Tous les articles par Vanessa Ernst-Maillet

IST

Les Royaumes de Bourgogne jusqu’en 1032 à travers la culture et la religion Besançon, 2-4 octobre 2014

Anne Wagner et Nicole Brocard

Les Royaumes de Bourgogne jusqu’en 1032 à travers la culture et la religion Besançon, 2-4 octobre 2014

Turnhout : Brepols, 2018

(Culture & Société médiévales) – 412 p. – 85€

ISBN 978-2-503-57583-4

Installés en Sapaudie (Savoie) par Aetius, les Burgondes étendirent leur royaume dans la vallée du Rhône, de la Durance et de la Saône. Leur implantation est attestée par des sépultures peu nombreuses dont les individus présentent des déformations céphaliques, caractéristiques de peuples associés. Bien qu’ariens, les rois sont tolérants et les évêques catholiques jouent un rôle politique réel ; paradoxalement le premier roi catholique, Sigismond, fondateur de Saint-Maurice d’Agaune, critiqué par son épiscopat, perd son royaume et sa vie face aux Francs. Toutefois, le culte de saint Maurice se développe et fait école. Sur le modèle d’Agaune, où le culte de Sigismond se développe, Gontran fonde, en 577,  Saint-Marcel à Chalon-sur-Saône. Au VIe siècle, les clercs élaborent un cycle rassemblant les martyrs de Bourgogne : Lyon devient le « centre d’un royaume de Dieu ». Au sein de l’Empire carolingien, l’identité burgonde, qui semblait fragile, résiste à la perte d’autonomie politique. Au IXe siècle, l’héritage de Lothaire II est divisé entre le futur duché de Bourgogne et les royaumes Bosonides de Provence et Rodolphiens de Transjurane, qui fusionnent au Xe siècle, états fondés sur des cultes dynamiques, des monastères réformés et des évêchés puissants.

Nicole Brocard a été maître de conférences à l’Université de Franche-Comté. Elle travaille sur le phénomène hospitalier aux XIIIe-XVe siècles.

Anne Wagner est maître de conférences à l’Université de Franche-Comté. Elle se spécialise dans le culte des saints aux Xe-XIe siècles.


Table of Contents

Nicole Brocard, Anne Wagner, Introduction

Marche à la christianisation

Katalin Escher, Le mobilier archéologique du royaume burgonde (443-534)

Françoise Passard-Urlacher, Signes d’héritage et de mutation dans le nord du Royaume franc de Burgondie : le langage des pratiques funéraires

Wolfgang Haubrichs, Saint-Trivier des Dombes et la conversion des Warasques. Deux témoins de l’acculturation burgondo-romane

Bruno Dumézil, Religion et ethnicité dans le royaume burgonde

Jean Terrier, Les églises et la christianisation dans le premier royaume burgonde, approche archéologique

Moines et monastères

Sébastien Bully, L’apport de l’archéologie à la connaissance des monastéres de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge de l’ancien diocése de Besançon

Éric Chevalley, Le culte des martyrs thébains en prélude à la fondation de 515

Anne-Marie Helvétius, Les textes monastiques dans la burgondie du haut Moyen Âge

Éliane Vergnolle, L’architecture monastique du premier XIe siècle en Bourgogne cisjurane et transjurane : style et spiritualité

Le pouvoir, les reines et les Évêques

Justin Favrod, Les rois burgondes et l’Église, pouvoir et contre-pouvoir

Emmanuelle Santinelli, Entre Burgondes et Francs: Clotilde, princesse burgonde, reine des Francs (472/480-544/548)

Ian Wood, Saint Avit et le domaine des Gibichungs dans la vallée du Rhône

Yaniv Fox, Revisiting Gregory of Tours’ Burgundian Narrative

Nathanaël Nimmegeers, Un personnage à redécouvrir : Adon de Vienne

François Demotz, Les abbayes lyonnaises dans le royaume de Bourgogne

Nadia Togni, Frédéric, évêque de Genève, 1032-1073

Rôle identitaire des cultes et de l’hagiographie

Michèle Gaillard avec la collaboration d’Alain Rauwel, Aperçu de la production hagiographique en Bourgogne à l’époque carolingienne

Jean-Baptiste Renault, L’expression du culte des saints dans les chartes de Saint-Victor de Marseille au XIe siècle : entre affirmation idéologique et contingences rédactionnelles

Anne Wagner, Les évêques de Besançon

Laurent Ripart, Le royaume rodolphien fut-il un royaume burgonde ?

