Archives par mot-clé : Moyen Âge

[21-24 mai] 1er Congrès international franco-italien « Qui dit tradition dit faute ? »

1er Congrès international franco-italien
« Qui dit tradition dit faute ? »
La faute dans les corpus chantés du Moyen Âge et de la Renaissance
Philologie et musicologie

La notion de « faute » soulève de sérieuses difficultés en philologie et en musicologie, mais aussi chez les interprètes. La connaissance des corpus chantés du Moyen-Âge repose généralement sur des copies, que l’on imagine plus ou moins éloignées des mélodies et des textes tels qu’ils ont été composés ou chantés en leur temps. Même si la plupart des pièces profanes écrites jusqu’au XIVe siècle sont attribuées, rien n’assure que les transcriptions ont été contrôlées par les auteurs. Au cours du XIVe siècle, le droit de regard des poètes
sur l’écriture de leurs pièces se répand, mais la notation musicale en usage ne garantit pas encore une pleine conformité avec l’exécution musicale, voire avec l’intention des compositeurs. En philologie et en musicologie, la notion de « faute » n’est pourtant pas abordée de la même manière et ne revêt pas non plus la même importance. Pour la critique textuelle, c’est sur les fautes évidentes et significatives que se fonde la possibilité de reconstruire la généalogie d’un texte.
Les musiciens et musicologues en revanche considèrent peu la véracité de la faute ; ils préfèrent évoquer la notion de « variante » provenant de diverses performances musicales et donc de la créativité de l’interprète.
L’appréciation de la faute en poésie et en musique constitue donc un sujet pour lequel une réelle collaboration entre spécialistes des textes, musicologues et musiciens s’impose comme une nécessité. Les communications résultent de cette collaboration et seront suivies chacune de réponses et d’un débat.

Lieu : Saint-Guilhem-le-Désert, Musée de l’abbaye de Gellone

Congrès organisé avec le concours du Centre d’Études Médiévales de Montpellier, du Centre d’Études Supérieures de Civilisation médiévale de Poitiers, de l’École Pratique des Hautes Études et de l’Université de Pavie.

En contrepoint du congrès se déroulera le Festival Musici Vagantes
Saint-Guilhem-le-Désert (21-24 mai 2017 / Abbaye de Gellone)


Dimanche 21 mai

10h00 : Ouverture de l’exposition sur les instruments médiévaux

14h00 : Accueil & Inscriptions

14h30 : Enjeux de l’ «archéo-lutherie», présentation grand public par les luthiers Olivier Féraud et Yves d’Arcizas

16h30 : Ouverture du congrès par Fabio Zinelli

17h00 : Conférence inaugurale de Claudio Galderisi : De la philologie comme forme d’exécution des œuvres médiévales. Le bruit des innovations et les variantes des interprètes

18h15 : Concert déambulatoire : Brice Duisit, A l’Escola N’Eblon

19h30 : Cocktail dînatoire

21h00 : Concert abbatiale,
La Flama (dir. Xavier Terrasa),
La Flama del trobador desconegut

Lundi 22 mai

9h00 : Session 1
Davide Checchi et Michele Epifani : « C’est pas ma faute ». La responsabilité des philologues et musiciens envers la tradition.

10h00 : Session 2
Francesco Carapezza et Robert Lug : Notation musicale et fautes métriques dans le corpus des lais lyriques gallo-romans

11h00 : Pause-café

11h30 : Session 3
Gianluca Bocchino et Luca Gatti : Errori attributivi e mouvance melodica : il caso di Compains Jehan, un gieu vous voel partir (Linker 1, 9)

12h30 : Déjeuner

14h30 : Session 4
John Haines et Christopher Callahan : La partie ancienne du chansonnier de Thibaut de Champagne.

15h30 : Session 5
Stefano Milonia : La chanson un peu particulière de Richard Coeur de Lion
Nicholas Bleisch : Transposed Texts : Mis-Reading Note and Word in the Trouvère Ms. F-Pn fr. 24406

16h30 : Pause

18h00 : Conférence plénière de Frédéric Duval : Les concepts d’erreur ou de faute en critique textuelle

21h00 : Concert abbatiale
Les Chantres du Thoronet (dir. Damien Poisblaud),
Requiem grégorien à 4 parties

Mardi 23 mai

9h00 : Session 5
Elsa De Luca et Océane Boudeau : Correction, erreur et variante : l’exemple du plainchant médiéval

10h00 : Shin Nishimagi : Fautes révélant une théorie méconnue dans une tradition des tonaires aquitains (XIe-XIIe s.)
Fedon Nicolaou : Les Lusignans et saint Hilarion,
la construction forcée d’une tradition ?

