Tous les articles par Vanessa Ernst-Maillet

IST

Derniers tirés à part du CESCM

Voici la liste des derniers tirés à part reçus à la bibliothèque du CESCM :

BOURGEOIS Luc

La genèse du castrum de Mégon/Château-larcher (Vienne) : résidence fortifiée et lignage dans le Poitou des IXe-XIe siècles In  Revue historique du Centre-Ouest, Tome X, 2011, p. 195-229 (E BOU 19/6)

LASSALLE Victor

Les encoches creusées dans les pilastres de l’église de Caromb (Vaucluse), in Yves Gallet, Ex quadris lapidibus : la pierre et sa mise en oeuvre dans l’art médiéval. Mélanges d’Histoire de l’art offerts à Eliane Vergnolle, Turnhout : Brepols, 2011, p. 267-274  (E LAS 3/59)

Ce que l’art roman doit à la Tour Magne, aux portes romaines de Nîmes et au temple de Diane, Nîmes : Académie de Nîmes, 2011, p. [127]-149 (Mémoires de l’académie de Nîmes, IXe série, Tome LXXXIV) (E LAS 3/58)

SCHEMBRI Marcello

Una lettura in chiave musicale del ‘corpus’ bio-iconografico dei trovatori (con riflessioni sull’odierna ‘prassi esecutiva’), in Rivista Italiana di Musicologia, vol. XLIII/XLV, 2008-2010, p. [395]-437 (E SCH 23/4)

LECLERCQ-MARX Jacqueline

Les avatars d’un mythe antique au Moyen Âge : Thésée et le Minotaure aux époques préromane et romane, in Les Cahiers de Saint-Michel de Cuxa,  « Actualité de l’art antique dans l’art roman », XXXIX, 2008, p. 193-207 (E LEC 4/21)

Les monuments funéraires du nord de l’Europe aux XIe-XIIe siècles : l’exception scandinave, in Les Cahiers de Saint-Michel de Cuxa, « Mémoires, tombeaux et sépultures à l’époque romane », XLII, 2011, p. 233-243 (E LEC 4/22)

L’illustration du Physiologus grec et latin, entre litteralité et réinterprétation de l’allégorie textuelle : Le cas des manuscrits Bruxellensis 10066-77 et Smyrneus B.8., in Christian Heck (éd.) ” L’allégorie dans l’art du Moyen Âge. Formes et fonctions. Héritages, créations, mutations “, Turnhout : Brepols, 2011, p. 141-155 E (LEC 4/23)

La couleur de la peau dans le Moyen Âge central, perception et représentation, in la Revue d’Auvergne, “Couleurs et lumière à l’époque romane” (2011)  p. 281-305
(E LEC 4/24)

Le décor aux griffons du bâtiment des Clergeons (Cathédrale du Puy) et l’imitation de ’tissus orientaux’ dans l’art monumental d’époque romane en France : Tour d’horizon, in la Revue d’Auvergne  “L’ornement à l’époque romane : signe ou symbole” (2011), p. 115-146
(E LEC 4/25)

Des dons pas comme les autres : Les ex-voto dans le Moyen Âge haut et central, in Le plaisir de l’art du Moyen Âge : commande, production et réception de l’oeuvre d’art. Mélanges en homage à Xavier Barral I Altet “, Paris : Picard, 2012, p. [742]-751 (E LEC 4/26)

Carnets du CESCM

Le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (CESCM) est une unité de recherche (UMR 7302) relevant conjointement de l’Université de Poitiers et du CNRS, spécialisée dans l’étude interdisciplinaire du Moyen Âge (littérature, histoire, histoire de l’art, philosophie, musicologie, archéologie, etc.). Depuis sa fondation en 1953, le CESCM a constitué une très importante bibliothèque spécialisée sur tous les aspects du Moyen Âge et d’autres centres documentaires uniques en France, ainsi qu’une riche activité éditoriale (Corpus des inscriptions de la France médiévale, Photothèque et base Romane, revue Cahiers de civilisation médiévale). Pour assurer sa communication institutionnelle, le CESCM dispose d’un site web statique sous World Press : http://cescm.labo.univ-poitiers.fr/

