Tous les articles par Cécile Voyer

[13 juin 2024] : 15e rencontres GRIM-IMAGO

15e rencontres GRIM-IMAGO

Animal, animalité, bestialité dans les images médiévales

 

Date : 13 juin 2024

Lieu : INHA, 2 rue Vivienne, 75002. M° Bourse ou Palais Royal – Salle Demargne (dans la Galerie Colbert)

Métro : Ligne 3 : Bourse Lignes 1 et 7 : Palais Royal – Musée du Louvre Lignes 7 et 14 : Pyramides

 

Accueil INHA : 01 47 03 89 00 –  www.inha.fr

PROGRAMME

10h / Introduction

10h15 / Pierre-Olivier Dittmar, L’animal comme image dans l’occident médiéval 

11h / Raphaël Demès, Phénix ou harpie ? Le cas d’un oiseau à tête humaine sur le linceul du comte de Castille, Sancho García (965-1017)

11h30 / pause

11h45 / Kshanti Gamage, La crosse serpentiforme en émail de l’Œuvre de Limoges (1190-1230) : représentation et performance

12h15 / Angélique Ferrand, Voir autrement le Cancer de Sant Pere de Sorpe (XIIe siècle) : d’une vermine anthropocéphale aux souffrances de Job

12h45 / Déjeuner

 14h15 / Rémy Cordonnier, In medio bove atque leonis. Indices iconographiques d’un probable usage judiciaire du porche méridional de Notre-Dame de Saint-Omer au Moyen Âge central

15h / Alexis Minault, Conchiée ou conchylliologique ? La chevalerie selon l’herméneutique des duels dérisoires : les affrontements (d’)hybrides dans les marginalia gothiques

15h30 / Pause

15h45 / Chloé Gourgues, Animaux, hybrides et humains tenants héraldiques dans les sceaux bretons de la fin du Moyen Âge

16h15 / Marie Piccoli-Wentzo, Les animaux font ils le paysage ? Parcourabilité, scénographie et rapport au spectateur dans les images érémitiques en Italie XIVe XVe siècles

Comité scientifique : Mathieu Beaud (MCF, Université de Lille / IRHIS), Bertrand Cosnet (MCF, Université de Lille / IRHIS), Charlotte Denoël (Conservateur en chef, service des manuscrits médiévaux, BnF), Anne-Orange Poilpré (PR, Université Paris 1/HiCSA), Ambre Vilain (MCF, Université de Nantes / CReAAH), Cécile Voyer (PR Université de Poitiers/CESCM).

Le GRIM organise des conférences ponctuelles (Les rencontres Imago, au CESCM de Poitiers), les Rendez-vous du GRIM (en visioconférence) et des journées d’études (à l’Institut national d’histoire de l’art, à Paris). Les journées d’études sont ouvertes à tous, tout en donnant une place privilégiée aux doctorants et aux jeunes chercheurs (dès le Master 2).

[14 juin 2024] Rencontres imago#3

La troisième des rencontres IMAGO de l’année 2023-2024 se tiendra le vendredi 14 juin au CESCM à 12h30 (salle Gaston Berger)
Saint jean mesurant le temple, beatus de saint sever, fol. 150v
 
P. Scott Brown, Professor of Art History, Department of Art, Art History & Design, University of North Florida, présentera ses réflexions sur :
 
La mise en scène du Beatus de Saint-Sever : Son contexte monumental dans le portail et l’antéglise du transept nord de l’abbaye.
 

 

Il s’agit d’une présentation-discussion informelle à l’heure du déjeuner : pensez à apporter votre repas. Des boissons seront à votre disposition.

 

Les rencontres IMAGO sont consacrées aux images médiévales, aux signes, aux formes et  aux représentations. Ouvertes à toutes et à tous, elles sont pensées comme un espace de discussion autour d’un sujet, d’un thème, un dossier.

 

Nous espérons tous vous retrouver, chères et chers collègues, chères et chers ami.e.s, chères et chers étudiant.e.s, le 14 juin, et sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

 

Contact : cecile.voyer@univ-poitiers.fr

[4 avril 2024] rencontres imago #2

La deuxième des rencontres IMAGO de l’année 2023-2024 se tiendra le jeudi 4 avril au CESCM à 12h15 (salle Gaston Berger)

 

Rowanne Dean est une doctorante en histoire de l’art à l’Université de Chicago, où elle prépare une thèse sur les notions de technicité, de compétence et de virtuosité en orfèvrerie à la fin du Moyen Âge1. Elle est lauréate du  Paul Mellon Fellow au Center for Advanced Studies in the Visual Arts, de 2023 à 2026.

Elle présentera ses réflexions sous le titre de :

Double Standard : Les pierres précieuses comme représentations fabriquées à la fin du Moyen Âge

L’artefact, objet de la présentation, est le Calvaire-reliquaire de la Vraie Croix de Binche (Belgique), donné par Marguerite d’York au chapitre de Saint-Ursmer. Il a probablement été fabriqué à Paris durant la première moitié du XVe siècle et offert en 1479 à Marguerite d’York.  

