Les médiévistes face aux médiévalismes

Les médiévistes face aux médiévalismes
Martin Aurell, Florian Besson, Justine Breton, Lucie Malbos Lucie (direction)

Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2023.

222 p. – 25€

ISBN : 9-782-75-35879-46

Des fêtes estivales aux dessins animés japonais, des séries de fantasy aux manifestations de l’extrême-droite étatsunienne, le Moyen Âge est partout, sans cesse réinventé, transformé, mobilisé pour des usages variés. Il s’agit ici d’étudier cette présence du Moyen Âge dans notre imaginaire que l’on nomme le médiévalisme, en mobilisant de nouvelles méthodes d’analyse et en explorant de nouveaux terrains. Quels sont les rapports entre ces Moyen Âge fantasmés et le Moyen Âge historique étudié par les médiévistes ? Comment les spécialistes de la période médiévale doivent-ils se positionner face à des réinventions contemporaines ? Telles sont les deux principales questions de cet ouvrage tentant un état des lieux de la recherche médiévaliste ainsi qu’une réflexion globale, à la fois méthodologique et heuristique, sur ses défis, ses limites et ses enjeux.

Avec le soutien du Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (UMR 7302), université de Poitiers-CNRS.

Table des matières

Martin Aurell, Florian Besson, Justine Breton et Lucie Malbos,
Introduction

Première partie = Approche diachronique des médiévalismes

– Introduction
– Alain CORBELLARI, L’éternel retour du Moyen Âge
– William BLANC, Donjons et Moutons. Une réflexion sur les objets médiévalistes
 -Marion BERTHOLET, Le Moyen Âge italien des Lumières à Sismondi. Un anti-médiévalisme ?
– Joanna PAVLESKI-MALINGRE, Étudier les fortunes politiques de Mélusine du Moyen Âge à nos jours. Enjeux d’un médiévalisme au long cours

Deuxième partie = Création et récréation du Moyen Âge

Introduction
– Yohann CHANOIR, Le médiévalisme à l’écran. Panorama et enjeux historiographiques
– Clément de VASSELOT DE RÉGNÉ et Louis VASSELOT DE RÉGNÉ,
La fascination pour le Moyen Âge européen dans l’animation japonaise
– Florian BESSON et Pauline DUCRET, « Je ne joue jamais si ce n’est à l’an mil ». La reconstitution historique du Moyen Âge. Un « loisir sérieux » entre médiévalisme et recherche d’historicité


Troisième partie = Enseigner (par) le Moyen Âge

– Introduction
– Isabelle OLIVIER, Le Moyen Âge et la littérature de jeunesse font-ils bon ménage ? Des tensions (fécondes ?) entre didactisme et divertissement
– Romain VINCENT, Médiévalisme et jeux vidéo. Jouer au Moyen Âge à l’école
– Tristan MARTINE, Des bulles médiévales en cases. Les enjeux du médiévalisme en bande dessinée

Quatrième partie = Médiévalismes et médiévistique

– Introduction
– Anne Besson, Fantasy médiévale et médiévistique. Une relation à sens unique ?
– Tommaso DI CARPEGNA FALCONIERI, Médiévistique et médiévalisme. Un château des destins croisés
– Vincent FERRÉ, « Plus médiév(al)iste, tu meurs ». Divisions disciplinaires, culturelles, linguistiques depuis 1979, et perspectives collectives

Martin Aurell, Florian Besson, Justine Breton et Lucie Malbos,
Conclusion


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Suivi éditorial (31 mai 2023). Les médiévistes face aux médiévalismes. Carnets du CESCM. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mlbo


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.