cour et ses lieux de résidence
L’administration et les officiers, relais des Plantagenêts

Bâtir un royaume
La propagande par la pierre et les arts
L’architecture religieuse et monastique
Les fortifications des rois Plantagenêts dans les domaines continentaux

Société et vie quotidienne au temps des Plantagenêts

Noblesse et chevalerie
Cités, bourgs et campagnes
Vivre dans une communauté monastique au XIIe siècle
La vie quotidienne dans une forteresse

« De gueules aux trois léopards d’or »
Les grandes dates de l’Empire Plantagenêt
Glossaire
Bibliographie

Pouvoirs et parenté dans la matière en France

Pouvoirs et parenté dans la matière en France

Jérôme Devard

Paris, Classiques Garnier, 2021 (POLEN – Pouvoirs, lettres, normes, n° 12). 935 p.

ISBN : 978-2-406-07748-0. 58€

Table des matières : ici

 

Les récits de la Matière de France sont des « machines normatives » qui englobent non seulement la « juridicité » de la pratique judiciaire antérieure et contemporaine aux XIIe-XIIIe siècles, ainsi que ses représentations ou reconstructions, mais également un système de références morales et comportementales.

Transferts culturels entre France et Orient latin (XIIe-XIIIe siècles)

 Transferts culturels entre France
et Orient latin (XIIe-XIIIe siècles)

Sous la dir. de Martin Aurell, Marisa Galvez et Estelle Ingrand-Varenne

Paris : Classiques Garnier, 2021

(Rencontres, Série Histoire, n° 10)

ISBN : 978-2-406-11405-5 (br.)  36€ / 978-2-406-11406-2 (rel.) 75€

Comment comprendre les relations entre France et Orient au Moyen Âge ? La méthode des transferts culturels permet de réfléchir aux circulations et interactions des langages, idées, biens et modes de vie, dans le va-et-vient incessant entre mondes latin, byzantin et arabo-musulman aux XIIe-XIIIe siècles.

How can we understand the relationship between France and the East in the Middle Ages? The method of cultural transfers allows to reflect on the interactions of languages, ideas, goods and ways of life, in the incessant to-and-fro between the Latin, Byzantine and Arab-Muslim worlds in the 12th-13th c.

 

Table des matières

 

Martin AURELL, Marisa GALVEZ et Estelle INGRAND-VARENNE : Introduction


Première partie

Échange, circulation, imitation


Jaroslav FOLDA : Crusader Gothic. Artistic Imitation, Interaction, and Transfer

Stéphane BOISSELLIER : Religious elites in Christian and Islamic societies, a possible comparison?

Estelle INGRAND-VARENNE : Transferts épigraphiques. Les inscriptions de l’abbaye du Val de Josaphat à Jérusalem

Robert KOOL : Finding French Deniers in the Latin Kingdom of Jerusalem. The Archaeological and Cultural Perspective

Sébastien GASC : Les monnayages méditerranéens des XIIe et XIIIe siècles. Exemples numismatiques des influences et transferts culturels entre Islam et chrétienté latine


Deuxième partie

Interaction linguistique, littéraire et scientifique

Laura MiINERVINI : Les manuscrits français d’Outremer. Un nouveau bilan

Cyril ASLANOV : Old French and Armenian in Contact in Cilicia.
A Short-Lived Episode?

Cinzia PiGNATELLI : Deux guides de Terre Sainte dans les Otia imperialia de Gervais de Tilbury et leur traduction par Jean d’Antioche

Catalina GIRBEA : Des transferts culturels épiques et romanesques
aux XIIe-XIIIe siècles

Abderrazak HALLOUMI : Le Livre de l’Eschiele Mahomet : un exemple d’un double transfert ? Adaptation ou réécriture ?

Olivier HANNE : Adélard de Bath et les Arabes. Le renouvellement des sciences en Syrie du Nord au XIIe siècle

Troisième partie

Altérité et acculturation

Florian BESSON : Devenir étranger. Des anti-transferts culturels
en Orient latin

Martin AURELL : De l’acculturation à l’ethnotype.
L’altérité du Latin d’Orient

Adrian BOAS : The Acclimatisation of the Frankish Population
to Life in the Latin East. Some Examples from Daily Life

Clément de VASSELOT de RÉGNÉ : Guy de Lusignan. Pouvoir et récits du règne entre Occident, Orient latin et Chypre

Steven ISAAC : “There and Back Again”. Women and Holy War

Claudio GALDERISI : Conclusions. De la translatio studii et imperii à la translatio imperii et studii

Index des personnes
Index des lieux
Résumés

Fontevraud et ses prieurés. Etudes d’histoire, histoire de l’art et archéologie

Fontevraud et ses prieurés. Etudes d’histoire, histoire de l’art et archéologie

Claude Andrault-Schmitt, Patrick Bouvart et Cécile Treffort

Limoges : Presses universitaires de Limoges, 2021

302 p.

ISBN : 978-284-287-817-7

Présentation

Si le monastère de Fontevraud est étudié depuis longtemps, et savamment, le réseau de ses prieurés reste insuffisamment exploré, qu’il s’agisse des établissements installés au plus près du Moûtier principal, dans la même enceinte, ou des satellites dispersés en France, en Angleterre et un peu en Espagne. En septembre 2015, un colloque a permis d’ouvrir ce dossier passionnant. Chacun des sites évoqués a été traité de façon autonome, mais l’ensemble a mis en cause la pertinence des listes tardivement établies, l’universalité du système des prieurés doubles (femmes et hommes dans deux cloîtres proches), la façon de nommer les dépendances.

La recherche n’est qu’amorcée. Toutefois, les Actes ici réunis montrent que si la problématique est originale, en raison d’un gouvernement centralisé, exercé par une femme, elle est susceptible d’éclairer l’étude d’autres ordres religieux. Ainsi, interroger la terminologie et la notion de prieuré, qui au Moyen Âge central renvoie exclusivement aux personnes, prieurs et prieures, se situe au cœur de l’actualité scientifique.

Introduit par un avant-propos de Jacques Dalarun, l’ouvrage aborde ensuite des sujets soulignant l’originalité du phénomène fontevriste : les questions de l’inventaire, de la genèse, voire de l’échec, des prieurés; la présentation des fonds d’archives disponibles ; une mise en perspective politique et artistique dans l’Aquitaine plantagenêt. La quatrième et plus importante partie du recueil réunit six ensembles claustraux en huit contributions. Ces monographies sont diversement argumentées en raison des conditions de l’investigation archéologique mais aussi des rythmes d’évolution des fondations; elles appellent au lancement de nouveaux chantiers et à la multiplication des enquêtes.

Sommaire

– Présentation – Claude ANDRAULT-SCHMITT

– Avant-propos : Le projet de Fontevraud – Jacques DALARUN

I – La question de l’ordre fontevriste

– Les prieurés de l’ordre de Fontevraud : définition et inventaire des sites – Patrick BOUVART

– Divorcer de Pétronille ou adhérer à Fontevraud. Géraud de Salles et la genèse de l’Ecclesia fontevriste – Alexis GRELOIS

II – Les sources

– Le « Trésor » de l’abbaye de Fontevraud  aux Archives départementales de Maine-et-Loire – Élisabeth VERRY

– Le grand cartulaire de Fontevraud, un monument pour le premier siècle de l’ordre – Robert FAVREAU

– Un prieuré fontevriste frustré dans l’Espagne  du XIIe siècle, Gema del Vino – Charles GARCIA

III – Le contexte de l’Aquitaine Plantagenêt

– The Plantagenets and the Priories of Fontevraud: New Connections, Old Resonances? – Nicholas VINCENT

– Fontevraud et les ordres « au désert ».  L’expression architecturale de l’austérité et sa chronologie en territoire Plantagenêt – Claude ANDRAULT-SCHMITT

– Les prieurés fontevristes de Lencoître et Villesalem : la place de la sculpture dans les églises – Bénédicte FILLION-BRAGUET

IV- Les prieurés à la lumière des enquêtes archéologies

– Saint-Lazare de Fontevraud – Daniel PRIGENT

– Le Clos de la Madeleine à Fontevraud : étude préalable d’archéologie – Stéphane AUGRY

– Quelques réflexions sur le Clos de la Madeleine à Fontevraud : bilan et perspectives – Patrick BOUVART et Stéphane AUGRY

– Les fouilles archéologiques du prieuré de la Madeleine-lez-Orléans – Philippe BLANCHARD

– Une installation difficile pour les moniales,  une archéologie complexe. L’exemple de Montazais – Patrick BOUVART

– Tusson : de la recherche archéologique à la valorisation patrimoniale – Didier DELHOUME, Patrick BOUVART

– 50 ans de recherches au prieuré de  Moreaucourt (Somme) : des résultats et un potentiel à explorer – Sébastien SIREAU

– Les possessions de l’eau du prieuré fontevriste de Moreaucourt (XIIe-XVIIIe siècle) – Christophe CLOQUIER

– Conclusions – Cécile TREFFORT

– Références complètes des ouvrages cités

– Index des noms de personnes (antérieurs à la Révolution)

– Établissements religieux et églises cités