Gérard Moyse, Conclusions : Bilan du colloque et perspectives de recherche

Planches et Cartes

Index des noms de personnes et de lieux

[1-5 oct] Atelier interdisciplinaire du master « Mondes Médiévaux »

L’atelier interdisciplinaire, obligatoire en Master 2, est proposé aux étudiants de Master 1 comme initiation à la recherche. Il est ouvert aux étudiants extérieurs à l’université de Poitiers, aux étudiants de licence et aux auditeurs libres. Les journées sont organisées selon des thématiques qui traduisent ou enrichissent, grâce à des chercheurs invités, les axes scientifiques du laboratoire et leurs outils.

Coordination Pierre-Marie Joris :  pierre.marie.joris@univ-poitiers.fr

Les conférences et ateliers se déroulent en salle Crozet du CESCM, excepté la conférence du jeudi 4 qui a lieu à la Médiathèque François-Mitterrand.

 

Lundi 1er octobre

Atelier d’ouverture

14h-17h45 – Humanités numériques

  • Humanités numériques et nouvelles approches scientifiques du document, par Pierre GLAUDES (Prof. Sorbonne-Université/Resp. DIM : Science des textes et connaissances nouvelles
  • Éditer l’inédit à l’âge du numérique : le cas du légendier carolingien de Reims, BM 1395, par Clara RENEDO-MIRAMBELL (doctorante PSL/Paris 3-Énc)
  • La base de données Bibale et son contexte de développement, par Hanno Wijsman (IRHT-CNRS)

17h45 – Pot d’ouverture (JANUA/CESCM)

 

Mardi 2 octobre

  • 9h30-11h – Inventer l’image du « premier Moyen Âge », par Cécile VOYER (CESCM)
  • 11h-12h – Photothèque du CESCM : L’image médiévale : source et ressource, par Chrystel LUPANT (CESCM) & Carolina SARRADE (CESCM-CNRS)
  • 14h30-16h30 – Épigraphie : signes, techniques et lieux, par Annick GAGNÉ (doctorante CESCM), Thierry GREGOR (enseignant EREA doctorant CESCM) & Estelle INGRAND-VARENNE (CESCM-CNRS)

 

Mercredi 3 octobre

  • 9h30-11h30 – Sources et méthodes de l’hagiographie, par Edina BOZOKY (Univ. Poitiers) & Charles GARCIA (Univ. Poitiers/Directeur adjoint du CESCM)
  • 14h30-16h30 – Conférence / La dimension philologique des transferts culturels, par Michel ESPAGNE (Dir. de recherche CNRS)

 

Jeudi 4 octobre

Transferts culturels

L’héritage de Transmédie

Traduction et traductologie : les ateliers de l’ARC LINGUAE

  • 9h30-10h – Présentation, par Claudio GALDERISI (CESCM)
  • 10h-10h45 – Le Dit des trois morts et des trois vifs entre texte et image. Un phénomène européen, par Caroline LAMBERT (doctorante CESCM)
  • 11h-12h15 – Memento mori : vers et revers de la version anglaise du dit des Trois morts et des trois vifs, par Corinne LAMOUR (doctorante CESCM) & Stephen MORRISON (CESCM)
  • La version latine du dit des Trois morts et des trois vifs, par Chiara CRACCO (Doctorante CESCM/Vérone)

12h15-14h – Buffet offert à tous les participants (sur inscription le lundi 1er)

  • 14h15-15h30 – Littérature et anthropologie / Penser la vie et la mort : la vocation anthropologique du récit médiéval, par Jean-Jacques VINCENSINI (Univ. Tours/CESR)
  • 15h45-17h – Boccace à la cour de René d’Anjou : les  premières traductions d’œuvres romanesques d’italien en français, par Gabriel BIANCIOTTO (ancien Recteur des Universités ; ancien Directeur du CESCM)
  •  
18h30 – Médiathèque François-Mitterrand (en partenariat avec l’UFR Lettres & Langues)
Conférence de la Maison du Moyen Âge
Conférence-Lecture chantée
La musique profane médiévale : la lyrique des troubadours et des trouvères
Par Gérard LE VOT  (Univ. Lyon)

Vendredi 5 octobre

Atelier de clôture

  • 10h-12h15 – Traditions, interprétations et inventions. Les troubadours, paroles et musique, par Christelle CHAILLOU-AMADIEU (CESCM-CNRS) / Gérard LE VOT (Univ. Lyon)

[10-12 oct.] Categorising the Church II = Ordonner l’Église II

Categorising the Church II:  Clerical and monastic communities in the Carolingian World (8th-10th) / Ordonner l’Église II : Communautés cléricales et communautés monastiques dans le monde carolingien (8e-10e s.)

 

Date : Du 10 au 12 octobre.

Lieu : Poitiers, Faculté des Sciences humaines et arts, salle Crozet  du CESCM, 24 rue de la chaîne – Bâtiment E13

Entrée libre – Ouvert à tous

Mercredi 10 octobre / Wednesday 10 october

 

10h                        Accueil

10h30                  Introduction. Emilie Kurdziel et Rutger Kramer.

11h                        Keynote

Julia Barrow (U. Leeds) : Is reform an appropriate term for change in clerical communities between the ninth and the eleventh centuries?

 

« Communautés monastiques – Aquitaine »

 

13h30                  Cécile Treffort (CESCM, U. Poitiers) : La réforme monastique en Aquitaine sous Louis le Pieux : autour de quelques exemples emblématiques.

14h00                  Anne Massoni (CRIHAM, U. Limoges) : Saint-Etienne de Limoges du IXe au XIe siècle.

14h30                  Bertrand Lesoing (U. Pontificale du Latran) : Réorganisations ecclésiales et reconfigurations mémorielles dans les établissements martiniens du diocèse de Tours.

15h                        Pause

 

« Communautés monastiques – Austrasie »

 

16h15                  Rutger Kramer  (U. Vienna) : The Unbearable Timelessness of Being a Monk: Self-Reflection and Ideas of Reform in the Chronicle of Saint-Mihiel (9th-11th centuries).  

16h45                 Gordon Blennemann (U. Montréal) : L‘implication des femmes religieuses dans la réforme monastique : l’exemple des communautés de bénédictines de Metz (9e-11e s.).

17h15                  Claire Burridge (U. Cambridge) : Life in Lorsch: Exploring a Carolingian Monastic Community through Archeological Evidence.

 

Jeudi 11 octobre / Thursday 11 october

 

9h30                     Keynote : Steven Vanderputten (U. Ghent) : What did reformers want, and what did reform actually do? Perspectives on institutional and ideological change in eight- to tenth- century monasticism.

10h30                  Pause

 

« Chanoines, chanoinesses et communautés doubles 1 »

 

11h                        Emilie Kurdziel (CESCM, U. Poitiers) : Des chanoines ? Les communautés cléricales du royaume d’Italie (8e-10e siècles).

11h30                  Sarah Greer (U. St. Andrews) : ’Devoted to canonical custom’: the impact of the 816/9 reforms on the growth of Saxon female monasticism.                       

 

« Chanoines, chanoinesses et communautés doubles 2 »

 

13h30                   Anna Trumbore-Jones (Lake Forest College, Chicago) : Property, “Reform”, and the Canons of Saint-Hilaire (9th-11th centuries)

14h00                   Nathanaël Nimmegeers (CIHAM, Lyon) : Moines et chanoines dans le diocèse de Vienne.

14h30                    Brigitte Meijns (KU Leuven) : Fridugis and the Implementation of the Aachen Councils: the Canons and Monks at Sithiu (Saint-Omer).

 15h                       Pause

 

« Communautés monastiques – Neustrie »

 

16h15                   Matthew Mattingly (U. Toronto) : From Imitation to Veneration: The Cult of St. Wandrille and the Creation of a Carolingian Monastic Complex at Ninth-Century Fontenelle.

16h45                   Thomas Roche (Archives départementales de l’Eure) : Comment peut-on être normand ? La communauté monastique de Saint-Wandrille d’une réforme à l’autre (IXe-XIe s.).

 

Vendredi 12 octobre / Friday 12 october

 

9h30                     Keynote : Christian Sapin (ARTEHIS, CNRS) : Entre réformes monastiques et canoniales. Bilan archéologique en France pour le 9e siècle.

10h30                  Pause

 

“Communautés monastiques – Bourgogne”

 

11h                        Noëlle Deflou-Leca (U. Grenoble-Alpes) : Les communautés monastiques de Bourgogne du Nord jusqu’à la première moitié du XIe siècle : état des lieux.

11h30                  Thomas Greene (Texas A&M University) : Reformed Bodies: The Monastic Community of Saint-Germain in Auxerre.

 

« Perspectives »

 

13h30                   James Palmer (U. St. Andrews) : Our Computus’? Knowledge Networks and the Organisation of the Liturgy under Louis the Pious and his Heirs (c. 813-c. 877).

