[24-26 avril 2014] Université en Angoumois – L’actualité de la recherche archéologique en Charente : nouveaux sites, nouveaux outils, nouvelles perspectives …

À partir des années 1980, la mise en place et le développement rapide de l’archéologie dite « de sauvetage », liée à la réalisation de projets d’aménagement très destructeurs de patrimoine archéologique, a permis une quantité exceptionnelle de découvertes inattendues, qui ont enrichi notre connaissance de l’occupation ancienne du territoire charentais. Dans les années 2000, le dispositif légal encadrant cette archéologie « préventive » s’est étoffé et stabilisé, aboutissant au paysage archéologique actuel de la Charente, riche et diversifié, où coexistent des chercheurs de tous horizons. Dans le même temps, le champ d’intervention de ces derniers s’est élargi, du fait notamment de la mécanisation des opérations, de l’appropriation par les archéologues de méthodes et d’outils empruntés à d’autres disciplines ou du développement du travail en équipes interdisciplinaires. Des sites jusqu’alors invisibles ont pu ainsi être étudiés, des monuments que l’on croyait bien connus ont dû être réinterprétés ; les forêts charentaises ont commencé à livrer leurs secrets…

Ce dynamisme fondamental de la recherche archéologique en Charente a peut-être, paradoxalement, rendu difficile la restitution à destination du grand public, de l’énorme masse d’informations ainsi engrangée largement abondée depuis quatre ans, par les opérations archéologiques réalisées sur le tracé de la LGV Sud Europe Atlantique.

« L’Université en Angoumois » vous propose cette année d’étancher votre soif d’informations sur ce patrimoine archéologique qui est le bien de tous. Le programme qui vous est proposé a été établi dans le cadre d’une collaboration étroite avec le Service Régional de l’Archéologie de la DRAC Poitou-Charentes et des missions de diffusion et de valorisation de la recherche archéologique assignées à ce service de l’État.

Châteaubernard-Bellevue, vue aérienne des enclos protohistoriques (Cliché Guillaume Seguin)
Châteaubernard-Bellevue, vue aérienne des enclos protohistoriques (Cliché Guillaume Seguin)

Sous la responsabilité scientifique de Didier Delhoume, conservateur du patrimoine, conservateur régional-adjoint de l’archéologie au Service Régional de l’Archéologie, membre du Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale (CESCM-UMR 7302, Université de Poitiers / CNRS).

 

Programme

Jeudi 24 avril

9h30 – 10h : « Conférence d’introduction » par Didier DELHOUME

La période gallo-romaine

10h – 11h : « Archéologie des sanctuaires gallo-romains en Charente : les exemples de Chassenon et de Saint-Cybardeaux »

Sandra SICARD (archéologue départementale de la Charente, responsable du dépôt de fouille départemental)

Cécile Doulan (UMR Ausonius (CNRS/Université Bordeaux Montaigne)

L’archéologie funéraire à l’âge du bronze et à l’âge du fer

11h30 – 12h30 : « Pratiques et structures funéraires à l’âge du bronze en Charente : l’exemple de la nécropole des Marais à Puyréaux »

Anne-Sophie COUPEY (docteur en archéologie, chercheur associée à l’UMR 6566 du CNRS «CReAAH», Rennes)

14h30 – 15h30 : « Le site de la ZAC de Bellevue à Chateaubernard : nécropole ou sanctuaire de l’âge du fer ? »

Guillaume SEGUIN (archéo-anthropologue, société Archéosphère)

L’archéologie en Forêt

16h – 17h : « Le Trou qui Fume » à La Rochette. Une cavité témoin de l’occupation de la forêt de la Braconne de l’âge du bronze au Moyen-Âge »

Bruno BOULESTIN (Université de Bordeaux, CNRS UMR 5199 – PACEA, équipe Anthropologie des populations passées et présentes)

17h – 18h : « L’activité métallurgique du fer dans la forêt domaniale de la Braconne-Bois-Blanc aux périodes historiques anciennes »