Avec Hypothèses, les “Carnets du CESCM” ont pour objectif de diffuser au quotidien les activités et les productions scientifiques du Centre d’études supérieures de civilisation médiévale. Le carnet donne un reflet précis et exhaustif de la vie du laboratoire en mettant en valeur le travail des chercheurs, la richesse des activités éditoriales et les ressources offertes par les différents centres documentaires. Basé sur l’interaction entre chercheurs, membres permanents, visiteurs, étudiants et professionnels, le carnet diffuse et valorise les expériences scientifiques et humaines qui ont lieu au sein du laboratoire.

Les billets concernent l’actualité du CESCM, ses programmes de recherche, les colloques et journées d’études organisés à Poitiers ou avec la participation des membres, leurs publications et les actualités en matière d’Information scientifique et technique.

L’équipe éditoriale offre ainsi aux membres du laboratoire l’outil idéal pour assurer la visibilité de leur activité et le moyen de créer l’échange et l’enrichissement autour de leurs productions.

[5-8 juin 2013] Écriture et genre épistolaires, IVe-XIe s.

 Colloque international organisé par le CESCM (Université de Poitiers-CNRS), Casa de Velázquez, Université d’ErlangenThomas DESWARTE (Université d’Angers) – Klaus HERBERS (Université Friedrich-Alexander d’Erlangen-Nuremberg) dans le cadre de l’ANR-DFG EPISTOLA

Programme ANR-DFG EPISTOLA : « La lettre en péninsule Ibérique et dans l’Occident latin : héritages et transformations d’un genre littéraire (IVe-XIe siècles) »

Comité d’organisation : Bruno Dumézil, Jacques Elfassi, Nathanaël Nimmegeers, Cornelia Scherer, Hélène Sirantoine

E.NAU / CESCM
E.NAU / CESCM 

« Quelle douleur ! Les chrétiens ont oublié jusqu’à leur langue, et sur mille d’entre nous, vous trouverez à peine un seul qui sache écrire convenablement une lettre latine à un ami. Mais s’il s’agit d’écrire en arabe, vous trouverez une foule de personnes qui s’expriment dans cette langue avec la plus grande élégance, et vous verrez qu’elles composent des poèmes préférables, sous le point de vue de l’art, à ceux des Arabes eux-mêmes ». Ainsi s’exprime vers 840 Alvare de Cordoue, confronté à l’acculturation de ses corréligionnaires en al-Andalus. Selon lui, l’abandon du latin au profit de l’arabe s’accompagne de la pratique de la poésie, tandis que l’impossibilité d’écrire des lettres équivaut à l’oubli du latin ; bref, sous sa plume, le genre épistolaire est considéré comme caractéristique de la culture latine, comme la poésie l’est de la culture arabe…

Institutions partenaires : Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (UMR 7302), École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Friedrich-Alexander Universität Erlangen-Nürnberg

Programme EPISTOLA

Le programme EPISTOLA, financé par l’ANR et la Deutsche Forschungsgemeinschaft, est un projet international associant le CESCM (CNRS, Université de Poitiers), la Friedrich-Alexander Universitat d’Erlangen-Nurnberg et la Casa de Velázquez de Madrid.

Photo_Epistola-2
Son propos est d’étudier les usages et le succès du genre épistolaire dans la péninsule Ibérique et dans l’Occident latin durant l’Antiquité tardive et le haut Moyen-Âge.

Les trente chercheurs de ce programme organisent leurs activités autour de 4 pôles :

– l’édition de lettres
– styles épistolaires et procédés rhétoriques
– transmission et tradition
– pratiques épistolaires

Direction du programme : Thomas DESWARTEKlaus HERBERS

Contact : Hélène SIRANTOINE