[20 oct. 2022] Ateliers de la doc

Anne-Sophie Traineau-Durozoy (Conservateur au SCD de Poitiers, responsable du fonds ancien et du pôle Moyen Âge) et Martine Henrot (CNRS, bibliothèque du CESCM) proposent une nouvelle saison d’ateliers de formation d’une heure, visant à présenter les ressources numériques autour du Moyen Âge et valoriser la méthodologie documentaire.

Christine de Pizan Multi-Tasking, par Mike Licht. Flickr.com. CC BY 2.0
  • Date : jeudi  20 octobre 2022 de 12h à 13h
  • Lieu : Pôle documentaire Berthelot du CESCM (rez-de-jardin)

Publier en Open access 

  • Intervenantes : Manon Durier et  Anne-Sophie Traineau-Durozoy.

En tant que chercheur, la science ouverte représente à la fois une opportunité de mieux diffuser nos travaux et d’accéder à plus de ressources établies par nos collègues. L’atelier propose de revenir sur les enjeux (citoyens, institutionnels, personnels) de la publication en libre accès. Il permettra ensuite de discuter des meilleures manières de publier de cette manière : pourquoi éviter l’Open Access « gold » ? Quand privilégier la « voie verte » tracée par les archives ouvertes (HAL, Zenodo) ? Où trouver les revues respectant l’Open Access « diamant » exigé par nos institutions de tutelle ?

L’atelier est organisé au Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (CESCM) et s’adresse donc en premier lieu aux médiévistes, avec des exemples pris dans ce domaine.


Ouvert aux Master 1 et 2, doctorants, enseignants-chercheurs, personnel et extérieurs.

Nous espérons vous y voir nombreux, cet atelier est ouvert à tous, destiné à échanger sur les ressources numériques et axé sur l’interactivité : vous êtes chaleureusement conviés à partager ce moment !



Citer ce billet
Martine Henrot (2022, 28 septembre). [20 oct. 2022] Ateliers de la doc. Carnets du CESCM. Consulté le 13 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ml9u

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.