14h00                   Carine Van Rhijn (U. Utrecht) : Another kind of community: diocesan priests.

14h35                   Graeme Ward (U. Oxford) : Recasting Reform: Ademar of Chabannes, Amalarius of Metz and the Authority of the Carolingian Church in Eleventh-Century Aquitaine.

 


         

             

 

Poitiers : Le doyen Palazzo va passer une année à Princeton

Article paru dans La nouvelle République du Centre-Ouest le 2 septembre 2018, publié par Laurent  Favreuille et repris avec son aimable autorisation.

Voir l’article ICI


Doyen de la faculté de sciences humaines et arts de Poitiers jusqu’à jeudi dernier, Éric Palazzo a quitté son bureau de l’Hôtel Fumé pour rejoindre le prestigieux Institute for Advanced Study de Princeton. Il y restera un an.

Photo NR

Doyen de l’UFR de sciences humaines et arts de l’université de Poitiers, Éric Palazzo s’est envolé jeudi pour l’Institut de Princeton, aux États-Unis.

C’est le genre d’opportunité qui ne se refuse pas dans une carrière de chercheur. Quand Éric Palazzo a su qu’il était choisi par l’Institute for Advanced Study de Princeton pour passer une année entière aux États-Unis, il en a aussitôt parlé au président de l’université de Poitiers qui l’a félicité et lui a simplement dit : « Tu dois y aller. »
L’amphithéâtre où enseignait Albert Einstein est resté en l’état. Il faut dire que, dans le monde de la recherche universitaire, l’institut de Princeton tient lieu de Graal. Fondé dans les années trente par de riches mécènes philanthropes, il a notamment accueilli Albert Einstein lorsque le physicien a choisi l’exil outre-Atlantique. « Einstein à Princeton, c’est un peu comme la Tour Eiffel à Paris : un monument ! sourit Éric Palazzo. Il y est resté vingt ans et l’amphi où il enseignait est demeuré en l’état : on n’a touché à rien. »
Tous les ans, les quatre écoles qui composent l’institut privé (études historiques, mathématiques, sciences naturelles, sciences sociales) sélectionnent chacune une trentaine de chercheurs parmi l’élite mondiale pour leur offrir les meilleures conditions possibles. « On y a une liberté absolue », poursuit celui qui était doyen de la faculté de sciences humaines et arts de Poitiers jusqu’à fin août (David Clarys lui succède à ce poste). « J’ai pour objectif d’écrire un livre, cette année, mais on n’a aucune obligation et on n’est soumis à aucun contrôle. Il n’y a pas beaucoup d’endroits dans le monde où on permet ça. Et surtout pas en France, même s’il y a le CNRS J’y suis entré en 1992 et j’y ai bénéficié d’une certaine liberté, mais c’était dans le cadre d’un laboratoire, avec un programme bien précis. »
À Princeton, le chercheur poitevin n’aura donc pas d’obligations vis-à-vis de l’université voisine, puisque l’institut en est totalement indépendant. Mais des liens forts se sont néanmoins tissés entre ces deux structures. « J’ai déjà une quinzaine d’interventions prévues dans différentes universités américaines, détaille Éric Palazzo. Je vais donner des conférences à Columbia ou à Yale, par exemple, mais j’ai aussi été invité par un groupe d’étudiants de l’université de Washington. »
Et quand on lui demande s’il ne regrette pas de quitter son poste de doyen, deux ans à peine après sa prise de fonction, l’universitaire se montre philosophe : « Les projets que j’avais pour la faculté sont déjà en place, souligne le quinquagénaire. Cette deuxième année de mandat a été consacrée à l’élaboration de la nouvelle offre de formation et à la gestion des blocus étudiants Voir notre faculté abîmée, avec des tags et des portes cassées, ça a nuit d’une certaine manière à l’image de la ville. Mais j’ai aussi eu la satisfaction de voir se monter, au département d’histoire de l’art, une exposition au Musée Sainte-Croix dont les commissaires étaient les étudiants qui ont choisi des œuvres dans les collections du Frac (ndlr : le Fonds régional d’art contemporain). C’est une belle façon de relier une faculté à sa ville et aux institutions. »
Faire rayonner Poitiers L’ancien directeur du Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (CESCM) est surtout heureux de pouvoir faire rayonner l’université et la ville de Poitiers à l’étranger, tout en ayant l’opportunité de replonger dans la recherche. « Pendant dix ans, j’ai travaillé sur les cinq sens dans la liturgie et l’art au Moyen Age, explique le médiéviste. À Princeton, je vais travailler sur le thème de l’énergie et du mouvement dans la liturgie médiévale. Et je suis excité à l’idée de pouvoir discuter d’énergie et de mouvement avec les plus grands physiciens mondiaux. »