11h00 : Pause-café

11h30 : Session 8
Gisèle Clément et Damien Poisblaud : Grégorien sans faute ? Problématique (autour ?) d’une restauration

12h30 : Déjeuner

14h30 : Session 9
Christelle Cazaux-Kowalski et Anne-Zoé Rillon-Marne : Carmina burana versus Notre-Dame : une approche philologique et musicale des conduits

15h30 : Session 10
Christelle Chaillou et Federico Saviotti : Évoquer la faute dans le cas des ajouts tardifs en occitan du ms BnF fr. 844

16h30 : Pause

18h00 : Conférence plénière de Marie-Noël Colette : Divergences d’écriture et corrections de copistes dans les manuscrits du Haut Moyen-Âge

19h00 : Dîner

21h00 : Concert abbatiale
Alla francesca (dir. Brigitte Lesne),
Variations amoureuses

Mercredi 24 mai

9h00 : Session 11
Francesco Zimei et Paola Elia : Fenomenologia del residuum nei canzonieri polifonici, con un focus su alcune fonti quattrocentesche
di area iberica

10h : Session 12
Massimo Privitera et Maria Antonella Balsano : Musica sbagliata

11h00 : Pause-café

11h30 : Session 13
Séverine Delahaye Grélois : La première fois c’est une erreur. La deuxième fois c’est un procédé. De l’usage de la dissonance dans la
poésie de la Renaissance
Jérémie Couleau : Contrapunto bestiale : la faute dans les sources théoriques et musicales du chant sur le livre

12h30 : Déjeuner

14h30 : Session 14
Fanch Thoraval et Mathieu Ferrand : À qui la faute ? Musique, métrique et pédagogie latine dans les traditions éditoriales de la
Brevis Grammatica de Francesco Negri et des Scenica Progymnasmata de Johannes Reuchlin – 1480-1550

15h30 : Brigitte Lesne, Anne Ibos-Augé et Marie-Geneviève Grossel : Le mot, la note et le copiste : aperçus sur les versions parallèles
des chansons, conduits et motets aux XIIe et XIIIe siècles

17h00 : Pause

17h30 : visite

20h00 : Concert abbatiale
Magister Petrus (dir. Mauricio Molina),
Cupid Behind the Walls. Love’s seduction
and the medieval cleric

21h30 : Banquet


Voir le programme et l’affiche ICI

Contacts et organisateurs :

Gisèle Clément : gisele.clement@univ-montp3.fr
Christelle Chaillou-Amadieu : chaillouchristelle@hotmail.com
Federico Saviotti : federico.saviotti@unipv.it
Fabio Zinelli : zinelli2001@yahoo.it

                     

Un collaborateur appréciable aux Archives de la Vienne

Nous avons le plaisir de retrouver Gaël Chenard, ancien étudiant du CESCM, pour de nouvelles prises de fonctions à Poitiers.

Il nous raconte son parcours, ses projets.

Cher Gaël, vous avez été étudiant au CESCM, rappelez-nous votre parcours :

J’ai suivi un double cursus à partir de mon Master II (2005) au CESCM et à l’École des Chartes. Je suis archiviste paléographe depuis ma sortie de l’École nationale des chartes en 2008. J’ai intégré en 2008 l’Institut National du Patrimoine et suis devenu  conservateur du patrimoine en 2009.

Dans le même temps, j’ai débuté ma thèse sur L’administration d’Alphonse de Poitiers en Poitou et en Saintonge (1241-1271). Par intérêt réel pour l’histoire médiévale, un ancrage était logique au  CESCM.

En juillet 2009, j’ai pris mes fonctions comme Directeur des archives de Hautes-Alpes, à Gap.

