[27 janv. 2022] : les RV du Moyen Âge

Histoire de la médecine

Le diagnostic différentiel au Moyen Âge

Par Laetitia Loviconi (Maître de conférences EPHE)

Le diagnostic différentiel constitue       une démarche clé de la pratique médicale, s’appuyant sur la sémiologie et la nosologie.


Lieu : CESCM (salle Crozet, 24 rue de la chaîne – POITIERS)

En distanciel : https://univ-poitiers.webex.com/univ-poitiers/j.php?MTID=mf23a3276c9f74f2fa774f13fefdab070

Date : jeudi 27 janvier 2022 à 18h30

Entrée libre, pass sanitaire obligatoire

Pour voir l’affiche ICI

 

Contact : anne.sophie.traineau.durozoy@univ-poitiers.fr
05 49 45 32 91

 

Actus CESCM 2021/10

Événements

 

[RAPPEL] Conférence de Robert Favreau le mercredi 15 décembre à 17h30 à l’échevinage sur “Le chapitre de Saint-Hilaire de Poitiers des origines au début du XIIIe siècle”.

***

[15 déc. 2021] Journée d’étude : Actualités de la recherche en archéologie castrale

***

[16 décembre 2021] : Conférence

***

Jeudi 16 décembre, 14h-16h : Michele Bacci (Université de Friburg, Suisse) : Les graffitis de la Nativité de Bethléem, l’édition du manuscrit de Emérico Vicente Juhász, Pinturas y grafitos. Basílica de la Natividad en Belén (Milan: Edizioni Terra Santa, 2021).

Répondants: Clément Dussart et Estelle Ingrand-Varenne.

https://us02web.zoom.us/j/89842541808?pwd=c0hyQ1o4OVR6OXFuZ0hHOU1vQmRKQT09 (ID de réunion : 898 4254 1808 ; Code secret : 013157)


***

Poésies orales d’autrefois et d’ailleurs, Conférence chantée

Par Raísa Franca Bastos (ATER, Univ. Paris Nanterre -UFR Phillia) et Augusto de Alencar, musicien.

Jeudi 16 décembre 2021 à 18h30, Médiathèque François-Mitterrand de Poitiers (Gratuit dans la limite des places disponibles – 120 places).

Voir les détails ICI


Publications

 

Shakespeare and the denial of territory: Banishment, abuse of power and strategies of resistance

***

Nouvel article dans la revue en ligne In-Scription :

Hassan Sercan Sağlam (ERC Graph-East/CESCM): A Reevaluation for the Genoese period of the Galata Tower’ Dialogue épigraphique à Istambul, entre inscriptions médiévales et témoignages modernes


Appels à contributions

 

Call for paper | From Global to Local: Conques as a Crossroads (9th–13th c.)

***

Appel à communications : Les états du corps en images (mai 2022)


Participation à colloques …

 

Cécile Treffort intervient le 17 décembre au colloque Scrittura epigrafica e sacro in Italia dall’antichità al medioevo. Luoghi, oggetti e frequentazioni (15-17 déc. à Rome) : Entre inscriptions et tradition manuscrite : construction et mise en scène du sacré dans les carmina epigraphica carolingiens

Martin Aurell  sera au séminaire organisé par Vincent Debiais, Histoire intellectuelle et sociale du Moyen Âge, à l’EHESS le 5 janvier : L’épée invincible du chevalier: portée d’une croyance.

Blanche Lagrange participe aux Journées d’études Identity Abroad in Central and Late Medieval Europe and the Mediterranean (7-8 janvier 2022, Université de Cambridge, organisées en distanciel : An English Artist in Flanders: Visual identity and Artistic Creation in Flemish Scriptoria in the Early 11th-century.

Lucie Malbos anime un séance avec Romain Vincent et Laurent Di Filippole 11 janvier (18h-20h) à la BnF : Play-conférence – « Assassin’s Creed Valhalla » et les influences nordiques dans les jeux vidéo

 


Nos collègues ont du talent …

 

En quelques années, le Plan de gestion de données est devenu un document essentiel des programmes de recherche financés au niveau national (projets ANR) ou européen (projets H2020 puis ERC). Si les formations se multiplient pour apprendre aux chercheurs à rédiger ce nouveau type de document, les exemples en sciences humaines sont encore rares et nous semble utile de proposer une rapide synthèse sur les enjeux, avantages et difficultés de ce format à partir de la réflexion menée pour GRAPH-EAST.

Voir le billet de Manon Durier ICI

***

 

Le prix de thèse 2020 du Collège Doctoral de l’UP a été décerné à Amicie Pellissié du Rausas.

