L’arme segreta: Araldica e storia dell’arte nel Medioevo (secoli XIII-XV)

armeSous la dir. de Matteo Ferrari

Avec la collaboration de Alessandro Savorelli et Laura Cirri

L’arme segreta : Araldica e storia dell’arte nel Medioevo (secoli XIII-XV)
Firenze : Le Lettere, 2015
(Le vie della Storia, 86)

 

Voir l’annonce de l’éditeur

Ce volume est issu des journées d’étude organisées au Kunsthistorisches Institut de Florence et à la Scuola Normale Superiore de Pise en 2011. Il présente une nouvelle approche méthodologique dans les études héraldiques, un domaine de recherche qui a été longtemps négligé ou abandonné dans les mains d’érudits et amateurs. L’héraldique est la science qui étudie les armoiries, signes figurés d’identité qui sont apparus au milieu du XIIe siècle et se sont répandus de façon rapide et ramifiée dans toute l’Europe. Ces signes constituent un outil de connaissance indispensable pour l’historien et, plus encore, pour l’historien de l’art, auquel s’adresse prioritairement ce livre. Les armories ne permettent pas seulement de connaître la datation d’une œuvre ou l’identité de ses commanditaires et de ses possesseurs ; elles permettent d’en comprendre la valeur et la fonction, et d’en reconstruire le contexte de production. Éléments essentiels de la communication par images dans les sociétés du bas Moyen Âge, les armoiries nous livrent des informations précieuses sur les mentalités et les attitudes perceptives des commanditaires et de leur public. Par le biais de quelques études de cas, les articles réunis dans ce volume mettent alors en exergue comment l’héraldique est un instrument herméneutique indispensable pour l’histoire de l’art.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *