L’œil et le clic – I

C’est un nouveau rendez-vous au Centre d’études supérieures de civilisation médiévale. La photothèque et l’inscriptèque du CESCM inaugurent un projet d’exposition temporaire intitulé « L’œil et le clic » afin de partager, régulièrement et tout au long de l’année universitaire, les richesses de leurs fonds documentaires tout autant que les compétences des spécialistes de la prise d’images, rattachés au laboratoire.

Première entrevue avec un cliché de Jean-Pierre Brouard, photographe du CESCM. Une occasion de découvrir son travail en faveur de la recherche scientifique et les qualités esthétiques de son œil professionnel.

Jean-Pierre Brouard, photographe du CESCM.

Perfectionniste, exigeant et attentif aux détails, Jean-Pierre Brouard porte attention aux ensembles architecturaux, sculptés et peints. Les campagnes photographiques réalisées sur le terrain, à l’aide d’échafaudages ou de nacelles, font ensuite l’objet d’une sélection et de reprise par ordinateur, révélant à la fois les données scientifiques utiles au chercheur, constituant un état de l’œuvre en devenant un outil historio-photographique, et traduisant aussi la sensibilité du photographe.

La première photographie exposée est un chapiteau du clocheton nord de la façade occidentale de Notre-Dame-la-Grande. Sur la corbeille, de larges palmettes incisées et des volutes côtoient les palmettes et les feuilles alternées sous une rangée de denticules du tailloir. Comme un jeu, le photographe a saisi la perspective avec l’autre chapiteau.

Un fonds photographique révélé

L’aventure de “L’oeil et le clic” se fonde sur les clichés du fonds patrimonial du CESCM, constitué dès les origines du Centre d’études en 1955. Depuis, près de 200 000 clichés l’ont rejoint par l’acquisition, les dons et par les campagnes réalisées par le Centre avec la collaboration de ses photographes. L’accès aux archives physiques du fonds, consultable au Pôle documentaire du CESCM, est progressivement optimisé par l’indexation sur la base de données Romane.

Pourquoi l’oeil et le clic ?

Ce nouveau rendez-vous souhaite mettre en lumière les travaux photographiques des membres du CESCM, clichés qui sont partie intégrante du patrimoine du laboratoire. “L’oeil et le clic” les isole dans l’entrée de l’Hôtel Berthelot, dans une pièce qui n’était pas faite pour l’événement, mais le devient. Sur son présentoir et accompagné d’une courte notice, le cliché est mis à portée de tous. Rien ne manque : un fauteuil confortable est prévu pour prolonger le tête à tête avec la photographie. Le regard du photographe se perçoit, l’action manuelle sur le bouton de prise de vue s’exprime, c’est un rendez-vous en soi.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *