CESCM Actus 2018/1

Événements

 

Du 8 au 12 janvier, l’atelier interdisciplinaire de master du CESCM, organisé par Pierre-Marie Joris.

L’atelier interdisciplinaire, obligatoire en Master 2, est proposé aux étudiants de Master 1 comme initiation à la recherche. Il est ouvert aux étudiants extérieurs à l’université de Poitiers, aux étudiants de licence et aux auditeurs libres. Les journées sont organisées selon des thématiques qui traduisent ou enrichissent, grâce à des chercheurs invités, les axes scientifiques du laboratoire et leurs outils.

Télécharger le programme ICI

2 interventions de Bernard Cerquiglini, Recteur honoraire de l’Agence universitaire de la Francophonie, Ancien Délégué général à la langue française et aux langues de France et Membre de l’Oulipo.

Jeudi 11 – 18h30-19h45 : Médiathèque François-Mitterrand

Conférence de la Maison du Moyen Âge

 L’orthographe française : une catastrophe médiévale ?

Vendredi 12 – 14h-16h : CESCM (salle Crozet)

Conférence de clôture

L’invention de Nithard. Histoire critique des Serments de Strasbourg


Appel à communication

 

L’association Janua lance son appel à communication pour la journée jeunes chercheurs 2018 qui aura lieu le 26 avril, autour du thème La violence guerrière : de l’Antiquité au Moyen-Âge.

Voir les modalités ICI


Parutions

 

Dans la collection Culture & société médiévales dirigée par Edina Bozoky chez Brepols, parution de l’ouvrage de Ludo MILIS L’homme médiéval et sa vision du monde. Ruptures et survivances.

 

Un nouvel article en ligne, Histoire et préhistoire des « jeux de lettres » par Carlo Tedeschi dans la revue In-Scription proposée par Vincent Debiais.

 

Parution de l’ouvrage de Gabriel Bianciotto chez Brepols, Le livre de Thezeo de Boccace (Brepols, 2018) dans la collection dirigée par Claudio Galderisi, Bibliothèque de Transmédie, volume 5.

 


Participations à colloques, journées d’études …

 

Harmony Dewez participe :

  • au Workshop 6 de l’ANR PoLiMA les 9-10 janvier à l’IRHT  = Listes et temporalités pragmatiques : Temporalités des données économiques et construction du temps comptable par la liste.
  • Le 17 janvier aux Archives nationales, au séminaire « Administrer par l’écrit » = Assiettes fiscales et profit seigneurial : des processus conjoints de construction de la valeur aux XIIIe et XIVe siècles.

Photothèque

 

Focus n° 4 : Le 30 janvier à 12h, la photothèque reçoit Hermine Chatoux qui nous présentera l’Eye tracking.


Informations CESCM

 

 

  • À compter du 1er janvier 2018, nous avons le plaisir d’accueillir Pascale Drouet en tant que membre des enseignants-chercheurs au sein du CESCM.

Titulaire d’une HDR et d’une thèse (Paris IV-Sorbonne), Pascale Drouet est Professeure en littérature anglaise des XVIe et XVIIe siècles. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la Renaissance anglaise (contexte législatif, théâtre et brochures populaires) questionnant les représentations du vagabondage, de la filouterie, de la mise au ban et de l’abus de pouvoir. Elle a édité King Henry VIII1 pour les éditions américaines Norton Shakespeare et contribué à The Oxford Handbook of Shakespearean Tragedies2. Elle travaille actuellement sur l’héritage médiéval de la folie dans le théâtre shakespearien.

 

  1. « Textual editor » de King Henry VIII, in The Norton Shakespeare, Third Edition, ed. S. Greenblatt with W. Cohen, S. Gossett, K. Eisaman Maus, G. McMullan, New York, Norton, 2016, p. 3278-3352. ISBN: 978-0-393-93499-1 []
  2. « French Reception of Shakespearean Tragedies: Between Liberty and Memory » (Chapter 44), avec Nathalie Rivère de Carles, dans The Oxford Handbook of Shakespearean Tragedy, ed. by M. Neill and D. Schalkwyk, Oxford, OUP, 2016, p. 726-745. []

Emilie Mineo, jeune docteure du CESCM lauréate du Prix de thèse 2017

Comme chaque année, le Collège des Écoles doctorales de Poitiers a organisé un concours de prix de thèse ouvert à tous les docteurs de l’établissement ayant soutenu leur thèse entre le 1er novembre 2016 et le 10 octobre 2017. Quatre prix, d’un montant de 600 euros chacun, viennent récompenser un docteur pour chaque secteur doctoral : Droit ; Sciences pour l’Ingénieur et Aéronautique ; Ingénierie chimique, biologique et géologique ; Sciences Humaines économiques et sociales.

Les critères de sélection pris en compte par le jury du concours sont la valorisation de la thèse (sous la forme de publications, de communications à des congrès, de création de brevets etc.), l’évaluation de la thèse par les rapporteurs et le jury de soutenance, le caractère innovant et l’originalité de la thèse, son ouverture à l’international, la capacité du candidat à communiquer sur ses travaux en direction d’un public de non-spécialistes.

Pour participer il fallait adresser à l’école doctorale de rattachement un dossier de candidature comprenant une lettre de présentation de la thèse, un CV et la copie des pré-rapports et du rapport de soutenance, selon les modalités indiquées dans le règlement.

Cette année, Emilie Mineo, une des jeunes docteures du CESCM a remporté le prix, grâce à sa thèse intitulée : L’artiste, l’écrit et le monument. Signatures épigraphiques en France au Moyen Âge central.  (cf. le billet consacré à sa soutenance).

Emilie, pouvez-vous nous dire comment cela s’est déroulé ?

Comme ma thèse avait été très bien reçue par mon jury de soutenance, j’ai décidé de tenter ma chance et d’envoyer le dossier…. quelques jours plus tard, j’ai reçu un courriel m’informant que le jury scientifique du collège doctoral m’avait classée première et que j’étais donc lauréate pour le secteur SHES (regroupant les écoles doctorales Lettres Pensée Art et Histoire , Cognition, Comportements, Langage(s) et Sociétés et Organisations) !

La remise des prix s’est effectuée au moment de la cérémonie de remise des diplômes de doctorat le 15 décembre 2017 à la Faculté de Droit et des Sciences sociales. Chacun des quatre lauréats y a présenté sa thèse en 5 minutes chrono, avant que les docteurs de l’année de chaque secteur viennent recevoir la médaille et le diplôme de la main du parrain de la promotion, Pierre Delvolvé.

Recevoir ce prix est pour moi un grand honneur et je suis ravie, à titre personnel et pour le CESCM, qu’une thèse en Histoire médiévale obtienne cette reconnaissance. Comme je travaille désormais à l’Université de Namur (Belgique) en tant que chercheuse post-doc, c’est aussi une belle occasion de revenir à Poitiers pour revoir mes collègues du CESCM. Grâce à cette récompense, j’espère pouvoir publier ma thèse plus facilement.

L’appel de ce prix est bien diffusé par les écoles doctorales, qui le signalent par mail à leurs nouveaux diplômés. J’encourage donc les futurs docteurs à participer au concours et leur souhaite de tout cœur d’avoir la chance qui m’est donnée aujourd’hui.

Merci, Emilie, et toutes nos félicitations !


Pour visionner la remise des diplômes ICI (Emilie est à la 33e minute)