Actus CESCM 2018/11

Actualités

 

Le billet qui signe une nouvelle étape pour notre collègue du CESCM, M. Éric Palazzo : https://cescm.hypotheses.org/8019

***

Nous avons le plaisir d’accueillir au CESCM :

Fabrice Debost pour l’entretien et la logistique des bâtiments A4

Marie Métraud qui remplace Karine Corre, en congé formation pour quelques mois

***

Découvrez le site du master mention Mondes Médiévaux :  http://sha.univ-poitiers.fr/master-mention-mondes-medievaux/


Colloques, journées d’études et autres

 

L’atelier interdisciplinaire du master « Mondes Médiévaux » organisé par P.-M. Joris aura lieu du 1er au 5 octobre. Voir le programme ICI

Notez la Conférence de la maison du Moyen Âge :

Conférence-Lecture chantée : La musique profane médiévale : la lyrique des troubadours et des trouvères par Gérard Le Vot (Univ. Lyon)

Le jeudi 4 octobre à 18h30 – Médiathèque François-Mitterrand (en partenariat avec l’UFR Lettres & Langues)

 

***

Du 10 au 12 octobre au CESCM, se tient le colloque Categorising the Church II:  Clerical and monastic communities in the Carolingian World (8th-10th) / Ordonner l’Église II : Communautés cléricales et communautés monastiques dans le monde carolingien (8e-10e s.), organisé par Émilie Kurdziel et Cécile Treffort.

***

Le corpus épigraphique bourguignon (VIIIe-XVe s.) : des catalogues aux applications numériques,  journée d’études le 23 octobre 2018, 10h-17h à la Galerie Colbert (salle AVD), 6 rue des Petits-Champs, Paris 2e, portée par Eliana Magnani (LAMOP) et Estelle Ingrand-Varenne (CESCM).

***

La journée d’étude des Carnets de recherche en Histoire de l’art et Archéologie, coordonnée par Marcello Angheben et Véronique Meyer (Criham), aura lieu le 25 octobre en salle Crozet du CESCM. Les étudiant.e.s ayant terminé leur année de master 1 ou master 2 présentent les résultats de leur mémoire de recherche.

 

Nous avons le plaisir d’accueillir le 13 novembre à 16h, en salle Crozet, Raluca Radulescu, professeur de philologie anglaise à l’université de Bangor – où elle dirige le Center for Arthurian Studies -, pour la conférence :

Narrer Arthur après Geoffroy de Monmouth : émotions, langages et pouvoir.

Détails ICI

 

***

SEMPER saison 3 : L’épigraphie en mouvement, première séance le 22 novembre.

 

Le séminaire permanent sur l’écriture médiévale en dehors du monde manuscrit (SEMPER) lance en 2018-2019 sa 3e saison avec pour thématique « L’épigraphie en mouvement ».

 


Publications

 

Anne Wagner et Nicole Brocard, Les Royaumes de Bourgogne jusqu’en 1032 à travers la culture et la religion Besançon, 2-4 octobre 2014. Turnhout : Brepols, 2018 (Culture & Société médiévales)

Voir ICI

 

Parution imminente du nouveau Cahier de civilisation médiévale : https://cescm.hypotheses.org/8375

 


La photothèque et ses actus !

 

  • Vous êtes chaleureusement convié.e.s le jeudi 4 octobre 2018, 12h-13h, au CESCM-Pôle documentaire. Le premier Focus de la saison accueille Claire Boisseau, pour le thème consacré aux peintures de la chapelle axiale de Saint-Savin.

 

Besoin de consulter l’Index of Medieval Art de Princeton ? 

Contactez-nous ! phototheque.cescm@univ-poitiers.fr

 

  • Carolina Sarrade et Claire Boisseau seront en mission de terrain pour des relevés de peintures de la tribune de l’Abbaye de Saint-Savin, du 24 octobre au 4 novembre.

 

  • Le CESCM s’associe au projet De la Perse à Poitiers et poursuit une exposition photographique de François Diot jusqu’à fin octobre dans la salle Crozet et le Pôle documentaire.

… Suivez les tweets de la Photothèque sur @polephototheque

 

 

[13 nov.] Conférence de Raluca Radulescu

Raluca Radulescu, professeur de philologie anglaise à l’université de Bangor – où elle dirige le Center for Arthurian Studies -, prononcera  la conférence :


« Narrer Arthur après Geoffroy de Monmouth : émotions, langages et pouvoir »

Date : Mardi 13 novembre, 16h-18h
 
Lieu : Poitiers, Faculté des Sciences humaines et arts, salle Crozet  du CESCM, 24 rue de la chaîne – Bâtiment E13
 
Entrée libre – Ouvert à tous
 

Cette présentation a pour objet  le développement du thème  du pouvoir dans les chroniques écrites par les successeurs de Geoffroy de Monmouth – en particuliers les auteurs ‘anonymes’ du Brut en dialecte Anglo-Normand et en moyen anglais. Dans les  manuscrits encore disponibles à l’heure actuelle  (plus de 200)  des remaniements peuvent être identifiés, non seulement dans les chapitres traitant de l’histoire récente, à savoir le Haut  Moyen Âge (la période où les manuscrits les plus modifies ont été produits), mais aussi dans les chapitres traitant de la figure  légendaire du roi Arthur. Quelques exemples représentatifs seront examinés, ainsi que l’influence qu’ils  ont exercé sur l’évolution ultérieure de la littérature anglaise.


Raluca Radulescu est professeure de littérature médiévale à l’Université de Bangor, Pays de Galles, et directrice du Centre d’Études Arthuriennes. Elle a été  élue Fellow of the Learned Society of Wales (équivalente a la British Academy pour le Pays de Galles) en 2018. Elle a édité le Journal of the International Arthurian Society (revue scientifique de la Société Internationale Arthurienne) de 2011 à 2017 et co-directrice de l’Institut d’Etudes Médiévales et de la Renaissance (Institute for Medieval and Early Modern Studies) de 2013 à 2018. Ce centre multidisciplinaire réunit plus de 50 spécialistes  de cinq universités au Pays de Galles. Elle a publié deux monographies (The Gentry Context for Malory’s Morte Darthur, Cambridge, 2003; Romance and Its Contexts in Late Medieval England: Politics, Piety and Penitence, Cambridge, 2013) et coordonné huit autres ouvrages, sur des thèmes allant de la politique à la généalogie, etc. (publiés par Oxford University Press, Brepols, Boydell & Brewer, etc.).

Voir sa pageacadémique ICI

Les Royaumes de Bourgogne jusqu’en 1032 à travers la culture et la religion Besançon, 2-4 octobre 2014

Anne Wagner et Nicole Brocard

Les Royaumes de Bourgogne jusqu’en 1032 à travers la culture et la religion Besançon, 2-4 octobre 2014

Turnhout : Brepols, 2018

(Culture & Société médiévales) – 412 p. – 85€

ISBN 978-2-503-57583-4

Installés en Sapaudie (Savoie) par Aetius, les Burgondes étendirent leur royaume dans la vallée du Rhône, de la Durance et de la Saône. Leur implantation est attestée par des sépultures peu nombreuses dont les individus présentent des déformations céphaliques, caractéristiques de peuples associés. Bien qu’ariens, les rois sont tolérants et les évêques catholiques jouent un rôle politique réel ; paradoxalement le premier roi catholique, Sigismond, fondateur de Saint-Maurice d’Agaune, critiqué par son épiscopat, perd son royaume et sa vie face aux Francs. Toutefois, le culte de saint Maurice se développe et fait école. Sur le modèle d’Agaune, où le culte de Sigismond se développe, Gontran fonde, en 577,  Saint-Marcel à Chalon-sur-Saône. Au VIe siècle, les clercs élaborent un cycle rassemblant les martyrs de Bourgogne : Lyon devient le « centre d’un royaume de Dieu ». Au sein de l’Empire carolingien, l’identité burgonde, qui semblait fragile, résiste à la perte d’autonomie politique. Au IXe siècle, l’héritage de Lothaire II est divisé entre le futur duché de Bourgogne et les royaumes Bosonides de Provence et Rodolphiens de Transjurane, qui fusionnent au Xe siècle, états fondés sur des cultes dynamiques, des monastères réformés et des évêchés puissants.

Nicole Brocard a été maître de conférences à l’Université de Franche-Comté. Elle travaille sur le phénomène hospitalier aux XIIIe-XVe siècles.

Anne Wagner est maître de conférences à l’Université de Franche-Comté. Elle se spécialise dans le culte des saints aux Xe-XIe siècles.


Table of Contents

Nicole Brocard, Anne Wagner, Introduction

Marche à la christianisation

Katalin Escher, Le mobilier archéologique du royaume burgonde (443-534)

Françoise Passard-Urlacher, Signes d’héritage et de mutation dans le nord du Royaume franc de Burgondie : le langage des pratiques funéraires

Wolfgang Haubrichs, Saint-Trivier des Dombes et la conversion des Warasques. Deux témoins de l’acculturation burgondo-romane

Bruno Dumézil, Religion et ethnicité dans le royaume burgonde

Jean Terrier, Les églises et la christianisation dans le premier royaume burgonde, approche archéologique

Moines et monastères

Sébastien Bully, L’apport de l’archéologie à la connaissance des monastéres de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge de l’ancien diocése de Besançon

Éric Chevalley, Le culte des martyrs thébains en prélude à la fondation de 515

Anne-Marie Helvétius, Les textes monastiques dans la burgondie du haut Moyen Âge

Éliane Vergnolle, L’architecture monastique du premier XIe siècle en Bourgogne cisjurane et transjurane : style et spiritualité

Le pouvoir, les reines et les Évêques

Justin Favrod, Les rois burgondes et l’Église, pouvoir et contre-pouvoir

Emmanuelle Santinelli, Entre Burgondes et Francs: Clotilde, princesse burgonde, reine des Francs (472/480-544/548)

Ian Wood, Saint Avit et le domaine des Gibichungs dans la vallée du Rhône

Yaniv Fox, Revisiting Gregory of Tours’ Burgundian Narrative

Nathanaël Nimmegeers, Un personnage à redécouvrir : Adon de Vienne

François Demotz, Les abbayes lyonnaises dans le royaume de Bourgogne

Nadia Togni, Frédéric, évêque de Genève, 1032-1073

Rôle identitaire des cultes et de l’hagiographie

Michèle Gaillard avec la collaboration d’Alain Rauwel, Aperçu de la production hagiographique en Bourgogne à l’époque carolingienne

Jean-Baptiste Renault, L’expression du culte des saints dans les chartes de Saint-Victor de Marseille au XIe siècle : entre affirmation idéologique et contingences rédactionnelles

Anne Wagner, Les évêques de Besançon

Laurent Ripart, Le royaume rodolphien fut-il un royaume burgonde ?