 

Shakespeare and the denial of territory: Banishment, abuse of power and strategies of resistance

Shakespeare and the denial of territory: Banishment, abuse of power and strategies of resistance

Pascale Drouet

Manchester University press, 2021

ISBN: 978-1-5261-4406-5

238 p., 88€

 

This book analyses three Shakespearean plays that particularly deal with abusive forms of banishment: King Richard II, Coriolanus, and King Lear. In these plays, the abuses of power are triggered by fearless speeches that question the legitimacy of power and are misinterpreted as breaches of allegiance; in these plays, both the bold speech of the fearless speaker and the performative sentence of the banisher trigger the relentless dynamics of what Deleuze and Guattari termed ‘deterritorialisation’. This book approaches the central question of the abusive denial of territory from various angles: linguistic, legal and ethical, physical and psychological. Various strategies of resistance are explored: illegal return, which takes the form of a frontal counterattack employing a ‘war machine’; ruse and the experience of internal(ised) exile; and mental escape, which nonetheless may lead to madness, exhaustion or heartbreak.


Introduction

Part I: The dynamic of deterritorialisation in King Richard II, King Lear and Coriolanus
1 Swearing allegiance or questioning power
2 Abuse of power and banishment: from ‘effet de retour‘ to unnaturalness
3 The talion effect: deterritorialisation for deterritorialisaion

Part II: The dynamic of riposte in King Richard II and Coriolanus
4 The politics of illegal return
5 The necessity of the ‘war machine’
6 Alternatives to the ‘war machine’

Part III: The experience of internal(ised) exile in King Lear
7 Dissembling and avoiding banishment
8 Assuming otherness, or the spiral of degradation
9 Home as a foreign elsewhere

Part IV: The dialectic of endurance and exhaustion in King Richard II and King Lear
10 Mental spaces and types of interiority
11 The limits of endurance and the signs of exhaustion
12 Maps of emotions

Conclusion
Bibliography
Index


Pascale Drouet is Professor in Early Modern British Literature at the University of Poitiers in France

Appel à communications : Les états du corps en images (mai 2022)

Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale / IMAGO

Treizièmes Rencontres du GRIM
Le jeudi 12 mai 2022- Paris, INHA, salle Demargne

Appel à communications

Le GRIM – Groupe de Recherches en iconographie médiévale – est un collectif académique fondé par Christian Heck, qui s’intéresse à l’analyse et l’interprétation des œuvres du Moyen Âge, mais aussi aux corpus et bases d’images qui les rendent possibles. Il est dorénavant lié à IMAGO, association d’historiens de l’art sise au CESCM de Poitiers, et porté par un nouveau comité scientifique (Isabelle Marchesin, conseillère scientifique du domaine histoire de l’art médiéval, INHA ; Charlotte Denoël, Conservateur en chef, service des manuscrits médiévaux, BnF ; Anne-Orange Poilpré, MCF, Université Paris 1/HiCSA ; Cécile Voyer, Pr, Université de Poitiers/CESCM).

Le GRIM organise des conférences ponctuelles (Les rencontres Imago, au CESCM de Poitiers) et des journées d’études (à l’Institut national d’histoire de l’art, à Paris), qui sont ouvertes à tous, tout en donnant une place notable aux doctorants et aux jeunes chercheurs (dès le Master 2).

Comme pour les précédentes journées du GRIM, les communications dureront 20 mn. Elles seront dédiées aux questions de méthodologie et d’historiographie, et non à la présentation générale des fruits d’une recherche. Elles éviteront les longues descriptions énumératives, pour se concentrer sur des dossiers précis, et s’attacheront à en expliciter les cadres théoriques.

La journée d’étude du 12 mai 2022, qui aura lieu à l’INHA (salle Demargne ), s’intitule :  

Les états du corps en images

Depuis les deux dernières décennies, les historiographies médiévistes anglo-américaine et  européenne se sont emparées de la question de la matérialité et de la perception sensible des œuvres.

Au-delà de la matérialité et de la sensorialité, une question mérite d’être explorée, dont l’horizon d’anthropologie religieuse est fondamental pour la compréhension des images et des comportements : celui des états du corps, rendus visibles par des ornements, des traits anatomiques des mouvements spécifiques, et par des situations singulières dans les lieux et les espaces des images. Or, figurer le corps suppose un recours à une grande variété d’approches et de moyens plastiques : dissimulé par son vêtement ou révélé par la nudité, montré entièrement ou partiellement, marqué ou non par des caractères sexués, exalté dans sa chair et son volume par un rendu tridimensionnel, ou sublimé par l’abstraction. Bien qu’ayant renoncé un temps à la représentation en ronde-bosse, l’art médiéval repense la représentation du corps, autorisant une forme de séduction physique à travers la figuration, notamment à partir de la fin du XIIe siècle.  

