Tous les articles par Ambre Lamy

Découverte du monde de la recherche par une stagiaire de 3ème, au CESCM

Mon stage de Troisième au Centre d’Études Supérieurs de Civilisation Médiévale (CESCM) du 25 au 29 novembre 2019.

Le CESCM c’est quoi ? Si je devais définir le CESCM je dirais des passionnés ouverts et agréables. Ouverts et agréables pourquoi ? Tout simplement pour l’ambiance et le simple fait qu’ils m’aient accueillie et aient accepté de répondre à mes questions, même si quelques fois elles étaient répétitives. La première fois que je suis venue, ce qui m’a frappé, c’est le cadre de travail qui, je trouve, est très agréable visuellement.

Durant mon stage j’ai pu, grâce à Carolina Sarrade (archéographe CNRS) mon maître de stage, rencontrer énormément de professionnels et aussi deux doctorants qui m’ont expliqué l’objectif et ce que l’on fait durant une thèse : j’espère Madame Boisseau et Monsieur Grégor que vous réussirez ! J’ai pu découvrir des métiers que je ne connaissais pas forcément comme l’archéographie ou l’hagiographie. Tous les professionnels m’ont à chaque fois parlé avec des exemples pour les appuyer donc j’ai vraiment bien pu visualiser leur profession.

J’ai aussi eu l’occasion de visiter l’église de Saint-Hilaire avec l’histoire de l’église au Moyen Âge racontée par Monsieur Robert Favreau (professeur émérite en épigraphie médiévale) qui s’exprimait d’une manière qui vous donne envie de vous intéresser à l’histoire de cette église. Suite à cela, c’est Cécile Voyer (professeur en histoire de l’art médiévale) qui nous a expliqué les différentes peintures murales de l’église et j’ai donc pu en apprendre plus sur les personnages de l’époque. 

Pendant ce stage j’ai aussi eu la chance de pouvoir aller visiter le fonds ancien de la bibliothèque universitaire avec Anne-Sophie Traineau-Durozoy, responsable du fonds ancien,  et feuilleter l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert ainsi qu’un livre du XVIème siècle, un livre colorié à la main et voir la 2ème édition de la campagne d’Égypte par Napoléon Bonaparte.

Parmi ces professionnels il y a eu aussi deux archéologues : Nicolas Prouteau (maître de conférences en archéologie médiévale) qui est spécialisé dans l’archéologie du bâti du Moyen Âge et Mathilde Carrive (Maître de conférence en Histoire de l’art et Archéologie antiques au laboratoire Herma) qui est spécialisée dans le décor et l’architecture du monde romain et spécifiquement la peinture murale. Tous les deux m’ont montré le laboratoire d’archéologie et bien expliqué leur métier et la différence entre les archéologues. Parmi tous ces chercheurs il y a aussi ceux qui font communiquer toutes ces recherches, c’est le personnel administratif, comme par exemple Vanessa Ernst-Maillet (chargée de l’édition scientifique et la communication), par le biais des réseaux sociaux ou sur des sites. Il y a aussi la revue des Cahiers de Civilisation médiévale dirigée par Flavie Grout (éditrice) accompagnée d’Isabelle Santoire au service de la bibliographie (BCM et IBM). Pour finir j’ai rencontré la photographe du CESCM, Lisa-Oriane Crosland avec qui j’ai pu voir le besoin de précision pour faire une photo ! Pour moi on vient, on prend une photo et c’est bon on change d’œuvre … mais non ! 

Dans ce stage j’ai découvert de nouveaux métiers, des professionnels passionnés et une bonne ambiance. Alors merci au CESCM de m’avoir accueillie et de m’avoir communiqué votre passion.