Publication : Simon de Montfort (c. 1170-1218). Le croisé, son lignage et son temps

Simon de Montfort (c. 1170-1218). Le croisé, son lignage et son temps.

Gregory LIPPIATT, Laurent MACÉ, Martin AURELL (éds.)

Turnhout: Brepols, 2020 (Histoires de famille, la parenté au Moyen Âge HIFA, 21)

286 p. – ISBN: 978-2-503-58224-5

La carrière de Simon de Montfort – seigneur français, earl anglais, croisé en Terre sainte et dans le Midi de la France – n’a pas cessé de marquer ses contemporains et sa postérité. Bien de ses compagnons d’armes ont vu en lui le plus pieux et le plus courageux des héros, le modèle du chevalier du Christ (miles Christi). Cette image prestigieuse a cours de son vivant et après son prétendu martyre au service du combat contre la dépravation hérétique. Cependant, dans les contrées occitanophones et dans la péninsule Ibérique, sa réputation devient aussi celle d’un brigand, d’un barbare, d’un intrus étranger, cupide et sans scrupules. Les actes du colloque tenu à Poitiers en 2018 reviennent sur sa vie et sur son lignage afin de comprendre l’homme dans toutes ses contradictions : le croisé incorruptible en Terre sainte, mutilant toute une garnison en Languedoc, le vainqueur du roi d’Aragon, soumettant toutes ses conquêtes au roi de France, le spoliateur des seigneurs légitimes du Midi, protégeant les veuves et le clergé local, le membre d’un puissant lignage franco-normand dont son héritage se perpétue dans toute l’Europe. Simon est à la fois le produit de son temps et l’agent de son devenir, un conquérant et un perdant. Caractère sombre et puissant, il semble être à l’image de son emblème héraldique: un lion à la queue fourchée.

Table of Contents

 

Gregory Lippiatt, Introduction

Simon et la croisade Albigeoise

Jean-Louis Biget, Tenir la pays :  Montfort entre villes et châteaux d’Occitanie

Gregory Lippiatt, Reform and Custom. The Statutes of Pamiers in Early Thirteenth-Century Christendom

Martín Alvira, Simon et Pierre II d’Aragon : Faits et mémoire

Damian J. Smith, Simon of Montfort and the Orphan King

Simon : le baron, ses hommes et ses représentations

Nicholas Vincent, Exiled Hero or Absconding Alien? Simon V de Montfort in England

Laurent Macé,  Le sceau de majesté de Simon V de Montfort, comte de Toulouse, princeps et monarcha (1216-1218)

Daniel Power, The Albigensian Crusade after Simon of Montfort (1218-1224)  

 Lindy Grant, The Montforts and the Capetian Court. Amaury V and His Family

Le lignage de Simon et sa culture

Sophie T. Ambler, Simon of Montfort (d.1265) and Montfortian Family Memory

Amicie Pélissié du Rausas, Un croisé en Gascogne. Simon VI et la Gascogne Plantagenêt (1248-1252)

Rodolphe Billaud, Simon VI et l’occupation du comté de Chester (1264-1265)

Catalina Girbea, Les Montfort et l’héraldique imaginaire

Conclusions

Martin Aurell, Conclusions 


G.E.M. LIPPIATT est Leverhulme Early Career Fellow à l’University of East Anglia et auteur de Simon V of Montfort and Baronial Government, 1195-1218 (OUP). Il habite à Norwich avec sa femme et ses deux filles.

Laurent MACÉ est professeur de l’histoire médiévale à l’Université de Toulouse 2-Jean Jaurès et membre du laboratoire Framespa (Toulouse). Ses travaux de recherche portent essentiellement sur les comtes de Toulouse des XIIe et XIIIe siècles.

Martin AURELL est professeur d’histoire médiévale à l’Université de Poitiers et directeur du Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale. Il a publié de nombreux livres sur la culture seigneuriale au Moyen Âge, y compris Des chrétiens contre les croisades (Fayard).