Les Plantagenêts et le Maine

Les Plantagenêts et le Maine

Martin Aurell, Ghislain Baury, Vincent Corriol, Laurent Maillet (Dir.)
 
Rennes, PUR, 2022
 
320 p.
ISBN : 978-2-75358-285-9
 
Situé sur un axe assurant la jonction entre l’Aquitaine au sud et le pôle anglo-normand au nord, le comté du Maine, contrôlé par la dynastie Plantagenêt depuis le début du XIIe siècle, occupe paradoxalement une place marginale dans l’économie et le pouvoir des comtes d’Anjou, devenus rois d’Angleterre avec Henri II. Son statut est paradoxal car, en dépit de sa situation périphérique, ce comté revêt une importance capitale lors de l’affrontement entre Philippe Auguste et les souverains anglais.

Les études réunies ici permettent d’éclairer les différents aspects de l’implantation, de la circulation et de la représentation d’un pouvoir qui ne fait bien souvent que traverser le comté mais n’y réside jamais de manière durable. L’exemple du comté du Maine permet de porter un regard neuf sur l’exercice du pouvoir dans l’ensemble plantagenêt. Il invite aussi à réexaminer les pratiques du pouvoir en termes de représentation locale et de négociations avec les pouvoirs en place, révélant un équilibre subtil des forces en présence que les Plantagenêts s’efforcent de maintenir en leur faveur. C’est enfin l’occasion de révéler les dernières recherches concernant les éléments majeurs du patrimoine manceau, comme l’abbaye de l’Épau, l’hôtel-Dieu de Coëffort ou le portail royal de la cathédrale Saint-Julien du Mans, qui constituent autant de jalons matériels de leur pouvoir.

Sommaire


Avant-propos et remerciements
Introduction. Les Plantagenêts et le Maine : histoire, historiographie et perspectives, Laurent Maillet

Les Plantagenêts et le territoire manceau

– La place du Maine dans l’itinérance des Plantagenêts, Fanny Madeline
– Politique monastique et contrôle des territoires : les Plantagenêts, l’abbaye de Perseigne et son abbé Adam, Laurent Maillet
– La « perte du Maine » ? Jean sans Terre, comte des Manceaux,
et l’aristocratie mancelle, Daniel Power
– Henri III et le Maine, Stephen Church


Les Plantagenêts et leurs relais locaux


– Les évêques du Mans, des relais du pouvoir plantagenêt dans le Maine (milieu XIIe-milieu XIIIe siècle), Jean-René Ladurée
– Administration épiscopale et droit canonique au Mans sous l’épiscopat de Guillaume de Passavant, Richard E. Barton 
– Les Plantagenêts et l’ordre du Temple dans le Maine, Emmanuel Johans
– Le sénéchal d’Anjou, les Plantagenêts et le Maine : le cas de Guillaume des Roches (1199-1222), Ghislain Baury
– Une prise de position à contre-courant de l’aristocratie du Maine et de l’Anjou : l’intervention loyale du seigneur de Craon, Maurice II, envers le Plantagenêt, son suzerain, Fabrice Lachaud


L’ancrage dans la pierre du pouvoir plantagenêt

– Résidences comtale et épiscopale du Mans sous les Plantagenêts, Annie Renoux
– Le portail royal de la cathédrale du Mans et les ambitions des Plantagenêts autour de 1150, Marcello Angheben
– La grande salle de l’Hôtel-Dieu de Coëffort au Mans :
l’architecture comme acte de mémoire, Bénédicte Fillion-Braguet
L’architecture de l’Épau à l’aune des fondations cisterciennes
princières du XIIIe siècle, Claude Andrault-Schmitt
L’abbaye de l’Épau, une fondation plantagenêt ?, Vincent Corriol

Conclusions, Martin Aurell et Vincent Corriol

Bibliographie
Index nominorum
Index locorum 
Les auteurs 
Sommaire

avec le soutien de Le Mans Université et en partenariat avec la Société Historique et Archéologique du Maine



Citer ce billet
Suivi éditorial (2022, 30 mai). Les Plantagenêts et le Maine. Carnets du CESCM. Consulté le 14 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ml9c

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.