Tout en exerçant mes fonctions j’ai poursuivi cette thèse, que j’ai soutenue en décembre 2014 à l’École des Chartes et dont vous étiez le co-directeur avec Olivier Guyotjeanin, cher Martin1

Vous êtes désormais en poste à Poitiers, comment voyez-vous le futur :

J’ai été nommé directeur des Archives départementales de la Vienne, à Poitiers2 début 2017, et suis ravi de ce retour.

À titre personnel et ce après une période d’atterrissage, je souhaite poursuivre des recherches sur la comptabilité et les moyens de gouvernement au XIIIe siècle. Je travaille de plus au projet de publication de ma thèse.

Concernant mon activité professionnelle, les archives départementales ont un fonds considérable et notre rôle de service public premier, est de permettre un maximum d’accès aux 25km linéaires de documents que nous possédons. Car nos maîtres mots sont les 4C : «  Collecter, Classer, Conserver, Communiquer ».

IL est important de poursuivre de plus le travail de numérisation. Notons que depuis quelques années Pierre Carouge, directeur-adjoint des archives, mène un projet avec SIGILLA, qui consiste en une identification et description des sceaux de notre fonds, en vue d’une numérisation.

Cela permettrait donc des collaborations avec le CESCM ?

Notre fonds est effectivement peu voire pas exploité par les chercheurs et les étudiants, il n’y a pas de réel partenariat. C’est pourquoi je souhaite intervenir en amont dès les cours de licence, comme cela a été le cas le 7 avril dernier, afin de valoriser notre important fonds médiéval.

Notons aussi que lors des Semaines d’études médiévales 2017, aura lieu une présentation de Documents originaux des Archives départementales par Pierre Carouge et moi-même, le mardi 27 juin à 16h.

Il reste d’autres pistes à réfléchir, pourquoi pas un projet ANR de numérisation.

Merci cher Gaël, je ne doute pas que nous aurons bien des projets à mettre en place avec vous, d’autant que vous êtes désormais membre associé du CESCM, ce dont nous nous réjouissons.

  1. voir billet rédigé par Alain Provost : http://cescm.hypotheses.org/3279 []
  2. Archives départementales – 30 rue des Champs Balais, POITIERS, http://www.archives.departement86.fr/ []

[4-5 may] Categorising the Church: Debates about Religious Communities in the Carolingian World

Categorising the Church: Debates about Religious Communities
in the Carolingian World

International Workshop, 4-5 May 2017

SFB VISCOM and Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale – CESCM (Université de Poitiers-CNRS)

Venue:
IMAFO (ÖAW), Seminar room 01.49
Hollandstraße 11-13, 1st floor
1020 Vienna

organized by Rutger Kramer und Graeme Ward

 See the programm HERE

THURSDAY, 4 May 2017

ÖAW, Hollandstr. 11-13

1000 Introduction and Welcome
1030 SETTING the STAGE
Sebastian Scholz (Zurich) : The Organisation of the Clergy and the
canonici” in the 6th Century
Brigitte Meijns (Leuven) : Aut monachi, aut canonici? The Aachen Reform Measures and their Impact on the Religious Communities in the Carolingian Empire
Charles Mériaux (Lille) : The Monastic Reforms of 816-819 after Josef Semmler
1230 Lunch
1400 Discussion of Precirculated Papers I: INITIATIVES & IMPACT
Stephen Ling (Leicester) : ‘Superior to the canonical, but inferior to the monastic’: Monks, Canons, and Alcuin’s Third Order – The Problem of Defining Canons and Monks in the 8th and 9th Centuries
Sören Kaschke (Cologne) : Pick and Choose? Local Reception of Reform in Light of Capitulary Collections
1500 coffee
1515 Discussion of Precirculated Papers II: ADAPTATION & EXAPTATION
Veronika Wieser (Vienna) : ‘No one comes to the Father except through me’: Church Fathers in the Institutio Canonicorum and Beyond
 Cinzia Grifoni (Vienna) : Sententia legis? Bishops Teaching and Bishops Taught in Hrabanus Maurus’s De institutione clericorum
 Graeme Ward (Vienna) : Amalarius, Ademar, and Institutio Canonicorum
1645 coffee
1700 Discussion of Precirculated Papers III: REACTIONS & RESPONSES
Johanna Jeb (Tübingen) : Tracing the una regula – Discussions about Monasticism in Carolingian scriptoria
 Ingrid Rembold (Oxford) : The ‘Apostates’ of St-Denis: Monks, Canons, and the Limits of Carolingian Reform
1900 Workshop dinner for invited guests