Il s’agit d’une présentation-discussion informelle à l’heure du déjeuner : pensez à apporter votre repas. Des boissons seront à votre disposition.

Les rencontres IMAGO sont consacrées aux images médiévales, aux signes, aux formes et  aux représentations. Ouvertes à toutes et à tous, elles sont pensées comme un espace de discussion autour d’un sujet, d’un thème, un dossier.

Nous espérons tous vous retrouver, chères et chers collègues, chères et chers ami.es, chères et chers étudiant.es, le 4 avril, et sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Contact : cecile.voyer@univ-poitiers.fr

  1. “Valuing Virtuosity: Goldsmiths’ Work in Northwestern Europe, c. 1350–1500” []

[12 avril 2024] Les master class du CESCM #3

Inscription sans frais auprès du secrétariat du CESCM avant le 3 avril   : secretariat.cescm@univ-poitiers.fr

Le CESCM lance ses Master Class, à travers des sessions d’une journée ou deux journées où une chercheuse ou un chercheur partage à la fois son expérience et sa maîtrise d’un objet de recherche ou d’une pratique, et propose aux participants un véritable dialogue sur le sujet au programme. La particularité d’une Master Class est qu’elle repose sur une spécialisation sur une thématique donnée et une complète immersion dans le sujet. Formation intensive à la recherche par la recherche, ces journées de Master Class offrent aux jeunes chercheurs (en doctorat) et aux étudiant.es en Master un temps propice à l’échange, à la circulation des idées et à la construction de la pensée.

Lointain Moyen Âge : étudier l’art des VIe-IXe siècles

csm_KGM_Burse_von_Enger_973bfa1f0b

 Date : 12 avril 2024, 10h-17h

Lieu : CESCM (salle Crozet) – Hôtel Berthelot, 24 rue de la Chaîne – POITIERS

 

Ouverts aux doctorant.es et étudiant.es de Master, spécialisé.es dans les études médiévales.

Pour la prise en charge de vos frais de transport et d’hébergement, pensez à solliciter votre laboratoire et votre École doctorale.

 Le déjeuner est offert 


Anne-Orange Poilpré, professeure d’histoire de l’art médiéval à l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne propose une master class consacré à la culture visuelle et à l’image médiévale du haut Moyen Âge.

Coincés entre la fin de l’Antiquité et et la splendeur monumentale de l’époque romane, les premiers siècles du Moyen Âge ne s’approchent pas aisément. Peu d’édifices sont conservés en élévation et il faut se frotter aux objets, notamment aux manuscrits enluminés, pour pouvoir prendre la mesure de ce qu’était la production artistique et visuelle de cette période. L’Europe est alors en pleine mutation, entre la subsistance des anciens cultes polythéistes et la progression de la christianisation. L’étude des œuvres, et en particulier des images, révèle une grande créativité plastique et conceptuelle, bien loin de l’idée d’un âge sombre léguée par l’historiographie du début du 20e siècle.

Anne-Orange Poilpré présentera son parcours et différents dossiers de recherche autour d’enjeux marquants (après l’Empire romain, la construction d’un langage visuel chrétien, définir la fonction de l’image).

Georges Pon (1938-2023)

 

Georges Pon, membre du CESCM, Maître de conférence en histoire médiévale, retraité depuis 1998, nous a quitté le 29 décembre 2023.

 Agrégé d’histoire, Georges Pon est devenu, en 1968, assistant d’histoire du Moyen Âge, puis maître de conférence en 1974 à l’université de Poitiers. Grand érudit, traducteur hors pair, éditeur rigoureux, Georges Pon était aussi très investi dans son rôle d’enseignant. Il a contribué très largement à la vie intellectuelle de sa discipline par des recensions régulières dans les Cahiers de Civilisation médiévale. Étudiant parisien, il avait choisi pour son premier poste la ville de Poitiers parce qu’il connaissait le CESCM ; un lieu de recherche qu’il a contribué à faire vivre grâce à son engagement sans faille et dont il a écrit l’histoire en 2004. Il en a, par ailleurs, assuré le secrétariat général pendant dix ans. Notre collègue a également été un membre actif de la société d’études médiévales.

Georges Pon “a privilégié le travail d’équipe, l’érudition, mais en même temps montré le souci de faire connaître par la traduction à un plus vaste public les textes médiévaux. C’est pour lui la «vraie gloire», une gloire durable” (Edina Bozoky et Jean-Luc Terradillos, Actualités Nouvelle-Aquitaine, n° 121, 2018, p. 56).

Voici l’entretien publié dans L’Actualité Nouvelle-Aquitaine n° 121 où il nous livre en toute modestie son parcours d’érudition, de l’histoire économique à l’histoire religieuse en passant par les traductions du latin et les éditions critiques.