Les cartulaires : compte rendu de l’atelier du 16 avril 2015

Jeudi 16 avril s’est tenue la dernière session de l’atelier numérique pour cette année 2014/2015, consacrée aux cartulaires. Claire Lamy a d’abord présenté les caractéristiques de ces sources que sont les cartulaires, dont l’approche a été renouvelée depuis maintenant une trentaine d’années (le tournant est marqué par l’organisation du colloque sur les cartulaires à l’École des chartes, en 1991, publié en 1993 sous la direction d’O. Guyotjeannin, L. Morelle et M. Parisse1. L’atelier a été l’occasion de présenter de nombreux outils numériques mis à disposition des chercheurs autour des cartulaires, notamment la base de données de l’IRHT, Cartul-R.

nesle

  • CARTUL-R : il s’agit de la base de données répertoriant les cartulaires français, fruit du travail accompli à l’IRHT au sein de la section de diplomatique. Elle actualise et complète la célèbre Bibliographie générale des cartulaires français ou relatifs à l’histoire de France d’Henri Stein2. La lecture attentive des pages de présentation de la base est indispensable pour en tirer plein profit.

Anne-Sophie Traineau-Durozoy (responsable du fonds ancien au SCD de Poitiers) a par ailleurs présenté les entreprises d’édition en ligne de cartulaires effectués au sein de l’École des Chartes que l’on trouve sur le portail ELEC du site de l’École des Chartes (et http://saint-denis.enc.sorbonne.fr/)

Un point a également été fait sur les éditions anciennes désormais disponibles en ligne, sur les sites de Gallica (dont la version actuelle sera ce printemps remplacée par une nouvelle, plus ergonomique, qui est actuellement en test), de Google books (qui donne accès à des documents numérisés dont la qualité est souvent peu satisfaisante) et d’Internet archive (archives et bibliothèque numériques à but non lucratif).

D’autres outils, utiles aux travaux sur les cartulaires, ont été signalés à l’occasion de cette séance :

Enfin, ce fut l’occasion de rappeler qu’une grande partie des articles de la revue de l’IRHT, Le Médiéviste et l’ordinateur, bien qu’ayant cessé de paraître depuis 2007, sont encore en ligne. Cette revue offre de nombreux articles présentant des outils ou bien des réflexions méthodologiques à propos des outils numériques élaborés dans le cadre des recherches en histoire médiévale. Ils gagnent à être consultés.

  1. sous la direction d’O. Guyotjeannin, L. Morelle et M. Parisse : Les cartulaires, Paris, 1993 []
  2. Henri Stein, Bibliographie générale des cartulaires français ou relatifs à l’histoire de France, Paris, 1907 []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *