Tous les articles par Cécile Voyer

[July 11-15 2022] : From global to local

Summer School → CUNY Hunter College, New York

From global to local: Conques as a Crossraods (9th-13th c.)

11th July

Introduction
10:00 AM → Ivan FOLETTI, Cynthia HAHN, Kristen RACANIELLO, Cécile VOYER


SESSION I / Chair → Ivan FOLETTI
10:20 AM → Kirk AMBROSE
The Tautological Inscriptions of the Conques Tympanum

11:00 AM → Kristen RACANIELLO
The “Iron Man”: Islamic Materiality and Arabic Inscriptions in the Shrine
of Sainte-Foy


SESSION II / Chair → Cécile VOYER
2:00 PM → Éric SPARHUBERT
Sainte-Foy of Conques and Beyond: Making the Holy Body Visible and Promotional Strategies in Romanesque Architecture
2:40 PM→ Martin F. LEŠÁK
Landscape, Liturgy, and Sainte-Foy: Rituals in and Around Medieval Conques
3:40 PM → Sabina ROSENBERGOVÁ
Conques’ Monastic Landscape: From Geological Reality to Hagiographic Imagination
4:20 PM → Michele Luigi VESCOVI
Conques: Monastic Network, Artistic Practices

12th July

CONQUES AND ITS NETWORKS
SESSION III / Chair → Cynthia HAHN
10:00 AM → Vincent DEBIAIS
Portals as Epigraphic Pages: Describing the Path of Light in Conques and Beyond
10:40 AM → Zuzana FRANTOVÁ
The Virgin of Beaulieu: The Engagement
of Silver and Vermeil in the Liturgical Drama
11:20 AM → Bissera PENTCHEVA
Audiovision: Image and Chant at Sainte-Foy in Conques

SESSION IV / Chair → Herbert KESSLER
2:00 PM → Lei HUANG
Memory Between Tradition and Modernity:
Odolric’s Historicism and Bégon’s Promotion
of Image in Romanesque Conques
2:40 PM → Adrien PALLADINO
The Myth of Byzantium on the Way
to Conques
3:40 PM → Janet MARQUARDT
Rouergue Roman: Zodiaque’s Conque

13th July

SACRED ARCHITECTURE AND MEMORY
9 AM → Poitiers Day
Vincent DEBIAIS, Marjolaine MASSÉ,
Angelica PICARIELLO, Éric SPARHUBERT,
Cécile VOYER
Elina GERSTMAN, Mapping the Tympanum
3 PM → Organization of 2023 Conference

14th July

LANDSCAPE, CARTOGRAPHY,
AND PRE-MODERN NETWORKS
9AM → Hertziana Day
Adrian BREMENKAMP, Tanja MICHALSKY,
Elisabetta SCIROCCO, Sabina ROSENGOVÁ,
Tanja MICHALSKY, Antonino TRANCHINA
3PM → Final Book Structure
and Brainstorming

15th July

ACTIVATING SPACES AND OBJECTS
9 AM → Brno Day
Philippe CORDEZ, Jana ČERNOCKÁ,
Klára DOLEŽALOVÁ, Karolina FOLETTI,
Zuzana FRANTOVÁ, Katarína KRAVČÍKOVÁ,
Martin F. LEŠÁK, Adrien PALLADINO,
Kristen RACANIELLO, Pavla TICH


This workshop is organized as a part of the project Conques
in the Global World. Transferring Knowledge: From Material
to Immaterial Heritage (H2020_MSCA-RISE 101007770).

Voir le lien ICI

  

[12 mai 2022] Treizièmes rencontres du GRIM (Paris) : Les états du corps en images

 Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale / IMAGO

Treizièmes Rencontres du GRIM

“Les états du corps en images”

 

 Date : Jeudi 12 mai 2022

Lieu : Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari, INHA, 2 rue Vivienne ou 6 rue des Petits- Champs – 75 002 Paris

Métro : Ligne 3 : Bourse Lignes 1 et 7 : Palais Royal – Musée du Louvre Lignes 7 et 14 : Pyramides

Accueil INHA : 01 47 03 89 00 –  www.inha.fr

 

Organisé par le CESCM, l’Université Paris I et l’INHA.


PROGRAMME

 

10h – Introduction

10h10  – Christian HECK (professeur émérite d’histoire de l’art médiéval, université de Lille) : Pour une anthropologie des positions du corps dans l’art médiéval

10h30 – Jean-Louis WALTER (chercheur indépendant) : Le corps mis en scène dans la Genèse de Moutier-Grandval et ses soeurs carolingiennes ; une vision anthropologique évolutive entre 833 et 875

10h50 – Discussion et pause

11h20 – Gabrielle SCHMID (doctorante, université de Poitiers) : Le Christ androgyne : un corps pénétrable ?

11h40 – Sabine MAFFRE (Conservatrice au département des manuscrits de la BNF, doctorante, université de Poitiers) : Abel et Caïn ou le miroir inversé : du corps exemplaire au corps réprouvé

12h – Discussion

12h15 – Pause déjeuner

14h – Sébastien BIAY (chercheur indépendant) : Combattre, résister, succomber : les corps à l’épreuve du mal dans l’art roman

14h30 – Marjolaine MASSE (doctorante, université de Poitiers) : Le rôle du corps en dévotion dans les images des puissants : l’exemple de l’évangéliaire d’Egmond

14h50 – Discussion

15h10 – Emeric RIGAULT (doctorant, université Toulouse-Jean Jaurès) : Corps, danse et martyre dans l’enluminure ottonienne.

 15h30 – Carlyne HENOCQ (doctorante, université Toulouse-Jean Jaurès) : Du corps martyrisé au corps glorieux : pour une lecture eucharistique du décor mural peint de l’autel nord de la chapelle Galilée (cathédrale de Durham)

15h50 – Discussion et pause

16h20 – Cécile MARUEJOULS (doctorante, université de Poitiers) : De la pécheresse à la sainte : mise en images et mise en signes du changement d’état de Marie l’Égyptienne

16h40 – Juliette BOURDIER (Maître de conférences, Université de Charleston) : Le corps de la mère du Christ, Manuscrit de Courtanvaux (c. 1464)

17h – Discussion

 

 

[24 janvier 2022] Les rencontres imago/2

Enluminure, Paris, BnF, ms. gr. 510, f° 355.

La deuxième des rencontres IMAGO de l’année 2021-2022 se tiendra le lundi 24 janvier au CESCM à 18h30 (salle Crozet)

 

Ivan FOLETTI, professeur d’histoire de l’art médiéval à l’Université de Brno et chercheur invité au CESCM, présentera ses réflexions sur

 

Le livre sur le trône, une image de l’orthodoxie dans la Méditerranée de l’Antiquité tardive (et au-delà).

Les rencontres IMAGO sont consacrées aux images médiévales, aux signes, aux formes et  aux représentations. Ouvertes à toutes et à tous, elles sont pensées comme un espace de discussion autour d’un sujet, d’un thème, un dossier.

Nous espérons tous vous retrouver, chères et chers collègues, chères et chers ami.e.s, chères et chers étudiant.e.s, le 24 janvier, et sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Ouvert à tous les étudiant.e.s et personnels de l’université de Poitiers.

Contact : cecile.voyer@univ-poitiers.fr

 

Appel à communications : Les états du corps en images (mai 2022)

Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale / IMAGO

Treizièmes Rencontres du GRIM
Le jeudi 12 mai 2022- Paris, INHA, salle Demargne

Appel à communications

Le GRIM – Groupe de Recherches en iconographie médiévale – est un collectif académique fondé par Christian Heck, qui s’intéresse à l’analyse et l’interprétation des œuvres du Moyen Âge, mais aussi aux corpus et bases d’images qui les rendent possibles. Il est dorénavant lié à IMAGO, association d’historiens de l’art sise au CESCM de Poitiers, et porté par un nouveau comité scientifique (Isabelle Marchesin, conseillère scientifique du domaine histoire de l’art médiéval, INHA ; Charlotte Denoël, Conservateur en chef, service des manuscrits médiévaux, BnF ; Anne-Orange Poilpré, MCF, Université Paris 1/HiCSA ; Cécile Voyer, Pr, Université de Poitiers/CESCM).

Le GRIM organise des conférences ponctuelles (Les rencontres Imago, au CESCM de Poitiers) et des journées d’études (à l’Institut national d’histoire de l’art, à Paris), qui sont ouvertes à tous, tout en donnant une place notable aux doctorants et aux jeunes chercheurs (dès le Master 2).

Comme pour les précédentes journées du GRIM, les communications dureront 20 mn. Elles seront dédiées aux questions de méthodologie et d’historiographie, et non à la présentation générale des fruits d’une recherche. Elles éviteront les longues descriptions énumératives, pour se concentrer sur des dossiers précis, et s’attacheront à en expliciter les cadres théoriques.

La journée d’étude du 12 mai 2022, qui aura lieu à l’INHA (salle Demargne ), s’intitule :  

Les états du corps en images

Depuis les deux dernières décennies, les historiographies médiévistes anglo-américaine et  européenne se sont emparées de la question de la matérialité et de la perception sensible des œuvres.

Au-delà de la matérialité et de la sensorialité, une question mérite d’être explorée, dont l’horizon d’anthropologie religieuse est fondamental pour la compréhension des images et des comportements : celui des états du corps, rendus visibles par des ornements, des traits anatomiques des mouvements spécifiques, et par des situations singulières dans les lieux et les espaces des images. Or, figurer le corps suppose un recours à une grande variété d’approches et de moyens plastiques : dissimulé par son vêtement ou révélé par la nudité, montré entièrement ou partiellement, marqué ou non par des caractères sexués, exalté dans sa chair et son volume par un rendu tridimensionnel, ou sublimé par l’abstraction. Bien qu’ayant renoncé un temps à la représentation en ronde-bosse, l’art médiéval repense la représentation du corps, autorisant une forme de séduction physique à travers la figuration, notamment à partir de la fin du XIIe siècle.  

Le corps est omniprésent dans les images médiévales car son intérêt est sans cesse renouvelé par l’éventail de possibles presque infini qu’il offre. Il est en effet considéré comme un instrument dont le chrétien dispose. Autrement dit, il est neutre et peut conduire au meilleur comme au pire, siège des faiblesses humaines, mais aussi voie du Salut. Le refus du dualisme entre corps et âme – contre toute la tradition antique – s’explique par la revalorisation de la chair liée à l’incarnation du Christ (« la chair est le gond du Salut » explique Tertullien). Toutes ces manières de concevoir le corps en image renvoient bien sûr à sa valeur anthropologique, mais aussi à une capacité à traduire, par le travail plastique et visuel, différents niveaux de conscience, de connaissance ou d’ignorance. Au-delà de sa présence, on s’interrogera sur ce que le figuré exprime de l’état du corps tour à tour pécheur, souffrant, contraint, martyrisé, transcendé par l’esprit, ressuscité, glorieux, divin, objet d’adoration dont la substance se manifeste dans les espèces eucharistiques.

Ces corps en images sont à considérer en fonction de l’environnement iconique qu’ils peuplent, mais aussi en tenant compte du contexte, notamment celle de la mise en visibilité des images. En outre, cette journée permettra d’aborder les questions de simulacre, de séduction, d’imaginatio, propres aux images mais aussi de mesurer l’apport des études comportementales à notre discipline. À partir d’études de cas, il s’agira donc de considérer la rencontre entre la représentation et son support, et de rendre compte des méthodes d’analyse engagées dans l’étude.

Les propositions de communications se feront par retour du formulaire ci-joint en courrier attaché avant le vendredi 21 janvier 2022, à l’adresse suivante : imago.grim.contact@gmail.com

L’accès aux Rencontres du GRIM est ouvert à tous, et les étudiants de licence et de Master sont cordialement invités à venir écouter les conférenciers. Le GRIM ne disposant d’aucun budget, les intervenants et les auditeurs s’adresseront aux centres de recherche dont ils dépendent pour une éventuelle prise en charge des frais.

Le programme définitif sera établi et diffusé mi-avril, envoyé par e-mail à toutes les personnes inscrites, et également disponible sur le site du CESCM : https://cescm.labo.univ-poitiers.fr/la-formation/grim-imago/

Les Responsables du GRIM

 

Call for paper | From Global to Local: Conques as a Crossroads (9th–13th c.)

From Global to Local: Conques as a Crossroads (9th–13th c.)

July 11–15, 2022 | CUNY Graduate Center, New York

Organizers | Ivan Foletti, Cynthia Hahn, Kristen Racaniello, Cécile Voyer

This workshop is organized as a part of the project Conques in the Global World. Transferring Knowledge: From Material to Immaterial Heritage (H2020_ MSCA-RISE 101007770)

This workshop will explore the expanded cultural context within which Conques became a major crossroads of premodern Europe. As one of the fundamental stops on the road to Compostela, Conques flourished during the 11th and 12th centuries and has maintained an important role for the region and for European culture ever since.

Primarly, this workshop attempts to frame the “Conques phenomenon” within a broad cultural horizon, with a focus on the constitutive elements that can be observed in Conques itself. Aspects of study might range from female saint’ cults within the Carolingian and Ottonian world to the analysis of the sacred staging. Above all, we wish to focus on the immaterial, performative environments at the intersection of bodies, practices, and community identity with a special focus on memory (e.g., music, liturgy, political and ideological environment, as well as inherited and shared historical temporality).

An analysis of the architecture will be central. The building and its community bounds were triply reinforced in their interrelation with the works they contain, in the ideological and aesthetic expressions of religious and cultural practices, and via referenced traditions and authorities.

Also relevant are many other and varied questions such as a consideration of networks of socio-economic exchange in 9th to 13th century Europe; the study of the cult, circulation, and commodification of relics; analysis of the experience of premodern pilgrimages, and study of the visual cultures which constituted the common language for a nascent Europe.

Inter- and transdisciplinary papers are particularly welcome, as well as papers that compare or unite Conques with other major sites of premodern art and culture. We aim to bring together scholars from different fields of studies, including, but not limited to art history, history, anthropology, archaeology, music history, religious studies, as well as philology.

The conference is financed by the MSCA-Rise Horizon 2020 project scheme of the European Union, and will provide partial or complete funding of travel expenses as well as full accommodation.


Paper proposals of no more than one pages, accompanied by a short cv, shall be submitted until January 15th.

Acceptance notification will be sent by January 31st

Submission | Abstracts should be sent to:

Ivan Foletti (foletti@phil.muni.cz)

or Kristen Racaniello (kristen.racaniello@gmail.com)


 This workshop is organized as a part of the project Conques in the Global World. Transferring Knowledge: From Material to Immaterial Heritage (H2020_ MSCA-RISE 101007770)