In-scription : la revue d’études épigraphiques du CESCM est en ligne

Au moment où le Corpus des inscriptions de la France médiévale effectue son passage au numérique avec mise en ligne et base de données, il ne manquait plus qu’un lieu pour publier en ligne les articles consacrées aux inscriptions du Moyen Âge. C’est chose faite depuis quelques jours avec l’ouverture en libre accès d’In-scription – revue en ligne d’études épigraphiques.

capture-decran-2016-11-25-a-15-53-27

La revue In-Scription: revue en ligne d’études épigraphiques a ouvert ses pages au public le 23 novembre dernier. Elle constitue le premier lieu de publication en ligne de textes scientifiques consacrés à l’étude des écritures médiévales en dehors du monde manuscrit, et en particulier à celle des inscriptions médiévales. Elle est animée par l’équipe du Corpus des inscriptions de la France médiévale de Poitiers et entend favoriser la publication dans des délais courts de textes originaux en français et dans d’autres langues étrangères, produits notamment par de jeunes chercheurs. Un comité de lecture évalue la qualité et la pertinence des textes, et sollicite des expertises extérieures le cas échéant. La revue publie les textes (exportables gratuitement au format PDF) au fil de l’eau afin de mettre les travaux le plus rapidement possible à disposition d’une communauté scientifique qui possède aujourd’hui assez peu de journaux spécialisés. Il ne pouvait pas en être autrement : le premier texte mis en ligne est un travail de Robert Favreau, père de la discipline épigraphique en France, consacré aux inscriptions médiévales sur les grandes routes de pèlerinages.

Sans sacrifier aux exigences des publications scientifiques, la revue In-scription propose un outil simple et efficace aux auteurs qui peuvent envoyer des propositions d’articles à tout au moment aux éditeurs de la revue. Organisée en « livraisons », la publication ne répond à aucune contrainte en termes de régularité et les articles sont mis en forme puis en ligne dès leur acceptation par le comité de lecture. Exclusivement électronique, la revue n’impose pas aux auteurs de limite dans le nombre des images et des illustrations. Grâce à cette souplesse, la revue In-scription a pour ambition de mettre à disposition de nombreuses études originales permettant de faire progresser les connaissances dans le domaine de la culture écrite médiévale, en particulier quand elle s’exprime dans les inscriptions, sur les sceaux, sur les monnaies, etc. De la même façon, les études traitant des « frontières chronologiques » du Moyen Âge (Antiquité tardive et époque moderne) sont les bienvenus.

Les auteurs sont invités à consulter le site de la revue pour connaître les consignes de préparation des textes et à adresser leurs travaux à l’éditeur par courrier électronique.

Site web de la revue : http://in-scription.edel.univ-poitiers.fr/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *