Archives par mot-clé : Moyen Âge

Autour de Philippe Auguste

Martin Aurell et Yves Sassier (dir.)

Autour de Philippe Auguste

Paris : Classiques Garnier, 2017

(Rencontres, série Histoire, n° 2), 220 p.

Broché, ISBN978-2-406-06738-2, 32 €
Relié, ISBN978-2-406-06739-9, 69 €

La victoire de Bouvines (1214) consolida les conquêtes de Philippe Auguste (1180-1223), qu’elle fi t pour longtemps le plus puissant monarque de la Chrétienté. Au-delà de cet événement décisif, remémorer le moment plus large que constitue son grand règne est le but du présent ouvrage.

The victory at Bovines (1214) consolidated the conquests of Philippe Auguste (1180-1223), which for a long time made him the most powerful monarch in Christendom. Beyond this decisive event, remembering the wider historical span of his great reign is the goal of this work.

Table des matières

Martin Aurell (Université de Poitiers), Jean-Pierre Deschodt (ICES), Yves Sassier (Université de Paris IV) – Introduction

Yves Sassier (Université de Paris IV) –  L’héritage paternel : bilan négatif, mitigé, positif ?

Martin Aurell (Université de Poitiers) – Philippe Auguste et les Plantagenêt

Olivier Hanne (École spéciale militaire de Saint-Cyr) – La papauté face à Philippe Auguste, à travers les registres des lettres pontificales

Xavier Hélary (Université de Lyon III) – Les ressources militaires de Philippe Auguste

Luc Guéraud (Université de Limoges) – Administrer le Poitou au temps de Philippe Auguste : le sénéchal en Poitou (XIIe-XIIIe siècles)

Georges Pon (Université de Poitiers), Elisabeth Carpentier (Université de Poitiers) – Relecture de Rigord

Catalina Girbea (Université de Bucarest) – Culture littéraire à la cour de Philippe Auguste

Olivier Descamps (Université de Paris II) – L’essor des droits savants à l’époque de Philippe Auguste

Thierry Dutour (Université de Paris IV) – L’engagement civique et l’idéal de la prudhommie (XIIIe-XIVe siècles)

Jean-Marc Joubert (ICES) – Qu’est-ce que vouloir ?

 

Voir le bon de commande ICI

 

 

FOCUS 2017-2018 : Cathédrale de Poitiers, approches techniques et matière

 

Nous avons le plaisir de vous convier chaleureusement aux nouveaux rendez-vous des « Focus », avec pour thématique annuelle la cathédrale de Poitiers.

 

Depuis l’automne 2016, les ingénieures de la Photothèque organisent ces événements construits comme des high-lights sur le travail scientifique fondé sur les richesses documentaires de la Photothèque. Ces rencontres proposent de montrer la corrélation entre le fonds iconographique et le travail des chercheurs, ce dans un cadre scientifique, convivial et ouvert à tous. Comme un zoom sur un aspect précis de la recherche, le Focus est l’occasion d’échanges et de discussions scientifiques hors du cadre conventionnel, dans une ambiance propice à faire avancer les questionnements. Ouvert à tous et axé sur l’interactivité, vous êtes conviés à partager ce moment autour d’un verre et n’hésitez pas: apportez votre casse-croûte !

Lieu : Pôle documentaire Hôtel Berthelot.

Agenda 2017-2018

Jeudi 26 octobre 2017, 12h-13h. Invitée Claudine Landry-Delcroix, Docteure en histoire de l’art. La discussion portera sur les peintures récemment mises au jour dans le transept sud de l’édifice cultuel.

Jeudi 9 novembre 2017, 12h-13h. Invité Brice Moulinier, Conservateur-restaurateur de peintures présentera les travaux de restauration engagés sur les peintures gothiques du bras sud du transept.

Mardi 5 décembre 2017, 12h-13h. Invité Frédéric Epaud, Chargé de recherche CNRS – Université de Tours CITERES UMR 7324 proposera une discussion autour des combles de la cathédrale et du système de charpente.

Fin janvier/mi-février 2018, 12h-13h (date à définir). Invitée Chiara Piccinini, Maitre de Conférence – Université de Bordeaux Montaigne. La discussion portera sur la façade et les sculptures de la cathédrale.

Jeudi 8 mars, 12h-13h. Invitée Eva Avril, Photographe et auteure d’une campagne photographique consultable sur la Base de Connaissance de la Photothèque du CESCM (www.baseromane.fr) présentera les modalités de prises de vues dans un environnement complexe soumis aux contraintes.

Mercredi 4 avril, 12h-13h. Invité Thierry  Gregor, Spécialiste de la pierre, doctorant CESCM, interviendra sur les inscriptions de la cathédrale. Épigraphie et technique des inscriptions seront discutés.

 

[2-4 nov. 2017] : Las Siete Partidas : une codification normative pour un nouveau monde

Colloque international « Las Siete Partidas : une codification normative pour un nouveau monde »

Organisé par Stéphane Boissellier, Jérôme Devard et Charles Garcia

Dates : 2 au 4 novembre 2017

Lieu : Casa de Velázquez, Ciudad Universitaria,  Calle Paul Guinard 3. – 28040 Madrid – España

Voir le flyer du programme

« Alfonso X dictando el Libro de los Juegos ». Biblioteca del Monasterio de San Lorenzo de El Escorial, Ms.T.I.6.

PROGRAMME

Jeudi 02 novembre 2017
14h30-19h20
  • 14h30. Accueil des participants
  • 15h00. Ouverture du colloque par Michel Bertrand, Directeur de la Casa de Velázquez
  • 15h15-15-30. Introduction de Stéphane Boissellier et Charles Garcia

Las Siete Partidas : perspectives littéraires et philologiques (I)

sous la présidence de Ch. Garcia (Université de Poitiers)

  • 15h30-16h10. Luis María García-Badell (Universidad Complutense de Madrid ) : Las  Siete Partidas y el ms. 431 de la BN de Madrid
  • 16h10-16h50. Ignacio Czeguhn (Freie Universtät Berlin) & José Antonio López Nevot (Universidad de Granada) : Las ediciones de las Partidas en el siglo XVI
  • 16h50-17h30. Irina Nanu (Universidad de Barcelona) : Qué es señorío según Aristóteles  « en el  libro que se llama Política : breve glosario de conceptos  aristotélicos en la obra jurídica de Alfonso X

Las Siete Partidas : perspectives littéraires et  philologiques (II)

sous la présidence de M. Greilsammer (Université de Bar-llan)

  • 18h00-18h40. Ghislaine Fournés (Université Bordeaux Montaigne) : La construction du paradigme royal des Bocados de oro à la Segunda Partida d’Alphonse X le Sage
  • 18h40-19h20. Raúl Orellana Calderón (Universidad Autónoma     de Madrid) : Un recorrido por la tercera Partida de Montalvo y Gregorio López

 

Vendredi 03 novembre 2017
9h30-13h00

Las Siete Partidas : perspectives historiques et sociétales (I)

sous la présidence de G. Fournés (Université Bordeaux Montaigne)

  • 9h30-10h10. Félix Martínez Llorente (Universidad de Valladolid) : La Nobleza  en  las  Siete  Partidas : Bases  y propuesta para une nobleza titulada palatina
  • 10h10–10h50. Cybele Crossetti de Almeida (Universidade Federal do Rio  Grande do Sul) : Las  Siete  Partidas  no contexto da globalização do antijudaísmo do século XIII

Las Siete Partidas : perspectives historiques et sociétales (II)

sous la présidence de I. Czeghun (Freie Universtät Berlin)

  • 11h20-12h00. Francisco Ruiz Gómez (Universidad de Castilla-La  Mancha) : Le  Peuple  et  la  terre : la notion d’appartenance dans Las Siete Partidas
  • 12h00-13h00.  Myriam  Greilsammer  (Université  de  Bar- llan) : Le  mariage  dans  La  Quarta  Partida :  un  essai d’anthropologie historique
15h00-17h50

Las Siete Partidas : perspectives juridiques et  politiques (I)

sous la présidence de B. Ribémont (Université d’Orléans)

  • 15h00.-15h40. Pedro Porras Arboleda (Universidad Complutense de Madrid) : Lo que las Partidas deben a los fueros municipales castellanos
  • 15h40-16h10. André Vitória (Université d’Amsterdam) : Une affinité   sélective ? Les Siete Partidas et la législation portugaise aux XIIIe et XIVe siècles

Las Siete Partidas : perspectives juridiques et  politiques (II)

sous la présidence de P. Porras Arboleda (Universidad Complutense de Madrid)

