La préservation de la mémoire monastique et les conflits sociaux au Moyen Âge : le cas des  »Chroniques anonymes » de Sahagún

Abside San Tirso
Abside San Tirso

Au Moyen Âge, le monastère dédié aux martyrs Facond et Primitif se trouvait à Sahagún, l’une des principales villes hispaniques du chemin de Saint-Jacques. Ce centre religieux bénédictin, gros producteur de documents écrits, nous a légué un important fonds d’archives dans lequel se trouvent deux chroniques, dites « anonymes », grâce auxquelles nous pouvons aujourd’hui étudier les stratégies médiévales de l’écriture.

La suite de l’article de Charles Garcia  dans Microscoop (journal de la Délégation CNRS Centre limousin Poitou-Charentes) de juillet 2013. Un colloque sur ce sujet a été organisé en mai 2013 au CESCM.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.