Appel à communications – Journée d’études : Carnets de recherche en Histoire de l’art et Archéologie

Journée d’études dédiée à l’actualité de la recherche par les étudiants de master en Histoire de l’art et Archéologie de l’Université de Poitiers (master Civilisation, Histoire, Patrimoine et Sources), avec la participation de l’Institut Catholique de Paris.

Dans le cadre de cette journée d’études, les étudiants ayant terminé leur année de Master 1 ou 2 peuvent présenter les résultats de leurs mémoires de recherche.
La durée de chaque communication est de 20 mn.

• Date et lieu de la journée d’études : 25 octobre 2018
Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts

Télécharger l’appel à communications

Propositions de communication

Les propositions de communication sont à adresser avant le 14 septembre 2018 à :
marcello.angheben@univ-poitiers.fr, veronique.meyer@univ-poitiers.fr

Elles devront faire figurer un résumé (200 à 300 mots), accompagné d’une courte biographie (comprenant vos nom, prénom, adresse email, laboratoire).


        

 

Actus CESCM 2018/8

Colloques, journées d’études et autres

 

  • Le 5 juin à 18h, Les clefs de Notre-Dame-la-Grande vous convient à la présentation du guide de visite : Notre-Dame-la-Grande, Chef d’œuvre d’Art Roman, suivi d’une conférence de Robert Favreau = Le culte de Notre-Dame des clefs.

 

  • Memory and the past, table ronde organisée par l’Institute for Medieval Studies (University of Leeds) et le CESCM, le 8 juin au CESCM.

 

 

 

Annonce du 4e colloque international et interdisciplinaire : La formule au Moyen Âge 4 / Formulas in Medieval Culture 4, qui se tiendra du 13 au 15 juin au CESCM (organisé par Charles Garcia et Stephen Morrison)

 


Publications

 

Parution du 6e volume de la collection BITAM chez Brepols, Le Dit des trois morts et des trois vifs. Éditions, traductions et études des versions médiévales (essai de ‘translatio’ collective), sous la direction de Claudio Galderisi et Jean-Jacques Vincensini, avec de nombreux articles de collègues du CESCM, à découvrir ICI

 

Pascale Drouet publie : William Shakespeare, Le Songe d’une nuit d’été, trad. Jules Supervielle et Jean-Louis Supervielle, Paris, GF Flammarion, coll. « Édition bilingue avec dossier », 2018.

 


Participations à colloque, séminaire

 

 

  • Seront au colloque L’Oeuvre en mouvement de l’Antiquité au XVIIIe siècle, les 7-8 juin à Amiens, Isabelle Marchesin = Entre lexis et semiosis : la jongleresse danseuse dans la sculpture romane aragonaise, et Anne-Zoé Rillon-Marne = Les rondeaux latins du manuscrit de Florence (Pluteus 29.1) : clercs en mouvement et mutations de l’Église au début du XIIIe siècle.

 

 

  • Associée au CESCM, Tina Anderlini sera à la Convention du Costume, à Paris, les 9 et 10 juin, pour une communication sur les gants au Moyen Âge, une autre sur l’usage des soies au Moyen Âge (10-6), et participe à une table ronde sur la recherche des sources.

 

  • À la journée d’étude de Limoges, Espaces de conflit et textes de guerre, le 15 juin, Alexandre Noguera présente une communication intitulée = Représenter le monde en temps de guerre: le cas de la France au temps de la guerre de Cent Ans.

 

  • Cécile Maruéjouls participe au colloque ALLHiS « Images sources de textes/textes sources d’images » le 19 juin à Saint-Étienne = De la lettre et de l’image vers l’œuvre : le cas des manuscrits de l’Estoire de Merlin (xiiiexive siècle).

 

  • Martin Aurell et Marcello Anghben sont dans le comité d’organisation du colloque international Imagopapae, qui se tient du 20 au 22 juin à Liège ; communication de Marcello Angheben = L’image du pape dans la Rome des XIe-XIIe siècles et ses relations avec la réforme grégorienne : pour une approche critique de l’historiographie.

Divers

 

Du 16 juin 2018 au 31 décembre 2019 : Nouvelle présentation des collections médiévales au Musée Sainte-Croix de Poitiers : D’un empire à l’autre. Premiers temps chrétiens en Poitou (4e-9e siècles), partenariat privilégié avec le CESCM.

 

Morgane Uberti et l’inventaire des inscriptions de la gaule chrétienne (Antiquité tardive – haut Moyen Âge), le billet ICI

***

SCD de Poitiers : Le bâtiment A2 (BU Lettres, Ruche, Fonds ancien, Média Centre Ouest) fermera pour travaux vendredi 22/06 à 12h… Réouverture prévue en 2020, informations ICI

Nous accueillons une nouvelle stagiaire Marie Barreau, étudiante de Master, qui vient faire son stage à l’inscripthèque du 1er au 15 juin, puis du 1er au 15 juillet, sur la plateforme BEST de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem.

