Tous les articles par Vanessa Ernst-Maillet

IST

[30 sept. 2015] Écrits et dépendances monastiques, Xe-XVe s.

Journée d’études : Écrits et dépendances monastiques, Xe-XVe s.

Date : 30 septembre 2015

Lieu : Salle Crozet (CESCM, Poitiers)

39H2-8, entier - Copie

Programme

10h45 : accueil des participants

11h : introduction (Claire Lamy, Jean-Baptiste Renault)

11h30 : Études de cas

  • Noëlle Deflou-Leca  (Université de Grenoble) : Les dépendances de Saint-Germain d’Auxerre et leurs écrits. Problèmes et perspectives
  • Jean-Baptiste Renault (Université de Lorraine) : Les écrits dans les dépendances de Saint-Victor de Marseille.

14h-14h15 : Discussion sur les communications du matin

  • Claire Lamy (Université de Poitiers) : Que sait-on des écrits dans les dépendances de l’abbaye de Marmoutier (XIe-XVe s) ?
  • Paul-Henri Lecuyer (Université d’Angers) : Les écrits dans la dépendance de Saint-Gondon (abbaye de Saint-Florent de Saumur)

15h15 : discussion

15h30-16h : pause

  • Albane Schrimpf (Université Paris I) : Les écrits dans les prévôtés du Mont-Cassin à la fin du XIIIe siècle
  • Saul Antonio Gomes (Université de Coimbra) : Archives et documentation monastique au Moyen Âge au Portugal

17h-17h15 : discussion

17h15-18h15 : réunion « huis clos » : réflexions pour l’organisation d’un colloque sur les écrits dans les dépendances, Xe-XVe s.

Discutants invités :

Sébastien Barret (Chargé de recherche CNRS – IRHT),

Stéphane Boissellier (Professeur, Université de Poitiers)

Rolf Grosse (Chef de la section Moyen Âge de l’Innstitut Historique Allemand)

Laurent Morelle (Directeur d’études – EPHE)

Cécile Treffort (Professeur, Université de Poitiers)

[3-4 septembre 2015] La traduction “empêchée”, les supercheries et les catastrophes

Journées d’étude (CESCM-CESR) Poitiers, organisées par Claudio Galderisi et Jean-Jacques Vincensini.

Dans le cadre du deuxième volet du projet ARC LINGUAE (« Topologie des translations médiévales : Explorations des frontières de la translatio »).

Les clercs médiévaux ont été les premiers à faire de la traduction une liturgie de la secondarité et une éthique de la subjectivité ; ils ont été également les acteurs d’une sélection intellectuelle et littéraire, qui pour être moins visible, et moins étudiée, n’en constitue pas moins la trace d’une certaine imperméabilité du monde médiéval. À côté de la formidable entreprise de forgerie du présent à travers la réécriture du passé qu’a été la translatio studii, ces admirateurs des auctoritates en ont délaissé plus d’une. Ces absences sont d’autant plus frappantes, que la traduction, l’adaptation, la citation, y compris non créditée et donc pouvant faire transiter dans la culture vernaculaire aussi des seniores théoriquement incompatibles avec l’horizon chrétien, apparaissent comme consubstantielles à l’œuvre du clerc médiéval. Parallèlement à ce silence des clercs, il y a des textes qui affichent leur secondarité, en surjouant parfois du rapport à l’auctoritas, selon un modèle rhétorique qui a été appelé « topos du livre source ». Comment interpréter cette incontestable disposition à la falsification propre à des clercs nourris de morale chrétienne ? Autant de questions qui permettront d’analyser au-delà de la surface du texte les stratégies et les mécanismes de cette étonnante altérité textuelle.

« Cornelius Nepos découvre dans une armoire l'Histoire de Troie de Darès le Phrygien »  Benoît de Sainte-More, Roman de Troie, Paris, BnF, anonyme, début du XIVe s.
« Cornelius Nepos découvre dans une armoire l’Histoire de Troie de Darès le Phrygien »
Benoît de Sainte-More, Roman de Troie, Paris, BnF, anonyme, début du XIVe s.

Participeront à cette journée d’étude une dizaine de spécialistes selon le modèle de la journée sur la traduction intralinguale organisée le 4 et 5 septembre 2014 :

– Vladimir Agrigoroaei (Post-doc, Univ. de Vérone-CESCM),

– Anna Maria Babbi (Professeur, Univ. de Vérone),

– Giovanni Borriero (Maître de conférences, Université de Padoue),

– Olivier Delsaux (Post-doc FNRS, Louvain),

– Jean-Marie Fritz (Professeur, Université de Dijon),

– Claudio Galderisi (Professeur, Univ. Poitiers-CESCM),

– Pierre-Marie Joris (Maître de conférences, Univ. Poitiers-CESCM),

– Françoise Laurent, (Professseur, Université de Clermont-Ferrand)

– Daniel O’Sullivan, (Professor, University of Mississipi)

– Cinzia Pignatelli (Maître de conférences, Univ. de Poitiers-CESCM),

– Jean-Jacques Vincensini (Professeur, Univ. de Tours-CESR),

– Michel Zink (Professeur au Collège de France ; secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres).

 

Contacts :

claudio.galderisi@univ-poitiers.fr
lalasoa.raynaud@univ-poitiers.fr

Téléchargement : Dépliant du programme des 3 et 4 septembre 2015

Programme

Jeudi 3 septembre


Table 1 : Le livre absent et son simulacre

14h30 – Claudio Galderisi : Le miroir de la source et les seuils de la traduction

14h50 – Jean-Jacques Vincensini : Effets thématiques et linguistiques de la nostalgie littéraire : les traductions du Moyen Âge flamboyant face à l’invention de sources

15h10 – Discussion

15h40 – Pause

Table 2 : Supercheries et sources empêchées ou cachées

16h – Anna Maria Babbi : La source cachée du Roman d’Eneas

16h20 – Françoise Laurent : Construire la vérité du texte sur des sources orales ? Le cas  inédit de la Vie de saint Thomas Becket de Guernes de Pont-Sainte-Maxence

16h40 – Discussion

17h10 – Pause

Table 2 : Suite

17h30 – Olivier Delsaux : Traduction empêchée, contrainte ou détournée : les paradoxes du poète, traducteur et humaniste Laurent de Premierfait

16h50 – Jean-Marie Fritz : Falsification suprême ? Lettres ou livres écrits par le Christ (légende d’Abgar, petit livret du Graal, lettre tombée du ciel …)

18h10 – Discussion

Vendredi 4 septembre


Table 3 :  La source entre mirage et recherche

10h – Vladimir Agrigoroaei : Comment trouver une traduction perdue. Les textes ‘vaudois’ du XIIe siècle

10h20 – Giovanni Borriero : Sources et auteurs dans la matière d’Alexandre

10h40 – Daniel O’Sullivan : Emprunts, glissements et effacements lyriques dans les traductions françaises du Ludus super Anticlaudianum  d’Adam de la Bassée

11h – Discussion

11h20 – Pause

11h45 –  Michel Zink : Conclusions

 

Participeront à la discussion des différentes tables rondes :

Pierre-Marie Joris (Maître de conférences, Univ. de Poitiers-CESCM)

Cinzia Pignatelli (Maître de conférences, Univ. de Poitiers-CESCM)

logo CESCM  CESR

 

[21-22 mai 2015] La notion de matière littéraire au Moyen Âge – II

Colloque international organisé par le CELLAM-CETM (université Rennes 2), le CESCM (université de Poitiers)

Dates :

Poitiers, les 12 et 13 mars 2015, salle Crozet du CESCM / Télécharger le programme

Rennes, les 21 et 22 mai 2015, Amphi B6 du CELLAM-CETM (Université de Rennes 2) Télécharger le programme

Saint-Savin sur Gartempe, N° de support DVD 00199 (Cliché photothèque  CESCM)
Saint-Savin sur Gartempe (Cliché J-P. Brouard / base Romane CESCM)

Tous les médiévistes ont un jour cité Jean Bodel : « Ne sont que .III. matieres a nul home antandant :
De France et de Bretaigne et de Rome la grant. »[1]

ou Chrétien de Troyes :

« Del Chevalier de la charrete
Comance Crestïens son livre,
Matiere et san li done et livre
La contesse et il s’antremet
de panser […] »[2].

Pourtant la lecture de bien des textes soulève des questions du type de celle que pose M. Szkilnik dans L’Archipel du Graal : « Si Jean Bodel avait lu l’Estoire del Saint Graal, à quelle matière l’aurait-il rattachée ? »[3], d’autant plus que la fin du Moyen Âge semble pratiquer ce que Richard Trachsler appelle « l’interférence des matières »[4].