Le corps est omniprésent dans les images médiévales car son intérêt est sans cesse renouvelé par l’éventail de possibles presque infini qu’il offre. Il est en effet considéré comme un instrument dont le chrétien dispose. Autrement dit, il est neutre et peut conduire au meilleur comme au pire, siège des faiblesses humaines, mais aussi voie du Salut. Le refus du dualisme entre corps et âme – contre toute la tradition antique – s’explique par la revalorisation de la chair liée à l’incarnation du Christ (« la chair est le gond du Salut » explique Tertullien). Toutes ces manières de concevoir le corps en image renvoient bien sûr à sa valeur anthropologique, mais aussi à une capacité à traduire, par le travail plastique et visuel, différents niveaux de conscience, de connaissance ou d’ignorance. Au-delà de sa présence, on s’interrogera sur ce que le figuré exprime de l’état du corps tour à tour pécheur, souffrant, contraint, martyrisé, transcendé par l’esprit, ressuscité, glorieux, divin, objet d’adoration dont la substance se manifeste dans les espèces eucharistiques.

Ces corps en images sont à considérer en fonction de l’environnement iconique qu’ils peuplent, mais aussi en tenant compte du contexte, notamment celle de la mise en visibilité des images. En outre, cette journée permettra d’aborder les questions de simulacre, de séduction, d’imaginatio, propres aux images mais aussi de mesurer l’apport des études comportementales à notre discipline. À partir d’études de cas, il s’agira donc de considérer la rencontre entre la représentation et son support, et de rendre compte des méthodes d’analyse engagées dans l’étude.

Les propositions de communications se feront par retour du formulaire ci-joint en courrier attaché avant le vendredi 21 janvier 2022, à l’adresse suivante : imago.grim.contact@gmail.com

L’accès aux Rencontres du GRIM est ouvert à tous, et les étudiants de licence et de Master sont cordialement invités à venir écouter les conférenciers. Le GRIM ne disposant d’aucun budget, les intervenants et les auditeurs s’adresseront aux centres de recherche dont ils dépendent pour une éventuelle prise en charge des frais.

Le programme définitif sera établi et diffusé mi-avril, envoyé par e-mail à toutes les personnes inscrites, et également disponible sur le site du CESCM : https://cescm.labo.univ-poitiers.fr/la-formation/grim-imago/

Les Responsables du GRIM

 

[15 déc. 2021] Journée d’étude : Actualités de la recherche en archéologie castrale

Journée d’études organisée par le CESCM, sous la coordination de Nicolas Prouteau, dans le cadre du séminaire Archéologie du Master 2 Mondes médiévaux.

• Mercredi 15 décembre 2021 – 9h15 / 18h

• Poitiers, hôtel Berthelot, salle Crozet, 24 rue de la chaîne – Bât. E13

• Accès gratuit sur présentation, sur présentation du Pass sanitaire – Vérifications faites par scan

 

 

Programme

Matinée

9h15 / 12h30

Introduction

Camille Marguerite (Hadès)  : Le château de Gisors (Eure), actualité de la recherche sur le secteur de la barbacane

Aude Painchault (Docteure et ATER Univ. Rouen, membre associée GRHis et CRAHAM) : Le château de la Butte au Diable à Maulévrier-Sainte-Gertrude (Seine-Maritime), bilan de cinq années de fouille

Clément Armand (Doctorant au CESCM) : Entre continuité et innovation : la grande salle et la poterne du château de Gençay (Vienne)

Après-Midi

14h / 18h

Céline Chauveau (Hadès) : Bilan des deux dernières études archéologiques au château de Talmont-Saint-Hilaire (Vendée)

Baptiste Pelletier (Doctorant au CESCM) : Le château de Montignac-Charente : bilan et perspectives de recherches

Bastien Gissinger (Service archéologique CD 17, membre associé CESCM) : Les conditions d’implantation de la Citadelle du Château d’Oléron (Charente-Maritime)

Patrick Bouvart (Service régional d’archéologie Poitiers, membre associé au CESCM) : Domme médiévale et moderne, les enjeux d’un PCR 2020-2022

      

Centre d'Études supérieures de civilisation médiévale (UMR 7302)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search