Papes en guerre ! La papauté et la violence armée au Moyen Âge

Papes en guerre ! La papauté et la violence armée au Moyen Âge

Olivier Hanne

Presses universitaires Rhin & Danube, 2023

ISBN : 978-2-49332-352-1

376 p. – 25€

 

La papauté médiévale est une puissance militaire autant que spirituelle. Renonçant au pacifisme du christianisme antique, les papes deviennent au VIIIe siècle maîtres d’un territoire en Italie centrale et sont conduits à en organiser la défense, à lever des troupes, à construire des fortifications et à recruter des mercenaires. Pendant tout le Moyen Âge, ils mènent des guerres en Italie et en Europe, promettent la rémission des péchés pour les laïcs qui partent en croisade, allant jusqu’à susciter des guerres saintes contre d’autres chrétiens, jugés hérétiques, voire de simples adversaires politiques. Pourtant, la théologie et le droit poussent les papes à interdire l’usage des armes contre les clercs et à promouvoir la paix entre les royaumes. L’engagement pontifical dans la guerre et la violence armée est aussi bien subi que volontaire.

Dans cette vaste synthèse historique, nourrie par les sources latines et les fruits de la recherche universitaire, l’auteur montre comment la guerre est entrée dans le quotidien de la papauté, et jusque dans ses réflexions théoriques et religieuses.


Olivier Hanne est agrégé et docteur en histoire médiévale (Habilité à diriger des recherches). Qualifié comme professeur d’université, il est chercheur au Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (Poitiers), enseigne à l’Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan et à l’École de guerre (Paris).


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Suivi éditorial (19 juin 2023). Papes en guerre ! La papauté et la violence armée au Moyen Âge. Carnets du CESCM. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mlby


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.