Tous les articles par Karine Corre

[14 juin 2017] Conférence du Dr Alan V. Murray (IMB, Leeds)

Conférence d’Alan V.  Murray

From Mass Combat to Courtly Spectacle: The Development of Tourneys, Jousts and Pas d’Armes (12th-16th Centuries)

Isabelle fortuné / UFR SHA

Lieu : salle Crozet du CESCM

Date : mercredi 14 juin de 10h à 12h

Le Dr. Alan V. Murray, Senior Lecturer in Medieval Studies and Editorial Director of International Medieval Bibliography  (University de Leeds) est invité au CESCM pour assister à la première réunion du comité scientifique de la Bibliographie de Civilisation Médiévale le jeudi 15 juin 2017.

Cette rencontre se fera avec Chris VandenBorre (Publishing Manager chez Brepols edition), en présence de Karine Corre pour la BCM/IMB au CESCM, Steve Morrison (responsable éditorial de la BCM) et les membres invités du SCD de Poitiers (Anne-Sophie Pascal et Anne-Sophie Traineau-Durozoy) ainsi que les directeurs d’axes de recherche du CESCM (Cladio Galderisi, Cécile Treffort, Nicolas Prouteau et Cécile Voyer), le directeur du CESCM Martin Aurell, Mathieu Cosson (bibliographe), Estelle Ingrand-Varenne  et Flavie Grout.

De ce fait, il vous invite à sa conférence le mercredi 14 juin.

    

Jana Gazdagová, stagiaire slovaque au CESCM

Jana est une étudiante slovaque, en histoire de l’art : elle vient d’effectuer deux stages successifs dans 2 services au CESCM et nous en parle.

Cliché Jean-Pierre Brouard (CESCM)

Jana, peux-tu nous expliquer ce choix du CESCM ?

Je cherchais un laboratoire d’accueil autour de l’histoire de l’art et c’est le CESCM qui m’est apparu comme étant le lieu de pluridisciplinarité qui serait susceptible de m’accueillir. Les cours proposés, les sujets de recherches, la notoriété du centre, tout cela m’a attiré.

J’ai donc contacté M. Éric Palazzo par l’intermédiaire d’Ivan Foletti, ainsi que M. Martin Aurell, à qui j’ai expliqué que la possibilité de travailler CESCM serait pour moi une expérience enrichissante du point de vu professionnel mais aussi scientifique, puisque j’envisage de faire un doctorat. Il fallait aussi que je trouve un lieu qui m’accueille et me laisse suivre en même temps des cours d’histoire de l’art en Erasmus : et puis, je devais améliorer mon français !

 

Quel est ton parcours universitaire ?

Je suis diplômée de l’université de Comenius à Bratislava (niveau Bachelor en 2010), et j’ai fait des études d’histoire de l’art à Bratislava (Slovaquie) ; pendant ce temps j’ai également suivi deux ans d’enseignement dans le domaine des antiquités à l’Académie Rudolphine de Prague de 2013 à 2015.

J’ai obtenu un Master en septembre 2016 à l’université Masaryk de Brno (République Tchèque). Mon mémoire était dirigé par Ivan Foletti et portait sur l’architecture et la décoration en fresques de l’église romaine San Giovanni à Porta latina. J’ai effectué un stage de 6 mois (oct. 2015 à avril 2016) à la Bibliotheca Hertziana – Max-Planck-Institut für Kunsgeschichte à Rome, dans l’équipe du professeure Tanja Michalsky. En outre, pendant mes années d’étudiants j’ai organisé deux petites expositions, à Bratislava (Slovaquie) en février 2016 et à Brno (République tchèque) en mars 2015.

J’envisage désormais de faire une thèse mais pour cela je dois présenter le projet en juin 2017 car il y a une sélection à l’université de Brno (République tchèque).

Je vais de plus effectuer un stage de 3 mois (avril à juin) à la Bibliotheca Hertziana de Rome où je vais travailler pour le projet international de M. Ivan Foletti ‘Migrating Art Historians’.

 

Quels sont les services du CESCM qui t’ont accueillie ?

Tout d’abord de mi-octobre à mi-décembre 2016 j’ai travaillé dans le service bibliographique des Cahiers de civilisation médiévale avec Karine Corre et Élisabeth Yanssens : j’ai dépouillé des revues reçues par échange à la rédaction des CCM ; j’ai effectué le traitement documentaire et l’indexation des e-books présents sur Cairn  pour la Bibliographie de civilisation médiévale (BCM) ; enfin, j’ai indexé des ouvrages collectifs (essentiellement des actes de colloques) reçus en service de presse à la rédaction pour l’International Medieval Bibliography (IMB).

Je me suis déplacée en bibliothèque (BUMF et BU Droit-Lettres) avec Mathieu Cosson, doctorant en histoire avec Martin Aurell, pour découvrir ces bibliothèques, leurs ressources documentaires et pouvoir travailler sur les revues en langue française (dépouillement des articles à l’aide d’un thésaurus spécialisé).

Puis je suis revenue à l’inscripthèque début janvier 2017, pour participer au projet TITULUS (épigraphie médiévale numérique), dont un des volets est la numérisation des volumes déjà parus du Corpus des inscriptions de la France médiévale (CIFM) sur Persée, portail de diffusion libre et gratuit.

Avant la mise en ligne finale, il y a plusieurs étapes essentielles, dont la validation éditoriale à laquelle je participe. Ce travail fin et patient de relecture et de vérification du travail de numérisation, des tables des illustrations, des titres, est très important et gage de qualité.

Dans quelques mois, les volumes 1-24 du CIFM seront donc accessibles à tous soit directement sur Persée, soit en cliquant sur un des départements de la carte sur le site du projet.

Merci Jana, votre venue a été un réel enrichissement pour le CESCM, vous semblez une étudiante très sérieuse et motivée, toujours avec le sourire ! Nous avons également beaucoup appris sur votre pays. Bonne continuation.