  • 16h40-17h10. Sophie Coussemaker (Université Bordeaux Montaigne) : La responsabilité des mineurs criminels dans Las  Siete  Partidas : un modèle emprunté  au droit pénal classique et coutumier , ou des originalités  alphonsines ?
  • 17h10-17h50. Guilhem Bartolotti (Université Paris II Panthéon-Assas) : La nomination de  la  tutrice  dans  Las Siete Partidas : contribution à l’étude de l’influence du droit romain sur la  place  de la  femme  dans le  droit médiéval hispanique

 

Samedi 04 novembre 2017
9h30-12h00

Las Siete Partidas : perspectives juridiques et  politiques (III)

sous la présidence de S. Boissellier (Université de Poitiers)

  • 9h30-10h10. Jérôme Devard (Université d’Orléans) : De Las Siete  Partidas  à  Girart  de  Roussillon : l’autopsie  d’une tentative de transplantation juridique à travers l’exemple du concept de dépendance naturelle
  • 10h10-10h50.   Antonio   Pérez   Martín   (Universidad   de Murcia) : Titre non communiqué
  • 11h20-12h00. Denis Menjot (Université Lumière-Lyon II) : Conclusions

Coordinateurs :

Institutions organisatrices :

  • UMR 7302 (Centre d’études  de civilisation  médiévale, Université de Poitiers )
  • École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez)

Collaboration :

  • EA 4710 (Laboratoire  Pouvoirs,  Lettres   et   Normes, Université d’Orléans)

Comité scientifique :

  • Martin Aurell (Université de Poitiers )
  • Daniel Baloup (Université de Toulouse)
  • Philippe Haugeard (Université d’Orléans)
  • Jean-Pierre Jardin (Université Sorbonne-Nouvelle -Paris III)
  • José Manuel Nieto Soria (Universidad Complutense Madrid)
  • Patricia Rochwert-Zuili (Université d’Artois )

Droits d’inscription : 20€

 

         

CESCM Actus 2017/3

Appels à contribution et/ou à communication

 

À l’occasion du soixantième anniversaire de la revue des Cahiers de civilisation médiévale, Claudio Galderisi et Martin Aurell envisagent de publier un numéro spécial sur le concept de « Civilisation » qui avait présidé, en 1953 et 1958, à la naissance du CESCM, puis des Cahiers. Voir l’annonce


Participation à colloque

 


Projets

 

Trois projets auquel participe le CESCM, ont été acceptés par la Région Nouvelle Aquitaine :

  • Le projet ANIMONS, mené très activement par Chrystel Lupant a été accepté par la Région. Les co-porteurs sont Chrystel Lupant, Nicolas Prouteau et Carolina Sarrade pour le CESCM.
  • Le projet Atlas historique de la Nouvelle Aquitaine (AHNA), porté par le Criham et pour lequel le CESCM est partenaire, avec comme co-porteurs Nicolas Prouteau et Chrystel Lupant.
  • Le Projet Numérisation des archives du Pères de la Croix, porté par HeRMA (Nadine Dieudonné-Glad) auquel le CESCM participe activement. Co-porteur : Nicolas Prouteau.

Publication

 

Article de Françoise Gay dans  _In-scription, revue en ligne d’études épigraphiques : http://in-scription.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=170


Ateliers, séminaires …

 

  • Le 3 octobre vous êtes invités au premier atelier numérique de la saison, organisé par le CESCM et le SCD de Poitiers, Anne-Sophie Traineau-Durozoy accueille Émilie Kurdziel pour présenter le Monumenta Germaniæ Historica et ses versions numériques, de 12h à 13h au Pôle documentaire du CESCM.

 

  • Le carnet des séminaires 2017-2018 recense l’offre des séminaires de recherche proposée par l’UFR SHA à l’attention des élèves de masters et de doctorat. Voir le carnet ICI

À partir de cet outil l’étudiant peut choisir de suivre des séminaires en fonction de son objet de recherche afin de compléter sa formation et de s’ouvrir à d’autres disciplines des Sciences Humaines et Sociales.


Informations CESCM

 

  • Nous accueillons pour une année Maria Cristiana Panzera, MCF HDR d’italien à l’université de Bordeaux Montaigne depuis 2007, chercheur en Délégation CNRS.