Gérard Moyse, Conclusions : Bilan du colloque et perspectives de recherche

Planches et Cartes

Index des noms de personnes et de lieux

[1-5 oct] Atelier interdisciplinaire du master « Mondes Médiévaux »

L’atelier interdisciplinaire, obligatoire en Master 2, est proposé aux étudiants de Master 1 comme initiation à la recherche. Il est ouvert aux étudiants extérieurs à l’université de Poitiers, aux étudiants de licence et aux auditeurs libres. Les journées sont organisées selon des thématiques qui traduisent ou enrichissent, grâce à des chercheurs invités, les axes scientifiques du laboratoire et leurs outils.

Coordination Pierre-Marie Joris :  pierre.marie.joris@univ-poitiers.fr

Les conférences et ateliers se déroulent en salle Crozet du CESCM, excepté la conférence du jeudi 4 qui a lieu à la Médiathèque François-Mitterrand.

 

Lundi 1er octobre

Atelier d’ouverture

14h-17h45 – Humanités numériques

  • Humanités numériques et nouvelles approches scientifiques du document, par Pierre GLAUDES (Prof. Sorbonne-Université/Resp. DIM : Science des textes et connaissances nouvelles
  • Éditer l’inédit à l’âge du numérique : le cas du légendier carolingien de Reims, BM 1395, par Clara RENEDO-MIRAMBELL (doctorante PSL/Paris 3-Énc)
  • La base de données Bibale et son contexte de développement, par Hanno Wijsman (IRHT-CNRS)

17h45 – Pot d’ouverture (JANUA/CESCM)

 

Mardi 2 octobre

  • 9h30-11h – Inventer l’image du « premier Moyen Âge », par Cécile VOYER (CESCM)
  • 11h-12h – Photothèque du CESCM : L’image médiévale : source et ressource, par Chrystel LUPANT (CESCM) & Carolina SARRADE (CESCM-CNRS)
  • 14h30-16h30 – Épigraphie : signes, techniques et lieux, par Annick GAGNÉ (doctorante CESCM), Thierry GREGOR (enseignant EREA doctorant CESCM) & Estelle INGRAND-VARENNE (CESCM-CNRS)

 

Mercredi 3 octobre

  • 9h30-11h30 – Sources et méthodes de l’hagiographie, par Edina BOZOKY (Univ. Poitiers) & Charles GARCIA (Univ. Poitiers/Directeur adjoint du CESCM)
  • 14h30-16h30 – Conférence / La dimension philologique des transferts culturels, par Michel ESPAGNE (Dir. de recherche CNRS)

 

Jeudi 4 octobre

Transferts culturels

L’héritage de Transmédie

Traduction et traductologie : les ateliers de l’ARC LINGUAE

  • 9h30-10h – Présentation, par Claudio GALDERISI (CESCM)
  • 10h-10h45 – Le Dit des trois morts et des trois vifs entre texte et image. Un phénomène européen, par Caroline LAMBERT (doctorante CESCM)
  • 11h-12h15 – Memento mori : vers et revers de la version anglaise du dit des Trois morts et des trois vifs, par Corinne LAMOUR (doctorante CESCM) & Stephen MORRISON (CESCM)
  • La version latine du dit des Trois morts et des trois vifs, par Chiara CRACCO (Doctorante CESCM/Vérone)

12h15-14h – Buffet offert à tous les participants (sur inscription le lundi 1er)

  • 14h15-15h30 – Littérature et anthropologie / Penser la vie et la mort : la vocation anthropologique du récit médiéval, par Jean-Jacques VINCENSINI (Univ. Tours/CESR)
  • 15h45-17h – Boccace à la cour de René d’Anjou : les  premières traductions d’œuvres romanesques d’italien en français, par Gabriel BIANCIOTTO (ancien Recteur des Universités ; ancien Directeur du CESCM)
  •  
18h30 – Médiathèque François-Mitterrand (en partenariat avec l’UFR Lettres & Langues)
Conférence de la Maison du Moyen Âge
Conférence-Lecture chantée
La musique profane médiévale : la lyrique des troubadours et des trouvères
Par Gérard LE VOT  (Univ. Lyon)

Vendredi 5 octobre

Atelier de clôture

  • 10h-12h15 – Traditions, interprétations et inventions. Les troubadours, paroles et musique, par Christelle CHAILLOU-AMADIEU (CESCM-CNRS) / Gérard LE VOT (Univ. Lyon)