 

FRIDAY, 5 May 2017

ÖAW, Hollandstr. 11-13

930As Above, So Below: EXAMPLES & INITIATIVES
Emilie Kurdziel (Poitiers) : Redefining ordines , Redefining Lives: Reforming the ecclesia through the Law (780s-819)
Cécile Treffort (Poitiers) : L’Adoption de la Règle de Saint Benoît dans le Nord du Royaume Carolingien d’Aquitaine (fin VIIIe-première moitié IXe siècle)
Clemens Gantner (Vienna) : A Non-Existent Centre? Rome as an Exemplary Episcopal Community
1100 coffee
1130As Within, So Without: CONTRAST & CONFORMITY
Valentina Toneatto (Rennes) : The Question(s) of Monastic Property
Rutger Kramer (Vienna) : Distinguished Gentle Men?
Gender and Authority in the Institutio Canonicorum
1230 Lunch
1400THE RITE STUFF
Miriam Czock (Duisburg-Essen) : Conceptual Diversity of Sacred Space? Churches and Monasteries in the Carolingian World
Arthur Westwell (Cambridge) : Ordines, Orders and the Ordering of Liturgy between the ordo canonicus and the ordo monasticus
Jesse Billett (Toronto) : The 816 Liturgical Reforms, Hildemar’s Commentary on the Rule, and the Milanese Rite
1530 coffee
1600 FINAL DISCUSSION
Summaries and Conclusions
Book Publication: Format, Contributions, Deadlines
1830 Workshop dinner for invited guest

Location
Seminar room 49
Hollandstraße 11-13, 1st floor
IMAFO (ÖAW)
Contact & information
+43 1 51581 / 7243
       
    

[3 mai] Focus n° 5 : Signatures

Nous avons le plaisir de vous convier chaleureusement au Focus n° 5, consacré aux signatures épigraphiques.

Le mercredi 3 mai, 12h-13h, CESCM-Pôle documentaire,  autour d’un déjeuner collectif.

Brioude (cliché Emilie Mineo/CESCM)

Construit comme un high-light sur le fonds iconographique du CESCM, les « Focus » proposent de montrer la corrélation entre le fonds documentaire de la Photothèque et le travail des chercheurs, et ce dans un cadre scientifique tout autant que convivial.

Le mercredi 3 mai, les ingénieures de la Photothèque invitent Emilie Mineo, docteure en histoire de de l’art, lors d’une discussion libre consacrée aux signatures de concepteurs d’images, « artistes » ou commanditaires.

Ouvert à tous et axé sur l’interactivité, vous êtes conviés à partager ce moment autour d’un verre. N’hésitez pas à apporter votre casse-croûte, nous déjeunerons ensemble lors de cet échange.

[17 mai] Journée doctorale

Présentation des recherches doctorales dirigées par le Professeur Martin Aurell « Pouvoir, parenté et culture »

Date : mercredi 17 mai de 9h à 17h45

Lieu : salle Gaston Berger – CESCM, 24 rue de la Chaîne – POITIERS

PROGRAMME

9h-10h – Sébastien Laurent : Histoire sociale des
troubadours du XIIe au XIIIe siècles

10h-11h – Juliette Thibault : La vie de cour dans les
enluminures arthuriennes (XIIIe – XVe siècles)

11h15-12h15 – Alessia Chapel : Les récits généalogiques (XIIeXIVe siècles) entre romans et chansons de geste. Essai de classement et de définition

13h30-14h30 – Sarah Casano-Skaghammar : Une famille dans la
mesnie du roi de France. Les Nemours-Villebéon et leurs alliés : Beaumont, Clément, Cornut

14h30-15h30 – Amélie Rigollet : La famille de Briouze, du milieu du XIe siècle au début du XIVe siècle

15h45-16h45 – Mathieu Cosson : Le « Grand Poitou » : de
l’autorité Plantagenêt à la sphère Capétienne (1152-1242)

16h45-17h45 – Amicie Pélissié du Rausas : La poursuite de la
paix entre la France et l’Angleterre, de Taillebourg au traité d’Amiens (1279)

Voir l’affiche