L’association JANUA des doctorant.e.s et masters du CESCM, d’HeRMA et depuis peu du CRIHAM, présente son nouveau bureau 2018-2019 :

Zoé le Nel : présidente (M1 Remédia)

Julie Caron : trésorière (1ère année de doctorat HeRMA)

–  Gabrielle Schmid : chargée de communication (1ère année de doctorat CESCM)

Claire Boisseau : secrétaire (1ère année de doctorat CESCM)

Marie Cloutour : secrétaire adjointe (4ème année de doctorat CRIHAM)

 

La photothèque et ses actus !

 

Appel à contributions FOCUS, 2018-2019, L’étude des images, voir l’appel ICI

 

 

L’exposition temporaire intitulée « L’œil et le Clic » présente son nouveau cliché, toujours sous la prise de vue experte de Jean-Pierre Brouard, photographe du CESCM. Une occasion de (re)découvrir son travail en faveur de la recherche scientifique, les qualités professionnelles de son œil averti et l’assurance du geste, déclenchant le « clic » de l’objectif.

Jusqu’au 26 juin, découvrez l’œuvre photographique au CESCM, près de la cheminée du rez-de-chaussée, et tentez votre chance pour gagner l’exemplaire des Cahiers de civilisation médiévale de votre choix ! Répondez à la question posée sur les bulletins de participation, le tirage au sort désignera le gagnant parmi les bonnes réponses.

Bonne découverte, et bonne chance !

 

Portail de Charlieu-Cliché J-Fr Amelot

Une nouvelle exposition vous est proposée :

“Le portail de Charlieu – Clichés de Jean-François Amelot”.

Du 1er juin au 26 juillet, au Pôle documentaire et Salle Crozet du CESCM.

 

 

Le mardi 12 juin 2018 à 14h, en salle Berger : Les ingénieures de la Photothèque en collaboration avec Noël Richard (XLIM Poitiers) invitent Michaël I. Allen (Université de Chicago), pour une présentation du logiciel D-Stretch. L’outil, encore peu connu, fait ressortir les éléments invisibles à l’œil nu à partir de photographies numériques de dessins hiéroglyphiques utilisé par les amérindiens et certaines peuplades sans écriture, et ce sans nécessité de filtres ou d’éclairages spéciaux. L’objectif sera d’échanger autour de cet outil, ses avantages et limites, et de déterminer son intérêt pour nos travaux en médiévistique. Présentation ouverte à toute personne intéressée par les nouvelles technologies appliquées au patrimoine.

 

… Suivez les tweets de la Photothèque sur @polephototheque

[12 juin] Conférence de Mary Franklin-Brown

Sur invitation de Vincent Debiais, Mary Franklin-Brown présente une conférence intitulée : Bertran de Born et saint Léonard, ou le trobar libérateur.

 

Date : Mardi 12 juin, 16h-18h.

Lieu : Poitiers, Faculté des Sciences humaines et arts, salle Crozet  du CESCM, 24 rue de la chaîne – Bâtiment E13

Entrée libre – Ouvert à tous

Mary Franklin-Brown est maître de conférences au Département de français et d’italien de l’Université du Minnesota, où elle étudie la littérature et l’histoire intellectuelle de la France pré-moderne. Elle propose des enseignements de littérature et langues médiévales (ancien français, ancien occitan et latin médiéval). Elle est membre du Centre d’études médiévales de son université où elle dirige les études de master et de doctorat.

Voir sa page académique ICI


Nous prenons comme point de départ une strophe du grand troubadour de Hautefort :
Chaque jour je ressemelle et retaille les barons,
je les refonds et je les trempe,
moi qui me proposais de les défricher.
Et je suis bien fou de m’en préoccuper,
car ils sont de plus mauvaise qualité 
que ne l’est le fer pour saint Léonard,
aussi faut-il être fou pour se donner de la peine pour eux.
(PC 80,44, strophe V, traduction de Gérard Gouiran)
À la différence de son confrère Arnaut Daniel, qui compare l’art de composition, le trobar, à une fabrication artisanale réussite, Bertran de Born se représente en artisan frustré par un matériau médiocre. Or cette analogie se transforme en miracle à la fin de la strophe : le fer que l’on brise, ce sont les chaînes des prisonniers libérés par saint Léonard.
La conférence proposée tentera une nouvelle explication de l’art des troubadours – et surtout du sirventes, genre dévoué aux commentaires sur les personnages et les habitudes du moment – en tant que libération. Le trobar, ce n’est pas la fabrication d’objets d’art poétiques. C’est plutôt la création, à partir d’un matériau de faits divers troublants, d’un jeu qui soulage et réjouit les cœurs.