Archives par mot-clé : publications Moyen Âge

25 volumes et déjà 40 ans : le Corpus des inscriptions de la France médiévale célèbre son anniversaire

En 1974 était publié le premier volume du Corpus des inscriptions de la France médiévale (CIFM) consacré à la ville de Poitiers. Grâce à la constance et à l’énergie de Robert Favreau, de Jean Michaud, de Bernadette Mora puis de Cécile Treffort et de Vincent Debiais, l’entreprise perdure et se développe depuis cette date, et compte à ce jour 24 volumes. Malgré des périodes d’incertitude et de difficultés aujourd’hui heureusement révolues, l’équipe renouvelée du CIFM a le plaisir d’annoncer la parution du volume 25 au cours du mois de juin.

CIFM25Ce 25e tome du CIFM vient enrichir la série de trois départements de la Région Centre : l’Indre, l’Indre-et-Loire et le Loir-et-Cher. Avec 162 inscriptions datées du VIIIe au XIIIe siècle, dont 81 pour le seul département de l’Indre-et-Loire à cause de la ville de Tours, cette région offre un patrimoine épigraphique particulièrement riche, abondant et varié. Les textes associés à des images sont ainsi très représentés dans ce volume et volent la vedette aux inscriptions funéraires.

Autre particularité de la documentation de la région Centre : la moitié des inscriptions sont datées des XIe et XIIe siècles. ce volume est aussi remarquable par les nombreuses compositions littéraires à caractère épigraphique, telles celles d’Alcuin pour l’époque carolingienne, ou encore celles de Baudri de Bourgueil à l’aube du XIIe siècle.


– 1974-2014 : 40 ans d’édition épigraphique à Poitiers et 25 volumes parus. L’occasion est trop belle pour ne pas réunir au CESCM, Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, quelques-uns des animateurs de l’édition de sources anciennes afin de marquer cette date symbolique d’une rencontre scientifique, entre bilans et perspectives.

Le 17 septembre 2014 aura donc lieu une journée d’étude consacrée à l’édition des textes épigraphiques, en présence des acteurs poitevins de l’édition des inscriptions et de chercheurs français et étrangers associés depuis plusieurs années ou pour l’occasion aux réflexions du CIFM :

9h30 – Accueil

Présidence de séance de la matinée : Cécile Treffort (Directrice du CESCM-Université de Poitiers)

10h – Robert Favreau (directeur honoraire du CESCM et fondateur du CIFM) : « Les débuts du CIFM »

11h – Estelle Ingrand-Varenne (CNRS/CESCM) : « Les perspectives du Corpus et les enjeux de l’édition électronique »

11h45 – Carlo Tedeschi (Université de Chieti) et Elisa Pallottini (post-doctorante, Université La Sapienza Rome) : « Le iscrizioni medievali d’Italia. Risultati, problemi, prospettive »

 

Présidence de séance de l’après-midi : Estelle Ingrand-Varenne

14h30 – Andreas Rhoby (Académie de Vienne) : « An envious gaze to the West. Byzantium’s contribution to medieval epigraphy »

15h30 – Kristin Tanton (post-doctorante, Université de californie Los Angeles) : « Corpus of Inscribed Capitals in Romanesque France (ca. 1080—1160). Digital Research Possibilities »

16h45 – Nicolas Tran (Université de Poitiers) : « L’épigraphie latine d’époque romaine : un état des lieux des données en ligne »

17h45 – Cécile Treffort : ConclusionsPROG_CESCMmai2014V2

L’ampleur internationale de cette journée permettra de partager des expériences différentes et d’identifier éventuellement une singularité française, avec l’objectif d’améliorer encore les techniques de publication au moment où le Corpus des inscriptions de la France médiévale connaît de nouveaux défis éditoriaux (langues vernaculaires, inscriptions en minuscules, peinture sur chevalet ou tables…).