Graziella Rassat (Doctorante, Laboratoire GEOLAB UMR 6042 CNRS – Université de Limoges)

Vendredi 25 avril

Les sites découverts le long de la LGV

10h – 11h : « L’archéologie préventive sur le tracé de la LGV Tours-Bordeaux : une archéologie à grande vitesse ? »

Jérôme PRIMAULT (coordonateur des opérations d’archéologie préventive du projet de LGV Sud Europe Atlantique Tours – Bordeaux) Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC de Poitou-Charentes. Membre statutaire de l’UMR7041-ARSCAN CNRS

11h30 – 12h30 : « La fouille du site des Sablons (Luxé, Charente) : occupations funéraires, culturelles ( ?) et domestiques. Présentation des différentes occupations de l’Âge du Bronze au Moyen Âge »

Marie Maury (Archéologue, spécialiste du petit mobilier médiéval)

14h30 – 15h30 : « Le haut cours de la Charente aux 5e et 4e millénaires avant notre ère : entre espaces habités et espaces symboliques au Néolithique. Apport des dernières recherches sur les enceintes fossoyées et les tombes mégalithiques »

Vincent Ard (Université de Toulouse II – Le Mirail, UMR 5608 TRACES)

16h – 17h : « Linars, une ferme isolée des XIIIe-XIVe siècles au lieu-dit La Fouillère »

Christophe CALMÉS (archéologue, TRACES/UMR 5608, responsable d’opération bureau d’investigations archéologiques Hadès)

17h – 18h : « Asnières-sur-Nouère «Le Champ du Frêne» : un hameau oublié des XIIIe-XIVe siècles »

Franck MARTIN (UMR 5648 (Ciham) / Éveha – Études et valorisations archéologiques, 24 avenue des Bénédictins, F – 87000 Limoges)

Samedi 26 avril

9h30 – 10h30 : « L’église souterraine d’Aubeterre-sur-Dronne : archéologie des pleins et des vides » Etude des phases de creusement de l’église rupestre la plus importante d’Europe, monument du XIIe siècle emblématique du retour d’un pèlerin de Terre Sainte »

Jean-Luc PIAT (Directeur général Hadès, chercheur membre associé au CESCM (Poitiers)

11h – 12h : « Le Vieil Angoulême de la Protohistoire à l’époque contemporaine. Nouvelles données issues de la fouille préventive de l’EHPAD Beaulieu »

Antoine NADEAU (Éveha – Études et valorisations archéologiques)

Les grottes et abris en Charente : un milieu privilégier pour la restitution des modes de vie paléolithique

14h – 14h30 : « Un aperçu de l’occupation paléolithique des grottes et abri de Charente »

Jérôme Primault (coordonateur des opérations d’archéologie préventive du projet de LGV Sud Europe Atlantique Tours – Bordeaux, Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC de Poitou-Charentes. Membre statutaire de l’UMR7041-ARSCAN CNRS)

14h30 – 15h30 : « Un site moustérien exceptionnel en Charente : Les Pradelles à Marillac-le-Franc. La difficile question du cannibalisme chez les Néandertaliens »

Bruno Maureille (Directeur de l’UMR 5199 PACEA, Directeur de recherche au CNRS)

16h – 17h : « La reconstitution en 3D de la frise de la grotte de la Chaire à Calvin (Mouthiers sur Boëme) »

Geneviève PINÇON (ministère de la culture et de la communication, UMR TRACES 560)

17h – 17h30 : « Présentation de l’espace d’initiation à la Préhistoire charentaise de Montbron : un lieu de médiation et de rencontre pour tous les publics »

André DEBÉNATH (professeur honoraire des universités, préhistorien, chercheur associé au Muséum national d’histoire naturelle, président de la Société archéologique et historique de la Charente)

17h30-18h : Conclusion par Didier Delhoume

 

Organisation :

Via patrimoine
Hôtel Saint-Simon
15 rue de la cloche verte
16000 ANGOULÊME

Lieu : Angoulême, Hôtel de ville, Grands Salons

Date : du 24 au 26 avril 2014

Voir le programme et les modalités


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.