Tous les articles par Cécile Voyer

[1er mars 2023] Les Master Class du CESCM #1

Inscription sans frais auprès du secrétariat du CESCM avant le 20 février : secretariat.cescm@univ-poitiers.fr

Le CESCM lance ses Master Class, à travers des sessions d’une journée ou deux journées où une chercheuse ou un chercheur partage à la fois son expérience et sa maîtrise d’un objet de recherche ou d’une pratique, et propose aux participants un véritable dialogue sur le sujet au programme. La particularité d’une Master Class est qu’elle repose sur une spécialisation sur une thématique donnée et une complète immersion dans le sujet. Formation intensive à la recherche par la recherche, ces journées de Master Class offrent aux jeunes chercheurs (en doctorat) et aux étudiants en Master un temps propice à l’échange, à la circulation des idées et à la construction de la pensée.

La fabrique des émotions

 

Date : 1er mars 2023, 10h-17h

Lieu : CESCM (salle Crozet) – Hôtel Berthelot, 24 rue de la Chaîne – POITIERS

Ouverts aux doctorant.e.s et étudiant.e.s de Master, spécialisé.e.s dans les études médiévales

 


Damien Boquet, professeur d’histoire médiévale à l’Université d’Aix-Marseille propose une Master Class consacrée aux émotions au Moyen Âge.

La journée est organisée en deux temps, une présentation intitulée « L’histoire des émotions ; passé, présent, futur d’une aventure collective » et un atelier « Faire l’histoire des émotions » à partir de cas concret (La honte au féminin : entre domination et émancipation – à partir de la vita de Lutgarde d’Aywières par Thomas de Cantimpré- ; La colère d’Henri II contre Thomas Becket : les deux corps émotionnels du roi ; Homosexualité et amour : les sodomites peuvent-ils tomber amoureux ?)

Carnet de recherches “EMMA – Les émotions au Moyen Âge” : https://emma.hypotheses.org/

Vient de paraître : D. Boquet, P. Nagy et L. Zanetti Domingues (dir.), Histoire des émotions collectives. Épistémologie, émergences, expériences, Paris, Classiques Garnier, 2022.

 

[30 janvier 2023] rencontres IMAGO/1

Rencontres IMAGO – AXE 3

 

La première des rencontres IMAGO de l’année 2022-2023 se tiendra le lundi 30 janvier au CESCM à 13h30 (salle Crozet)

 

Mathieu Beaud, Maître de Conférence en Histoire de l’art, Université de Lille, IRHIS (Institut de Recherches historiques du Septentrion UMR 8529) présentera ses réflexions sur :

Les chapiteaux du rond-point du chœur de Saint-Pierre de Chauvigny : Remarques méthodologiques pour l’étude d’un décor monumental.

Les rencontres IMAGO sont consacrées aux images médiévales, aux signes, aux formes et  aux représentations. Ouvertes à toutes et à tous, elles sont pensées comme un espace de discussion autour d’un sujet, d’un thème, un dossier.

Nous espérons tous vous retrouver, chères et chers collègues, chères et chers ami·e·s, chères et chers étudiant·e·s, le 30 janvier, et sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Contact : cecile.voyer@univ-poitiers.fr

 

 

 

Concours CNRS « Chercheurs et chercheuses 2023 » (sections 32 et 35)

Le CESCM invite les candidat·e·s au concours CNRS « Chercheurs et chercheuses 2023 » (sections 32 et 35), demandant le rattachement à notre laboratoire en cas de réussite, à nous adresser un dossier afin d’obtenir une lettre d’accueil1. 

 

Le dossier doit comporter les éléments suivants :

– le projet de recherche présenté au CNRS (version provisoire le cas échéant, à condition qu’elle permette de se prononcer sur l’opportunité d’un accueil) ;

– un CV avec la liste complète des publications ;

– le rapport de soutenance de thèse (si disponible) ;

– une lettre d’accompagnement expliquant le choix du CESCM comme laboratoire de rattachement.

 

Le CESCM apportera son aide au candidat pour le concours (relecture du projet de recherche et préparation à l’audition)
 
Le dossier doit être adressé au CESCM, par courriel uniquement : direction.cescm@univ-poitiers.fr
 
Lien vers la page du CNRS expliquant le concours : https://www.cnrs.fr/fr/concours-ch
 
Le guide du candidat ICI
 
Les postes de la section 32 Mondes Anciens et Médiévaux
 

N° 32/02 : 5 chargés de recherche classe normale, dont prioritairement :

 1 chargé de recherche de classe normale sur le thème ” Les sociétés antiques et médiévales face aux variations climatiques et aux changements environnementaux ” ;

 1 chargé de recherche de classe normale sur le thème ” Images et cultures visuelles dans l’Europe médiévale “.

 
Les postes de la section 35 : Philosophie, littérature et arts

N° 35/02 : 4 chargés de recherche de classe normale, dont prioritairement :

– 1 chargé de recherche de classe normale sur le thème ” Humanités environnementales ” ;

– 1 chargé de recherche de classe normale sur le thème ” Littératures, arts ou philosophies extra-européennes “.

 
Les inscriptions seront ouvertes du lundi 5 décembre 2022 à 13h au jeudi 5 janvier 2023 à 13h.
 
Déroulement des concours :
  • Décembre-janvier : affichage des offres et inscription en ligne.
  • De février à mai : phase d’admissibilité (étude des dossiers et auditions, ces dernières n’étant pas systématiques pour les concours de directeur de recherche). 
  • De mai à juillet : phase d’admission (jury d’admission).
  • 1er octobre: nomination et prise de fonctions (avec possibilité de report au 1er du mois suivant jusqu’au 1er février N+1)

  1. Suite à parution au JO du 2 déc. 2022 : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000046678571 []

Appel à communication – 14èmes rencontres du GRIM-IMAGO

Appel à communication

Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale / IMAGO

Quatorzièmes Rencontres du GRIM
Jeudi 8 juin 2023- Paris, INHA

Le GRIM – Groupe de Recherches en iconographie médiévale – est un collectif académique fondé par Christian Heck, qui s’intéresse à l’analyse et l’interprétation des œuvres du Moyen Age, mais aussi aux corpus et bases d’images qui les rendent possibles. Il est dorénavant lié à IMAGO, association d’historiens de l’art sise au CESCM de Poitiers, et porté par un comité scientifique (Charlotte Denoël, Conservateur en chef, service des manuscrits médiévaux, BnF ; Isabelle Marchesin, MCF HDR, Université de Poitiers/CESCM ; Anne-Orange Poilpré, MCF HDR, Université Paris 1/HiCSA ; Cécile Voyer, Pr, Université de Poitiers/CESCM).

Le GRIM organise des conférences ponctuelles (Les rencontres Imago, au CESCM de Poitiers) et des journées d’études (à l’Institut national d’histoire de l’art, à Paris), qui sont ouvertes à tous.

Une place privilégiée est accordée aux interventions des jeunes chercheurs (dès le Master 2).

Les communications durent 20 mn. Elles sont dédiées aux questions de méthodologie et d’historiographie, et non à la présentation générale des fruits d’une recherche. Elles éviteront les longues descriptions énumératives, pour se concentrer sur des dossiers précis, et s’attacheront à en expliciter les cadres théoriques.

La création artistique à l’épreuve des héritages : continuités, mutations, ruptures

(Jeudi 8 juin 2023, Paris, INHA)

Qu’est-ce que créer au Moyen Âge ? La culture de cette époque, où les mots « art » et « artiste » n’ont pas leurs significations modernes et où l’Église a longtemps généré l’essentiel des commandes, est marquée par des références permanentes aux autorités du passé. En outre, le seul geste authentiquement créateur est celui de Dieu à l’origine du monde et ne peut être égalé. S’appuyer sur une tradition, se prévaloir d’un héritage intellectuel ou esthétique explicite est ainsi revendiqué comme la seule manière de créer de la pensée : « des nains hissés sur les épaules de géants », selon la célèbre expression que Jean de Salisbury attribue à son maître, Bernard de Chartres. De nombreuses publications se sont penchées sur cette façon de faire naître du neuf à partir de l’ancien (Des nains ou des géants ? Emprunter et créer au Moyen Âge, éd. C. Andrault-Schmitt, E. Bozoky, Poitiers, 2016 ; Créer créateurs, créations, créatures au Moyen Âge, éd. F. Besson, V. Griveau-Genest, J. Pilorget, Paris, 2019 ; Les modèles dans l’art du Moyen Âge (XIIe-XVe siècles), éd. L. Terrier Aliferis, D. Borlée, Turnhout, 2018) et l’on souhaite ici poursuivre ce questionnement autour de l’image. La recherche récente dans ce domaine, réceptive aux apports de l’anthropologie historique, a montré combien ce versant de la production intellectuelle fait preuve d’une remarquable inventivité à exprimer, par les moyens du visuel, une conception du monde agencée par la cosmologie chrétienne en jouant de nombreux effets de continuité et de nouveauté. Comment l’image procède-t-elle pour faire vivre cette inscription dans une tradition visuelle tout en élaborant de nouvelles formulations ? Imiter et répéter des formules visuelles est-il antinomique à l’inventivité d’une démarche créatrice, et comment les types et les langages visuels se transmettent-ils et sont-ils adaptés ? L’expression de la permanence divine est-elle contradictoire avec l’idée de mutation ou de renouveau ?  Revendiquer un héritage, notamment celui du passé antique, revient-il à souscrire à toute ses implications ? Y a-t-il des types d’œuvres plus sujets que d’autres au poids des héritages ? Dans l’affirmation d’une continuité avec le passé, l’image peut-elle exprimer de nouvelles notions ? On s’interrogera également sur le rôle des conditions d’usage, des matériaux et des types de supports dans l’émergence d’un énoncé visuel de format inédit.

À partir d’études de cas qui s’attacheront à mettre en évidence leur méthodologie, les interventions de cette journée interrogeront la notion de création dans la production des images médiévales, confrontée aux nécessaires continuités et héritages qui structurent par ailleurs la pensée médiévale.

Les propositions de communications (accompagnées d’un CV) sont attendues avant le vendredi 27 janvier 2023, à l’adresse suivante : imago.grim.contact@gmail.com

Une réponse sera donnée à la fin du mois de février au plus tard.

Le programme définitif sera diffusé par mail et réseaux sociaux, également disponible sur le site du CESCM : https://cescm.labo.univ-poitiers.fr/la-formation/grim-imago/

L’accès aux Rencontres du GRIM est ouvert à tous, et les étudiants de licence et de Master sont cordialement invités à venir écouter les conférenciers. Le GRIM ne disposant d’aucun budget, les intervenants et les auditeurs s’adresseront aux centres de recherche dont ils dépendent pour une éventuelle prise en charge des frais.

Les responsables du GRIM-IMAGO