Bio express

 

4 mai 1963 : Naissance d’Éric Palazzo à Antony (Hauts-de-Seine).
16 février 1990 : Soutenance d’une thèse de doctorat, Histoire et archéologie des mondes médiévaux, à l’Université de Paris X-Nanterre.
1992-1999 : Chargé de recherches au CNRS, rattaché à la section « Liturgie » de l’Institut de recherche et d’histoire des textes (Orléans).
Depuis 1999 : Professeur d’histoire de l’art du Moyen Age à l’université de Poitiers.
2000-2007 : Directeur du Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (CESCM) de l’université de Poitiers.
2011-2016 : Membre senior à l’Institut universitaire de France.
2014-2018 : Directeur du département d’histoire de l’art et d’archéologie, université de Poitiers.
2016-2018 : Doyen de l’UFR sciences humaines et arts de l’université de Poitiers.
2018-2019 : Chercheur invité à l’Institute for Advanced Study de Princeton (États-Unis).

Actus CESCM 2018/10

Colloques, journées d’études et autres

 

Dans le cadre du projet De la Perse à Poitiers, Martin Aurell présentera une conférence sur « Les Comtes de Poitou et l’Orient » le vendredi 14 septembre à 18h en salle Crozet du CESCM.

***

  • Frédéric  Gerber (IR à l’INRAP),  propose le 15 septembre à 17h : Les actualités des recherches archéologiques à Poitiers, à la Société des antiquaires de l’Ouest, dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine.

***

Le CRIHAM et le CESCM co-organisent le colloque L’abbaye de Solignac : mémoires plurielles d’une très ancienne fondation (VIIe-XVIIIe siècle), du 20 au 22 septembre à l’abbaye de Solignac.

***

Du 20 au 22 septembre : Transferts culturels franco-italiens au Moyen Âge / Transferts culturali italo-francesi nel contesto medievale europeo.

Colloque organisé par la Società italiana di Filologia romanza, la Société de langues et littératures médiévales d’oc et d’oïl et la Société de Linguistique romane, sous le haut patronage de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et de la Fondation Primoli.

Avec le soutien du CESCM, de SAPRAT, Savoirs et Pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle (Paris) et d’Alithila,  Analyses littéraires et histoire de la langue (Lille).

  • 20 septembre – École pratique des Hautes Études (salle Gaston Paris)
  • 21 septembre – Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
  • 22 septembre – Sorbonne université (Amphi Guizot)

Les professeur(e)s, les doctorant(e)s et les étudiant(e)s qui souhaitent s’inscrire pour assister au colloque pourront le faire sur le site de la « Société de langues et littératures d’oc et d’oïl » : http://www.conjointures.org/


Appel à contributions  [rappels]

 

Congrès « Philologie et musicologie », IVe rencontre franco-italienne : Langues et musiques dans les corpus chantés du Moyen Âge et de la Renaissance, Morimondo, Italie du 1er au 4 juin 2019. Voir le lien : philomusi4@sciencesconf.org

***

Call for paper CESCM-IMS Kalamazoo 2019

Pour la troisième année consécutive, le CESCM, en association avec l’IMS-Paris, organise des sessions au Congrès international des médiévistes de Kalamazoo qui se tiendra dans le Michigan (USA) du 9 au 12 mai 2019. Les sessions porteront sur les transferts de produits culturels entre la France et l’espace méditerranéen au cours des XIIe et XIIIe siècles.


Projets scientifiques

 

Le projet de collaboration entre le CESCM et l’Université d’Utrecht MEDNAME, consacré à l’étude du nom dans la culture graphique médiévale, a été renouvelé pour l’année 2018. Celle-ci sera consacrée à l’écriture collective d’un essai sur cette question : https://epimed.hypotheses.org/939

***

Avec le soutien de COSME, deux équipes partenaires supportant des programmes de recherches consolidés, le Corpus des Inscriptions de la France Médiévale (CIFM) et le Corpus Burgundiae Medii Aevi (CBMA) ont mis en place le projet commun de réalisation du Corpus épigraphique bourguignon, dont les responsables sont Eliana Magnani (CNRS–LaMOP) et Estelle Ingrand-Varenne.

***

Dans le cadre du projet scientifique Aquitania monastica, Manon Durier met en valeur dans un billet le dernier numéro thématique de L’Actualité Nouvelle-Aquitaine, avec un dossier d’une soixantaine de pages consacré aux communautés de vie dans l’histoire monastique. Voir ICI


Appel à participation [rappel]

 

Transcription collaborative – Fonds d’archives du Père de la Croix : Ce projet de transcription collaborative de numérisation et de valorisation en ligne, est intégré au consortium MASA (Mémoire des Archéologues et des Sites Archéologiques) de la TGIR HumaNum auxquels sont associés HeRMA et le CESCM.

Il est proposé à chacun, chercheurs, étudiants ou public amateur, de contribuer à la transcription des documents numérisés issus du fonds d’archives, de notes et correspondance du Père de la Croix.

Voir ICI


Participations à colloque, séminaire

 

Cécile Treffort et Morgane Uberti (Casa de Velazquez) seront au Colloque – Transitions funéraires : de la cité antique à l’Église médiévale le 7 septembre à l’École française de Rome : Conception et expression du temps dans les épitaphes tardo-antiques et alto-médiévales.

Sarah Casano-Skaghammar participe au colloque Historical Network Research Conference 2018, Masaryk University, Brno (Czech Republic) le 13 septembre : Network and Familial Identity: When Network Analysis Sheds Light on a Family of French Royal Servants.

Lors du colloque international Mémoire et communautés au haut Moyen Âge (VIe-XIIe siècle) qui se tiendra à Villeneuve d’Ascq du 13 au 15 sept., interviendront Émilie Kurdziel : La chronique des custodes d’Arezzo : mémoire, histoire et communautés locales aux Xe-XIe siècles, et Lucie MalbosJarlabanke, l’homme qui refusait de « faire communauté » ? Entre mémoire individuelle et mémoire collective dans la Suède du XIe siècle.

Harmony Dewez participe au 40e Colloque de Flaran le 12 octobre : Les lieux de stockage des céréales dans les seigneuries anglaises d’après les « estimations des granges » (XIIIe-XIVe siècles).

Amicie Pélissié du Rausas donne une conférence le 20 octobre à Chatellerault dans le cadre d’une journée de l’association Guillaume de Sonnac : Saint-Louis à Taillebourg, 1242 : de la stratégie à l’Histoire.


Publications

 

Les ouvrages Moyen Âge acquis par le SCD de Poitiers d’avril à juin 2018 : https://cescm.hypotheses.org/7362

***

Dans la collection Culture et société médiévales, parution de l’ouvrage de Brînduşa Grigoriu*, Talent / maltalent  : La culture des émotions au seuil de la littérature française chez Brepols.

(* qui a soutenu sa thèse en 2010 au CESCM)

***

Parution de l’ouvrage de Michel Fauquier, Une histoire de l’Europe : Aux sources de notre monde, aux Éditions du Rocher.

***

L’ouvrage Confiance, bonne foi, fidélité La notion de fides dans la vie des sociétés médiévales (VIe-XVe siècles) publié aux Classiques Garnier sous la direction de Wojciech Falkowski et Yves Sassier, issu de plusieurs colloque dont l’un s’est déroulé au CESCM.


Divers

 

Un billet Retour de Leeds 2018 co-rédigé par Thierry Gregor, Estelle Ingrand-Varenne, Émilie Kurdziel et Pamela Nourrigeon ICI

 

 De la Perse à Poitiers par Les Clefs de Notre-Dame (dont le président de l’Association n’est autre que Laurent Hablot), est un projet interculturel et artistique inédit pour les Journées Européennes du Patrimoine (15-16 septembre 2018) en collaboration avec l’UP et dont nous vous reparlerons à la rentrée.

Voici le programme ICI

 

  • Un très sympathique billet-interview sur le stage d’Alexandre Gaudin par Manon Durier ICI
Portrait sur la fouille du château de Scorbé-Clairvaux (Cl. : M. Durier)

 

  • Dans Passion médiévistes, prenez le temps d’écouter la très belle émission Marion et les livres d’heures par Marion Loiseau, doctorante de Cécile Voyer.

 


La photothèque et son actu de rentrée !

 

La Bibliothèque universitaire Michel Foucault et le CESCM s’associent au projet De la Perse à Poitiers en présentant une exposition photographique de François Diot (du 7 au 29 septembre dans l’espace exposition Bât E18 et dans la salle Crozet et le Pôle documentaire du CESCM).

… Suivez les tweets de la Photothèque sur @polephototheque