Elle enseigne à l’UFR de Langues et Civilisations dans la section d’Italien LLCE et elle est membre de l’équipe de recherche EA 4593 CLARE. Élue en janvier 2016 dans le conseil d’équipe de ce centre, elle est co-responsable de l’axe Éducation et Humanisme et contribue aux travaux du Centre Montaigne.

Voir son CV

  • HUANG Yanhong et son épouse HU Wei sont chercheurs invités  au CESCM, de juin à novembre 2017.
Cliché V. Ernst-Maillet/CESCM

Lisez leur interview ICI

 

  • Les actualités de la photothèque dynamique :

L’exposition Liturgie, objets, vêtements & inscriptions au Pôle documentaire du CESCM.

Et le grand jeu-concours L’œil et le clic  !

 

La Chine à l’honneur au CESCM

HUANG Yanhong et son épouse HU Wei sont chercheurs invités  au CESCM, de juin à novembre 2017. Yanhong vient de l’Institut d’histoire Mondial de l’Académie chinoise des Sciences Sociales et ses domaines de recherches comprennent l’Ancien Régime, la France médiévale et l’historiographie française. Il a publié une monographie sur les privilèges fiscaux de France au XVIIIe siècle et traduit une dizaine d’ouvrages historiques français et anglais. Cette interview montre que son réel intérêt va vers l’histoire du Moyen Âge. Une passion partagée avec son épouse Wei, qui se spécialise dans la littérature médiévale et renaissance et prépare une thèse à l’université d’Harvard.

Cliché V. Ernst-Maillet/CESCM

Pourquoi avoir choisi de venir au CESCM et à Poitiers ?

Yanhong : J’ai accepté un gros travail en lisant Georges Duby et je fais des recherches à son sujet ; un article de Martin Aurell, qui a été son élève, a retenu mon attention. Je lui ai écrit pour lui présenter mon projet de recherche et il nous a invités. C’est comme ça que nous sommes entrés en contact.

Poitiers est une ville très connue parmi les historiens chinois et même les lycéens, avec 2 dates capitales indiquées dans nos manuels scolaires : 732 et 1356.

Wei : quant à moi c’est le comte du Poitou, Guillaume IX d’Aquitaine qui fait lieu de référence pour Poitiers, et aussi le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie.

Yanhong : la France est un pays très « centraliste »  et on parle toujours de Paris : Poitiers a le grand intérêt de n’être pas Paris, de se situer à la charnière entre le nord et le sud.

Wei : Oui, nous voulions connaître la « Douce France »  comme on dit dans la Chanson de Roland.

Quel est justement votre projet de recherche ?

Yanhong : en fait j’ai 3 projets : 1/ la rédaction de l’histoire capétienne en 300 pages environ en chinois, ce qui est conséquent dans notre langue. 2/ j’écris un article sur un grand débat historiographique au sujet de « la mutation de l’an mil » à partir de l’ouvrage de Georges Duby : je veux présenter et analyser le débat qui a lieu autour. 3/ Je souhaite aussi faire une synthèse sur les ouvrages de G. Duby, cela nécessite beaucoup de travail et de lecture, de recherches et de consultations d’archives. Ici, on a la possibilité de consulter beaucoup de livres précieux, qui sont inaccessibles en Chine.

Wei : Mes recherches portent sur les romans et l’hagiographie du XIIIe siècle. Je travaille aussi sur le renouvellement de l’intérêt pour le Moyen Âge dans la littérature du XIXe siècle. Une fois en France, on découvre les recherches françaises, et on gagne une perspective plus ouverte que celle plus limitée des écrits anglophones. La bibliothèque universitaire est magnifique, et je suis impressionnée par la collection médiévale de la bibliothèque municipale.

Que vous apporte cette expérience à Poitiers ?

Yanhong : je trouve l’atmosphère très bonne, une grande hospitalité, on se sent comme dans une famille et c’est agréable de voir autant d’activités académiques.

Wei : c’est très émouvant pour nous de voir et réfléchir comment les français ont laborieusement sauvegardé leur patrimoine et préservé leur domaines historiques, et fait avancer les recherches historiques. Les étudiants inscrits dans le programme médiéval sont nombreux.

Yanhong : les conditions de vie et de recherches à Poitiers sont très bonnes et nous espérons vraiment revenir.