Lors de ce colloque international, on s’interrogera sur la fréquence en ancien et moyen français des emplois de ce mot matiere (voire de ses équivalents en latin médiéval et dans d’autres langues). On questionnera la métaphore qui sous-tend ce terme matiere (ainsi que le latin materia, voire ses équivalents dans d’autres langues médiévales). Qu’est-ce qu’une matière pour un théologien, pour un auteur d’encyclopédie, pour un médecin ? L’apport de l’histoire des sciences pourrait se révéler important pour comprendre la métaphore sous-jacente à l’emploi littéraire.

 

Programme

 

Jeudi 21 mai


10h30 : Accueil des participants

11h : Ouverture

* La matiere, de la physis à la théologie et à la littérature

11h30 Denis Hüe (Université Rennes 2) : La matière imparfaite et les voies de sa perfection (Bersuire et quelques autres)

12h Quentin Vincenot (Université Rennes 2) : La peau du loup-garou, une entrée en matière

12h30-14h30 : Déjeuner

* La matiere littéraire : approches critiques et définitionnelles

14h30 Danièle James-Raoul (Université de Bordeaux) : La materia en question dans les arts poétiques médio-latins des XIIe et XIIIe siècles

15hAdeline Latimier (Université Rennes 2) : Le rôle du nom propre dans l’intégration d’un roman à une matière : réflexions sur l’inscription de romans tardifs en vers dans la matière arthurienne

15h30 Antonio Prudenzano (Université de Cagliari) : La matière, c’est (à) moi. La présence des adjectifs possessifs et l’attribution du matériau diégétique dans la littérature française du Moyen Âge

16h Hélène Bouget (Université de Bretagne Occidentale) : Matière et source : approche historiographique et critique

16h30-17h : pause

* Mise à l’épreuve de la notion de matière hors du champ romanesque

17h Sarah Delale (Université Paris IV Sorbonne) : Transformations de la matière et composition littéraire chez Christine de Pizan

17h30 Fabienne Pomel (Université Rennes 2) : La matière et le geste créateur dans l’écriture philosophique et allégorique de Christine de Pizan (Le Chemin de longue étude et L’Advision Cristine)

18h Ana Loba (Université Adam Mickiewicz, Poznan) : « Un « rude » écrivain face à une matière « soutile » : Philippe de Mézières et son Livre de la vertu du sacrement de mariage et reconfort des dames mariées

18h30 María Pilar Suárez (Universidad Autónoma de Madrid) : Matière littéraire/matière discursive: Le discours et le geste dans le théâtre médiéval

Dîner à 20h

Vendredi 22 mars


* Matières et transgressions : Rome, France et Bretagne

8h – Alain Corbellari (Universités de Lausanne et de Neuchâtel) : L’épopée impertinente

8h30Lucilla Spetia (Université de L’Aquilla) : Le creuset du roman médiéval : l’interférence des genres dans Yvain et dans Partenopeus de Blois

9hNatalia Dolgorukova (École des Hautes Études en Sciences Économiques, Université d’État Moscou, Paris IV Sorbonne) : Quand la matière devient héroïne d’une parodie

9h30Luminita Diaconu (Université de Bucarest) : Concurrence et degrés d’assimilation des matières dans deux romans du XIIIe siècle : Guillaume de Dole et Flamenca

10h-10h30 : pause

10h30 Myriam White (Université d’Arras) : Transgression des « matières » et conception de la « fiction »

11h Silvère Menegaldo (Université d’Orléans) : Erreurs en la matière ? A propos de certaines interférences entre référence mythologique et référence épique dans la poésie lyrique du XIVe siècle

11h30 Géraldine Toniutti (Université de Lausanne) : L’interférence des matières : une poétique du Moyen Âge finissant ?

12h-14h : Déjeuner

* D’autres matières ? Autour du Graal

14h Karine Bougie (Université d’Ottawa) : La « matere du Saint Graal » et ses auteurs

14h30 – Mihaela Voicu (Université de Bucarest) : La spiritualisation de la matiere dans les romans du Graal

15h Jean-Marie Fritz (Université de Bourgogne) : La matière biblique selon Evrat

15h30-16h : Pause

D’autres matieres, d’autres langues

16h Keith Busby (Université du Wisconsin) : Matter of England, Matter of Ireland?

16h30 – Catalina Girbea (Université de Bucarest) : La matière de Grèce et la guerre des matières dans Florimont, Partonopeu de Blois et Eracle

17h Irène Fabry (Université de Reading) : “But now repeireth the tale to his mater” : Le développement de l’utilisation du terme « mater(e) » dans la traduction en moyen anglais du Merlin et de la Suite Vulgate

17h30 Clément Auger (Université Rennes 2) : la matière littéraire et ses propriétés dans l’oeuvre de Cristoforo Landino

18h – Conclusions

 

[1] Chanson des Saisnes, éd. A. Brasseur, Genève, Droz, TLF, 2 vol. , v. 6-7.

[2] Le Chevalier de la charrette, éd. Ch. Méla, Paris, La Pochothèque, 1994, v. 24-28.

[3] L’archipel du Graal. Étude de l’Estoire del Saint Graal, Genève, Droz, 1991, p. 111.

[4] Disjointures–conjointures. Étude sur l’interférence des matières narratives dans la littérature française du Moyen Âge, Tübingen et Basel, Francke, 2000.

[4 juin 2015] Cathédrales d’Espagne et d’Aquitaine : fonctions, circulations et discours visuel

Journées d’étude organisée par le CESCM et le groupe TEMPLA

Lieu : salle Crozet du CESCM

Voir le programme et l’affiche

Clichés E. Avril (CESCM)
Clichés E. Avril (CESCM)

Le groupe Templa se penche depuis plusieurs années sur un ensemble de cinq cathédrales catalanes en élargissant ponctuellement son champ de recherche à certains édifices épiscopaux des régions voisines : Pampelune, Oviedo, etc. Leurs questionnements portent principalement sur la distribution des autels, l’organisation de la liturgie, les déplacements à l’intérieur de l’édifice, la circulation entre la cathédrale et les bâtiments canoniaux et épiscopaux ou encore les relations entre le décor, les manuscrits et la fonction des lieux.

Cette journée d’étude vise à confronter aux résultats de leurs recherches, les connaissances que trois membres du CESCM ont pu réunir sur plusieurs grandes cathédrales qui se situaient autrefois dans l’ancien duché d’Aquitaine : Poitiers, Angoulême, Angers et Bordeaux. Les interventions relativement courtes laisseront une large place aux discussions.

PROGRAMME :

9h – Accueil des participants

9h15 – Gerardo Boto Varela et Marcello Angheben : discours d’accueil

9h30 – Marc Sureda Jubany : Les systèmes stationnaux des cathédrales catalanes : Gérone, Vic, Tarragone et Urgell (XIe-XIVe siècles).

10h10 – Gerardo Boto Varela : Sanctuaires et circulations. Lieux centraux et périphériques des célébrations rituelles et liturgiques dans les cathédrales de Roda, La Seu et Tarragone (XIIe siècle).

10h50 – pause

11h20 – César García de Castro : Autour des possibilités de reconstruction archéologique et documentaire de la Cathédrale d’Oviedo, du VIIIe au XIVe siècle.

12h – Claude Andrault-Schmitt : quartiers épiscopaux et canoniaux des cathédrales de Poitiers et Angoulême.

13h – Déjeuner

15h – Bénédicte Fillion-Braguet : le quartier épiscopal et canonial de la cathédrale d’Angers.

15h40 – Yves Blomme : L’évolution des fonctions liturgiques d’une façade. Le cas du bras nord de la cathédrale Saint-André de Bordeaux.

16h20 – Esther Lozano López : Regarder, rallier et évoquer : messages sculptés dédiés à des auditoires divers (les cathédrales de La Calzada, Saragosse et Tudela)

17h – pause

17h20 – Isabel Escandell Proust : Évocation du prestige canonial et épiscopal : manuscrits enluminés et bibliothèques de la Tarraconaise (XIIIe-XVe siècle).

18h – Marta Serrano Coll : Discours visuels dans les circuits des chanoines à la cathédrale de Tarragone (XIIe-XIVe siècles).

18h40 – Marcello Angheben : discours de clôture.

 

[21 et 22 mai 2015] Autour des assises de Jérusalem

Colloque international organisé par Jérôme Devard et Bernard Ribémont, le 21 et 22 mai 2015

Affiche-colloque-21-et-22-mai-2015-213x300Quiconque s’est livré à l’étude des institutions féodales sait quel parti les historiens ont tiré des Assises de Jérusalem. Le droit des établissements fondés en Syrie par les Croisés étaient à même de nous livrer le secret de nombreux problèmes complexes que soulève l’histoire de la féodalité. Pourtant, ce texte fondamental est tombé, de nos jours en France, dans un oubli généralisé. Si ce corpus normatif apparaît être déprécié dans les limites de l’hexagone, l’intérêt pour ce dernier semble avoir connu un regain de vigueur chez les Anglo-saxons. Face à ce nouvel engouement, il nous paraît nécessaire de réhabiliter les Assises de Jérusalem, en proposant une rencontre pluridisciplinaire entre différents chercheurs internationaux, afin de faire le point sur le sujet et soulever de nouvelles problématiques.

Programme

Jeudi 21 mai 2015

  • 9h00. Accueil des participants
  • 9h15. Ouverture du colloque par Bernard Ribémont, vice-président de l’Université d’Orléans
  • 9h25-9h45. Michel Balard (Université Paris I) : Introduction

Les Assises de Jérusalem : perspectives littéraires (I)

sous la présidence de B. Ribémont

  • 9h45-10h15 : Marie-Adélaïde Nielen (Archives nationales de France)  : Les lignages d’Outremer : un texte ou des textes ?
  • 10h15-10h45 : Jérôme Devard (Université d’Orléans) : La « légendarisation » de Godefroy de Bouillon : étude d’un processus de mythification

Les Assises de Jérusalem : perspectives littéraires (II)

sous la présidence de P. Edbury

  • 11h15-11h45 : Marie-Geneviève Grossel (Université de Valenciennes) : L’image de la féodalité dans l’Historia Orientalis de Jacques de Vitry
  • 11h45-12h15 : Abbès Zouache (C.N.R.S.) : Théorie juridique vs sources narratives. A propos du statut des musulmans dans l’Orient latin

Les Assises de Jérusalem : perspectives politiques

sous la présidence de M. Balard

  • 14h00-14h30 : Ahmed Djelida (Université de La Rochelle) : Le contrôle de la féodalité par le roi au XIIe siècle : les cas hiérosolymitain et siculo-normand
  • 14h30-15h00 : Myriam Greilsammer (Université de Bar-Ilan) : L’instrumentalisation du mariage des vassales dans les Assises de Jérusalem 
  • 15h30-16h30. Conférence plénière. Peter Edbury (Université de Cardiff) : The Assizes of Jerusalem and legal practice : the political crisis in Cyprus in the early fourteenth century

 

Vendredi 22 mai 2015

Les Assises de Jérusalem : perspectives juridiques (I)

sous la présidence de J. Devard

  • 9h45-10h15 : Adam Bishop (Université de Toronto) : Les origines romaines des Assises de la Cour des Bourgeois
  • 10h15-10h45 : Corinne Leveleux-Teixeira (Université d’Orléans) : La procédure criminelle dans les Assises de Jérusalem

Les Assises de Jérusalem : perspectives juridiques (II)

sous la présidence de C. Leveleux-Teixeira

  • 11h15-11h45 : Dirk Herbaut (Université de Gent) : Un « contemporain » des Assises de Jérusalem : le Miroir des Saxon

Les Assises de Jérusalem : perspectives sociales

sous la présidence de S. Boissellier

  • 14h00-14h30 : Florian Besson (Université Paris IV) : Rendre la justice, régler les conflits et construire l’ordre social dans le Livre du Roi
  • 14h30-15h00 : Muriel Bonnaud (Université de Poitiers) : Le règlement des conflits dans les Assises de Jérusalem à partir du Livre des Assises de Jean d’Ibelin

15h30-16h00 : Stéphane Boissellier (Université de Poitiers) : Conclusions

 

Lieu du colloque : Salon Voltaire, Château de la Source, 6 avenue du Parc Floral, 45100 Orléans, France.

Organisateurs :

Jérôme Devard (Université d’Orléans / POLE N) : devard.dje@gmail.com
Bernard Ribémont (Université d’Orléans / POLE N) : bernard.ribemont@univ-orleans.fr

Comité scientifique :

• Martin Aurell (Université de Poitiers / CESCM)
• Stéphane Boissellier (Université de Poitiers / CESCM)
• Claudio Galderisi (Université de Poitiers / CESCM)
• Cédric Glineur (Université du Havre)
• Philippe Haugeard (Université d’Orléans)
• Claire Lamy (Université de Poitiers / CESCM)
• Corinne Leveleux-Teixeira (Université d’Orléans)
• Bernard Ribémont (Université d’Orléans)

Lieu :

Salon Voltaire, Château de la Source, 6 av. du parc Floral, 45000 ORLÉANS

Date :

21 et 22 mai 2015

 

Voir le programme ici