Appel à communication : Réappropriations contemporaines des répertoires chantés du Moyen Âge (26-27 sept. 2024)

Appel à communication

Réappropriations contemporaines des répertoires chantés du Moyen Âge



Jeudi 26 et vendredi 27 septembre 2024
Université Catholique de l’Ouest, Angers
Clôture de l’appel : 15 juin 2024

Les propositions sont à envoyer à l’adresse de la revue textusetmusica@ml.univ-poitiers.fr

 

 

Si la chanson du Moyen Âge n’a eu de cesse d’influencer la création musicale depuis la Renaissance, comme l’a montré notamment John Haines, les réappropriations des répertoires chantés à l’époque contemporaine sont encore un domaine assez peu exploré. Les études sur le médiévalisme ont trouvé leur place dans le milieu académique anglo-saxon depuis les années 70 et interrogent autant nos connaissances de la période médiévale qu’elles alimentent la réflexion sur notre monde contemporain et ses représentations. Elles sont également très présentes dans la recherche francophone depuis une vingtaine d’années. Toutefois, la dimension musicale reste assez peu explorée et rares sont les musicologues à avoir investi ce champ disciplinaire qui se situe aux confins de différentes pratiques culturelles, et touche en particulier le vaste domaine de l’interprétation musicale. L’étude du médiévalisme musical convoque ainsi tout autant les problématiques des performance studies que celles de l’histoire des représentations ou des reconstructions des paysages sonores du passé émanant du développement des sound studies.

Ce colloque invite à la mise en commun de toutes approches visant à dresser un état des lieux de la notion de réappropriation, appliquée aux répertoires chantés, de ses premières attestations notées en Occident jusqu’au début du XVe siècle. Il s’agira donc d’étudier différents contextes et pratiques contemporaines dans lesquelles la musique vocale médiévale prend place, en tant qu’objet premier ou simple référent.


Les communications pourront s’articuler selon l’un ou plusieurs des axes suivants :

  1. Les réappropriations des corpus chantés médiévaux dans la démarche artistique des musiciens contemporains, qu’ils soient professionnels ou amateurs, investis dans une recherche d’authenticité ou dans la recréation d’un imaginaire médiéval. Les objets d’études peuvent être constitués d’enregistrements, de captations, de retours d’expérience ou tout autre support faisant état d’une situation de performance et permettant de mesurer la distance entre la source et sa recréation pour un public contemporain.
  2. L’étude des représentations suscitées par les répertoires vocaux du Moyen Âge dans des productions culturelles contemporaines relevant de différents domaines artistiques (littérature, cinéma, jeux vidéo, bande dessinée) ou manifestations (spectacles, festivals). Les champs ouverts à la réflexion portent sur l’incarnation des acteurs des pratiques chantées, la mise en scène de leurs contextes et espaces d’interprétation comme sur les choix inhérents aux répertoires eux-mêmes.
  3. L’analyse des dispositifs de médiation portant sur les répertoires chantés médiévaux permettant d’observer comment se construit un meta-discours, avec ses représentations implicites et ses enjeux propres en fonction du public visé. Les supports à envisager sont divers, qu’ils soient à destination du grand public (sites internet, jaquettes de disques, émissions de télévision, articles de presse, programmes de concert, etc.) ou adaptés à des situations plus spécifiquement pédagogiques (manuels scolaires, supports pédagogiques, conférences, stages). Les perspectives d’études pourront alors interroger les champs de la sociologie de la culture, des sciences de l’information et de la communication ou de la linguistique.

Certaines communications pourront être publiées dans la revue en ligne Textus & Musica. Des possibilités de financement seront étudiées au cas par cas, pour les communicants ne bénéficiant pas de l’aide d’un laboratoire de recherche.

Comité d’organisation :

Christelle Chaillou (CNRS/CESCM de Poitiers)

Oreste Floquet (Université de Rome-La Sapienza)

Anne-Zoé Rillon-Marne (Université Catholique de l’Ouest, Angers)


Comité scientifique :

Vladimir Agrigoroaei (CNRS/CESCM de Poitiers)

Gisèle Clément (Université de Montpellier)

Luca Gatti (Université de Rome-La Sapienza)

Nathalie Le Luel (Université Catholique de l’Ouest, Angers)

Delphine Pasques (Université Paris-Sorbonne)

Isabelle Ragnard (Université Paris-Sorbonne)

Jehanne Roul (Université Catholique de l’Ouest, Angers)

Federico Saviotti (Université de Pavie)

Vasco Zara (Université de Rouen)

 

 

 



Citer ce billet
Christelle Chaillou (2024, 12 avril). Appel à communication : Réappropriations contemporaines des répertoires chantés du Moyen Âge (26-27 sept. 2024). Carnets du CESCM. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w7c3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.